ARTISTE:

DEEP PURPLE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

WHO DO WE THINK WE ARE

(1973)
LABEL:

WARNER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant aigu, Jazzy
""
ZOSO (29.09.2008)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après des albums tels que "In Rock", "Fireball", "Machine Head", et leur témoignage live "Made In Japan", Deep Purple était d’ores et déjà l’un des plus grands groupes de tous les temps. Cependant le revers de la médaille commence à se faire ressentir en 1972, après 18 mois de tournée pour promouvoir "Machine Head", et il aboutira au départ de Ian Gillan. C’est dans ce contexte de tensions internes qu’est créé ce dernier opus.

Si je parle de dernier album en 1973, alors que Purple aura la carrière qu’on lui connaît ensuite, c’est parce qu'il s’agit de la dernière création de la formation Mark II (a), qui reste pour beaucoup la formation classique. Curieusement, "Who Do We Think We Are" n’aura pas dans le cœur des fans la même place que ses géniaux prédécesseurs. Pourtant, avec le titre (que dis-je, le hit) "Woman From Tokyo", le groupe nous sert un chef d’œuvre en guise de hors d’œuvre, avec un piano jazzy bienvenue et un riff ravageur. Et le reste n’est pas moindre. L’agréable "Mary Long", et ses paroles inavouables, fait sourire et possède une bonne humeur contagieuse. "Smooth Dancer" a des allures de « Speed King II » et même si la démarche est redondante, le résultat est un titre efficace sur lequel John Lord reprend du poil de la bête. On notera d’ailleurs que s’il semble moins présent sur l’album (il l’est réellement sur certain titre), c’est que l’utilisation systématique de l’orgue a été atténué par l’usage du piano, qui apporte plus de couleur aux compositions baroques du groupe.

"Rat Bat Blues" est, avec "Woman From Tokyo", un moment fort du disque. La recette des albums précédents - présentant un Hard Rock alternant passages pompeux et vifs, soutenu par une batterie carrée mais inventive, et la voix criarde et mélodique de Gillan trouve ici un morceau de référence, qui se détache du lot grâce à un délire central jouissif. Retour aux sources blues avec "Place In Line" sur laquelle Gillan prend une voix étonnamment grave au début. Le chanteur s’en sort très bien dans ce style, prétexte par ailleurs à un solo de Blackmore comme on les aime.

"Our Lady" est malheureusement trop faible pour conclure. Comme pour "Super Trouper", il s’agit juste d’un titre de Deep Purple de plus. On pourrait d’ailleurs reprocher à cet album de n’être qu’un album de Deep Purple de plus. En effet, bien qu’il soit parfaitement interprété, il lui manque la folie d’un "In Rock", ou la démesure de "Made In Japan", et malgré une indéniable qualité intrinsèque, l'album souffre de la comparaison avec le reste des productions du groupe en ce début de décennie.

En 1973, après une tournée au Japon, les tensions s’avèrent insurmontables, et Ian Gillan quitte le groupe, ainsi que Roger Glover, brisant une magie que les reformations ne sauveront pas. La période Mark II (a) s’achève ainsi en laissant au monde du Hard Rock quatre disques superbes, dont deux ont laissé leur empreinte pour longtemps. Même si "Who Do We Think We Are" semble trop pâle pour être un juste testament, il n’en demeure pas moins un très bon album, qui mérite d’être découvert au même titre que les autres, car il possède de bien belles perles.


Plus d'information sur http://www.deeppurple.com/





LISTE DES PISTES:
01. Woman From Tokyo - 05:48
02. Mary Long - 04:23
03. Super Trouper - 02:54
04. Smooth Dancer - 04:08
05. Rat Bat Blue - 05:23
06. Place In Line - 06:29
07. Our Lady - 05:12

FORMATION:
Ian Gillan: Chant
Ian Paice: Batterie
John Lord: Claviers
Ritchie Blackmore: Guitares
Roger Glover: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
05/12/2020
  0 0  
3/5
La sortie de "Whoosh" m’a donné envie de me replonger dans la discographie de Deep Purple. Si l’écoute de "Machine Head" et "In Rock", deux albums qui reviennent souvent sur ma platine, s’avère toujours aussi agréable, véritable bain de jouvence, j’avoue que je n’avais pas gardé un grand souvenir de "Who Do We Think We Are". Cette "redécouverte" m’a fait comprendre pourquoi.

Certes, cet album n’est pas mauvais en soi : l’interprétation est techniquement correcte et les titres s’enchaînent sans déplaisir. Mais le plaisir que les musiciens prennent à jouer et qu’on ressent à l’écoute de "Whoosh" est ici totalement absent. On a affaire à des musiciens appliqués à reproduire les recettes qui leur ont si bien réussi sur les deux albums précédents, sans malheureusement y arriver. Le résultat sonne un peu laborieux, sorte de copier-coller en moins inspiré : ‘Woman From Tokyo’ ne retrouve pas l’énergie d’un ‘Highway Star’, ‘Smooth Dancer’ n’a ni l’originalité ni le dynamisme d’un ‘Speed King’ et ‘Place in Line’ lorgne du côté de ‘Lazy’ avec moins de groove. Bref, tout ça a un air de famille, mais en moins bien.

"Who Do We Think We Are" est un album de hard rock honnête mais moyen, constitué de compositions sans véritables accroches jouées par des musiciens un peu absents, peut-être tétanisés pas la crainte (justifiée) de ne pas retrouver la magie de leurs deux précédents opus.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.2/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEEP PURPLE: Nouvel extrait de Whoosh!
DERNIER ARTICLE
Deep Purple + Monster Truck - Lille -Zenith Arena - 01 Juin 2017
Deep Purple est de retour dans le Nord pour un concert en forme d'évènement, le groupe ayant annoncé se lancer dans une longue tournée d'adieu.
DERNIERE INTERVIEW
DEEP PURPLE (09 OCTOBRE 2020)
Alors que le groupe était censé mettre un terme à sa carrière légendaire, Deep Purple revient avec un nouvel album, "Whoosh!", aussi réussi qu'inattendu, que le guitariste Steve Morse est venu nous présenter.
 
AUTRES CHRONIQUES
SCORPIONS: Taken By Force (1977)
HARD ROCK -
YES: Director's Cut (2008)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEEP PURPLE
DEEP-PURPLE_Whoosh
Whoosh! (2020)
4/5
3.5/5
VERYCORDS / HARD ROCK
DEEP-PURPLE_Infinite
Infinite (2017)
4/5
3.6/5
EAR MUSIC / HARD ROCK
DEEP-PURPLE_Live-In-Paris-1975
Live In Paris 1975 (2013)
4/5
4.5/5
EAR MUSIC / ROCK
DEEP-PURPLE_Now-What
Now What (2013)
4/5
4.1/5
VERYCORDS / ROCK
DEEP-PURPLE_Rapture-Of-The-Deep
Rapture Of The Deep (2005)
4/5
3.7/5
EDEL / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021