ARTISTE:

ZONE SIX

(ALLEMAGNE)
TITRE:

10 YEARS OF AURAL PSYCHEDELIC JOURNEY

(2007)
LABEL:

SULATRON

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Chant féminin, Compilation, Compilation, Expérimental, Instrumental, Planant, Planant, Psychédélique
""
ZOSO (22.10.2008)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Tout le monde est bien assis dans son canapé défoncé d’une cave des années 70 ? Car l’album que je vais vous présenter ici garantit un voyage dans cette époque et particulièrement dans l’univers du psychédélisme, cher à des groupes comme Hawkwind, Soft Machine, ou encore les Grateful Dead. L’ambiance qui est attendue est d’autant plus planante et libérée que le groupe est un groupe de scène. En effet, sa discographie est composée de trois petites réalisations « studio » qui se débattent au milieu d’une flopée de témoignages « live », durant lesquels le groupe part sur des improvisations à rallonge devant un public sans doute chimiquement un peu altéré.

Si je prends le temps de vous parler un peu de Zone Six, c’est bien dans la logique de l’objet qui se révèle ici être une rétrospective du travail du groupe, à l’occasion de son dixième anniversaire. Ainsi, les trois premières pistes proviennent des sessions avortées d’un album qui n’a donc jamais vu le jour, le titre "Hiddenworld" date de l'enregistrement du troisième album, et le reste est un assortissement de morceaux live. Cette diversité de provenance aura pour effet de nuire à la cohérence de la galette, d’autant plus que la qualité sonore n’est pas la même d’un morceau à l’autre tout comme le line-up.

Heureusement, le groupe a eu le bon goût de regrouper judicieusement les pistes selon leur provenance, et les trois premiers morceaux s’enchaînent donc sans problème, en présentant un space rock psychédélique, rendu un peu plus digeste par la présence d’une vocaliste féminine. "Something Missing" et "Beautiful" sont particulièrement crédibles, grâce à une basse fortement présente qui donne de l’impulsion à la musique. Les trois derniers morceaux ne sont également pas regroupés par hasard, puisque tous issus de concerts de 2006. Le son y est relativement correct (seule la batterie semble brouillonne sur "Rockhead to Eden") et leur contenu musical réjouira sans nul doute le fan de rock psychédélique, avec des délires inspirés et prenants. Le véritable plaisir de jouer, contagieux, déteint fortement sur l'auditeur réceptif, et la sauce prend plutôt bien. Ces dernières pistes confirment donc la prédisposition du groupe envers les concerts.

Malheureusement les deux titres centraux que sont "Knuf On Tog" et "Hiddenworld" sont de bien moins bonne facture, voire dispensables, la faute à un son exécrable pour la première et à un caractère un peu trop indigeste pour la seconde (imaginez un mélange entre "The Waiting Room" de Genesis et "On The Run" de Pink Floyd, en moins bon à chaque fois). Et il faut dire que cela casse beaucoup l’élan de l’écoute, déjà trop fragile.

La qualité est globalement au rendez vous, avec de bon moments. Malheureusement la démarche peut-être remise en cause, car elle ne rend pas forcement justice au groupe, que l’on sent talentueux. Sortir des morceaux live lorsque plusieurs albums live sont disponibles est aussi un peu étonnant. En voulant juxtaposer les différentes facettes de Zone Six, cette compilation fera probablement fuir des auditeurs qui seraient peut-être plus séduit par un album complet. Ainsi, pour les amateurs de trips en tout genre, il est interdit de passer à coté de l’objet, mais pour les autres, un premier contact sera sans doute plus facile avec une production antérieure.


Plus d'information sur http://www.zonesix.de/



GROUPES PROCHES:
ELECTRIC MOON, SULA BASSANA

LISTE DES PISTES:
01. Something's Missing - 10:30
02. Beautiful - 12:33
03. Come Inside - 11:21
04. Knuf On Tog - 10:19
05. Hiddenworld - 06:19
06. Grateful Life - 08:22
07. Rockhead To Eden - 04:40
08. Infernale Grande - 15:23

FORMATION:
Ben Basgard: Guitares / guitare steel
Claus Bühler: Batterie
Dave Schmidt: Basse / spacebasse
Hans-Peter Ringholz: Guitares
Jodi Barry: Chant
Julius K: Guitares
Kay Meissner: Batterie
Martin Schorn: Claviers
Michaela Traxler: Choeurs
Rusty Viltz: Claviers
Walt Jahn: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DIRE STRAITS: Brothers In Arms (1985)
ROCK - Dire Straits s'est ici éloigné de ses racines rock, mais livre ici un bijou d'atmosphères, qui culmine avec le titre éponyme.
TRIVIUM: Shogun (2008)
THRASH -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ZONE SIX
ZONE-SIX_Live-At-Sulatron-Records-Labelnight
Live At Sulatron Records Labelnight (2011)
4/5
-/5
SULATRON / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021