GROUPE/AUTEUR:

DAVID LEE ROTH

(ETATS UNIS)

TITRE:
YOUR FILTHY LITTLE MOUTH (1994)
LABEL:
REPRISE
GENRE:
HARD ROCK

""
STRUCK - 02.09.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
1991, année charnière dans la carrière de David Lee Roth qui n’avait connu jusqu’alors que les sommets des charts. En effet, depuis cette année marquée par la sortie du très honnête « A Little Ain’t Enough », le sort n’épargnera plus l’ex-chanteur de Van Halen !
Le retour de manivelle ? Toujours est-il que cette époque marquée par l’apogée du grunge signifie la mise sous l’éteignoir du fond de commerce de David Lee Roth qui pour couronner le tout, se retrouve sans groupe fixe entre départ volontaire et défection malheureuse !
Et c’est en 1993 que Diamond Dave touche définitivement le fond lorsqu’il est arrêté en possession de produits illicites faisant les choux gras des médias qui l’avaient précédemment portées aux nues.

Mais le bonhomme a de la ressource et sait rebondir au propre comme au figuré ! Il revient donc en 1994 avec un surprenant « Your Filthy Little Mouth » entouré encore une fois de la crème personnifiée cette fois-ci par le fameux producteur Nile Rodgers (CHIC, David Bowie, Madonna, INXS, Al Jarreau, Diana Ross, Duran Duran et… Sheila B. and Devotion).

Ce quatrième album de la carrière solo de David Lee Roth débute, comme de tradition, par des titres heavy rock accrocheurs à savoir « She’s My Machine », « Big Train » en passant « Everybody’s Got the Monkey » particulièrement enlevés. Mais outre cette entame hautement énergique et addictive, la suite de ce « Your Filthy Little Mouth » est caractérisée par un éclectisme forcené auquel David Lee Roth ne nous avait pas habitué. La diversification afin de retrouver les sommets ? Toujours est-il que le frontman repousse les limites de l’expérimentation en visitant des contrées jusqu’alors inconnues comme le lounge, le reggae voire la country entre titres rock et blues ! Un patchwork de styles musicaux assez impressionnant qui s’avère plus relever de la démonstration qu’autre chose entre les curiosités reggae (« No Big’Ting »), country (« Cheatin’ Heart Cafe ») en duo avec le célèbre chanteur country Travis Tritt ou encore le déconcertant remix de « You're Breathin' It » ! Mais à ces explorations qui sont plus amusantes que réellement captivantes, nous préférerons les bluesy « Land’s Edge » ou « Night Life » voire le rock de « A Little Luck » mais surtout le sublissime « Sunburn » envoûtant à souhait où la voix chaude de David Lee Roth nous ensorcelle !

En bref, avec ce « Your Filthy Little Mouth », David Lee Roth s’engage dans un exercice de style très compliqué. Mais, au-delà de cet aspect strictement « expérimental », ce « Your Filthy Little Mouth » risque fort de décontenancer les fans de bases de Diamond Dave perdus dans un dédale de diversités musicales ne correspondant pas à leurs attentes ! Il en ressort que le résultat obtenu est aux antipodes de celui escompté à savoir un album boudé par les fans de la première heure…

Plus d'information sur http://www.diamonddavidleeroth.com/



GROUPES PROCHES:
VAN HALEN, STEVE VAI

LISTE DES PISTES:
01. She's My Machine
02. Everybody's Got The Monkey
03. Big Train
04. Experience
05. A Little Luck
06. Cheatin' Heart Cafe
07. Hey, You Never Know
08. No Big 'ting
09. You're Breathin' It
10. Your Filthy Little Mouth
11. Land's Edge
12. Night Life
13. Sunburn
14. You're Breathin' It


FORMATION:
David Lee Roth: Chant
John Regan: Basse
Larry Aberman: Batterie
Ray Brinker: Batterie
Terry Kilgore: Guitares
Tony Beard: Batterie


TAGS:
Chant aigu, Chant éraillé, Accessible / FM, Bluesy, Groovy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DAVID LEE ROTH
DERNIERE ACTUALITE
DAVID LEE ROTH: Greatest Hits/the Deluxe Edition
Toutes les actualités sur DAVID LEE ROTH
NOTES
3/5 (1 avis) 2.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GUNS'N'ROSES: Lies (1988)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
UNIFAUN: Unifaun (2008)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAVID LEE ROTH
DAVID-LEE-ROTH_Diamond-Dave
Diamond Dave (2003)
2/5
-/5
MAGNA CARTA / ROCK
DAVID-LEE-ROTH_DLR-Band
DLR Band (1998)
3/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
DAVID-LEE-ROTH_A-Little-Ain-t-Enough
A Little Ain't Enough (1991)
4/5
3/5
WARNER / HARD ROCK
DAVID-LEE-ROTH_Skyscraper
Skyscraper (1988)
5/5
4.5/5
WARNER / HARD ROCK
DAVID-LEE-ROTH_Eat-Em-and-Smile
Eat'Em and Smile (1986)
5/5
4.5/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020