GROUPE/AUTEUR:

SLIPKNOT

(ETATS UNIS)

TITRE:
ALL HOPE IS GONE (2008)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
NEO/NU METAL

""
HAXAN - 22.09.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Tout commençait plutôt bien. Après une introduction assez classique, anecdotique, le groupe nous envoie dans les dents un premier morceau bourré d’énergie, puissant et fort encourageant même si totalement dénué d’originalité. Malheureusement pour nous les choses se gâtent rapidement et Slipknot devient le cliché que beaucoup de métalleux décrivent au cours de discussions sacrées traitant d’intégrité, d’underground, d’argent (pouah !), de vraie musique, de faux artistes, de musiciens purs et d’impurs opportunistes.

Slipknot : Néo-metal de campus, machine à fric, objet promotionnel, projet guignolesque pour djeunz rebelles à boutons, etc, etc… Cette définition très exagérée devient, au fil des morceaux, presque d’actualité. En effet, les compos, soutenues faut il le préciser par une production évidemment dantesque, tombent dans un systématisme pénible et trop facile, schéma trop bien connu couplet agressif / refrain guimauve avec chant clair. Où sont donc passés l’originalité du premier album et l’agressivité sauvage d’Iowa ? A la trappe ! Place à une musique pour teenagers qui atteindra son but soyons en certains, tant la recette fonctionne à merveille. Qui l’eût cru, les ados de cette fin de décennie pourront même se vanter d’avoir pour la première fois fait tourner leur langue dans une autre bouche que la leur sur du Slipknot, le groupe ayant pris soin de leur concocter une ballade sirupeuse au possible, toute en mélancolie, dont le clip mettra évidemment en scène un jeune mec triste, beau (et encore plus beau quand il est triste !), qui pleure à la fenêtre de sa chambre pendant qu’il pleut dehors et que sa copine est dans les bras d’un autre mec moins beau et même pas triste !

Autres moments douloureux, « Butcher’s Hook » vaguement rap, vaguement foireux, vaguement les deux, sur lequel Corey débite son texte avec un flow d’une énergie folle que n’aurait pas renié MC Raymond Barre et « Dead Memories » que l’on ne serait pas étonnés de trouver sur un album de cette légende du rock qu'est Avril Lavigne !

Slipknot nous fait la totale, oublie totalement d’être méchant et rend son folklore vestimentaire parfaitement obsolète… Vomment entonner « Snuff » affublé d’un masque qui ferait faire des cauchemars à Jason Voorhees ?.

***Freddy Krueger, fou d’amour, enlace tendrement Blanche Neige au pays des merveilles et d’une voix chauffée au miel lui entonne l’été Indien***

L’instant risque d’être étonnant en live !

Revenons à nos agneaux. « All Hope Is Gone » est, que l’on aime ou pas, la direction choisie par le groupe, d’une efficacité redoutable. Album terriblement bien ficelé, magnifiquement interprété, intelligent modèle d’un mélange toujours gagnant qui permet la rencontre de mélodies entêtantes et de riffs catchy en béton armé. Peu importe qu’ils nous énervent ces refrains gnan gnan, Corey les chante magnifiquement bien et seule une mauvaise foi comme la mienne pourrait soutenir que le bougre n’est pas convaincant. Slipknot évolue, adoucit quelque peu son propos, arrondi les angles, allège l’artillerie métallique et s’en sort finalement très bien dans ce nouveau registre. Evidemment bon nombre de fans accrochés au côté obscur, voire malsain, du combo lâcheront leurs petits chouchous avec cet album mais gageons que très nombreux seront les nouveaux adeptes de cette version moins enragée du groupe qui aurait peut être du changer de nom et tomber les masques afin de satisfaire tout le monde.

« All Hope Is Gone » donc, peut être, mais comme Lorie j’opte pour la positive attitude en imaginant qu’un riff comme celui de « Vendetta » (made in Morbid Angel), que le jeu de batterie toujours bien énervé de Joey Jordison et que les solos chaotiques de la paire de guitaristes attiseront quelques curiosités et ouvriront les portes de musiques plus extrêmes à bon nombre d’auditeurs du Slipknot 2008. Rien que pour ça, ce blockbuster sonore mérite d’exister !

Plus d'information sur http://www.slipknot1.com/



GROUPES PROCHES:
SOULFLY, VOICE OF RUIN, KORN, STONE SOUR, MURDERDOLLS, ZUUL FX, MARILYN MANSON, DOPPELGÄNGER

LISTE DES PISTES:
01. Execute - 01:48
02. Gematria (the Killing Name) - 06:01
03. Sulfur - 04:37
04. Psychosocial - 04:43
05. Dead Memories - 04:28
06. Vendetta - 05:15
07. Butcher's Hook - 04:14
08. Gehenna - 06:53
09. This Cold Black - 04:40
10. Wherein Lies Continue - 05:36
11. Snuff - 04:36


FORMATION:
Chris Fehn: percussions
Craig Jones: samples
James Root: Guitares
Joey Jordison: Batterie
Mick Thompson: Guitares
Paul Gray: Basse
Sid Wilson: DJ


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SLIPKNOT
DERNIERE ACTUALITE
SLIPKNOT: La vidéo de 'Nero Forte'
Toutes les actualités sur SLIPKNOT
NOTES
4/5 (1 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
APHELION: Franticode (2008)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE HAUNTED: Versus (2008)
THRASH
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SLIPKNOT
SLIPKNOT_WE-ARE-NOT-YOUR-KIND
We Are Not Your Kind (2019)
4/5
5/5
ROADRUNNER RECORDS / NEO/NU METAL
SLIPKNOT_-5-The-Gray-Chapter
.5: The Gray Chapter (2014)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / NEO/NU METAL
SLIPKNOT_Sicnesses--Live-At-Download
(Sic)nesses - Live At Download (2010)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / NEO/NU METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020