GROUPE/AUTEUR:

EDGUY

(ALLEMAGNE)

TITRE:
TINNITUS SANCTUS (2008)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Un Edguy bien décevant"
LYNOTT - 28.10.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Au tout début, en 1995-1996, il y eut « Savage Poetry » et « Kingdom of Madness », de beaux brouillons des œuvres à venir en fait. Puis la course d’envol commença avec « Vain Glory Opera ». Edguy décolla alors avec « Theater of Salvation », poussa les gaz avec « Mandrake », mit le turbo avec « Hellfire Club » et amorça sa descente avec « Rocket Ride ». « Tinnitus Sanctus » jouera-t-il du manche à balai… Eh bien vous aurez la réponse au bout de cette modeste page d’écriture… ben oui, désolé les gars, on va devoir traverser ensemble une couche nuageuse, mais prenez garde, le sol n’est peut être pas loin en-dessous…

Première constatation, à l’écoute de ce nouvel album de la bande à Tobbias, on se demande où est passée leur verve métal-mélodiquée/power-speedée, leur propension à empiler des sonorités sautillantes comme d’autres des nouveaux albums. Je pense ici particulièrement aux Gun’s avec « Chinese Democracy I », « Chinese Democracy II », « Chinese Democracy III »…

Mais ne prenez tout de même pas vos jambes à votre cou, je vous rassure tout de suite, Edguy ne fait pas dans la tecktonik et reste toujours calé dans «notre monde de brutes ». Cependant, la tendance débutée avec « Rocket Ride » et le dernier Avantasia, se confirme... Le Tobbias aime aujourd’hui naviguer sur les flots du Hard Rock classique, voire du Rock. Pourquoi pas me direz-vous, oui en effet, pourquoi pas. Seulement, ce jeu ne vaut pas la chandelle de la créativité musicale. Car ici, si elle n’est pas encore soufflée, elle vacille malheureusement de manière inquiétante, sans rendre toutefois son dernier scintillement.

Il décélère donc, il flambe sans imagination, mais il nous propose tout de même quelques compos sympathiques comme le correct « Nine Lifes » et son beau solo, « Wake up Dreaming Black » qui démarre façon Maiden, « Dragon Fly » qui donne (enfin !) envie de pousser la chansonnette (c’est quand même le 6ème morceau…), comme le plutôt mélodieux « 929 », « Ministry on Saints » et son attaque à la Accept et « Speedhoven » avec son étonnant orgue Hammond et son break reposant qui vole en éclat dans un final qui mérite la palme du meilleur passage de l’œuvre.

Mais malheureusement, la bonne impression (six titres) s’arrête-là. Le reste manque, ô rage ô désespoir, cruellement d’imagination (cinq titres). "Sex Fire Religion" énerve par son côté groovy mal foutu, « The Pride of Creation » qui speede un poil plus mais reste banale, déçoit et la très moyenne balade « Thorn Without a Rose » s’englue rapidement dans la mièvrerie. Le limite GN’R « Dead or Rock », plus Rock que Hard Rock, laisse indifférent et, last but least, « Aren’t you a Little Pervert Too » qui est là pour nous prouver « qu’il rigole, il s’amuse Tobby alors il nous fait une chanson pour Lucky Luke », nous laisse la mâchoire ballante.

Vous pouvez desserrer les fesses chers passagers du vol TS2008, nous avons évité le crash de justesse. Nous espérons que vous ne nous en voudrez pas trop de cette belle frayeur et que nous vous reverrons bientôt sur nos lignes. Cap’tain Lynott vous remercie d’avoir fait avec lui ce voyage sur Edguy Airlines.

Plus d'information sur http://www.edguy.net



GROUPES PROCHES:
SEVEN KINGDOMS, DARK ILLUSION, SAIDIAN, ROSSET, SCELERATA, HEAVENLY, MANIGANCE, PLATITUDE, SAINT DEAMON, MICHAEL KISKE

LISTE DES PISTES:
01. Ministry Of Saints - 5:02
02. Sex Fire Religion - 5:57
03. The Pride Of Creation - 5:28
04. Nine Lives - 4:26
05. Wake Up Dreaming Black - 4:06
06. Dragonfly - 4:56
07. Thorn Without A Rose - 4:46
08. 9-2-9 - 3:48
09. Speedhoven - 7:42
10. Dead Or Rock - 4:59
11. Aren't You A Little Pervert Too ? - 2:20


FORMATION:
Dirk Sauer: Guitares
Felix Bohnke: Batterie
Jens Ludwig: Guitares
Tobias Exxel: Basse
Tobias Sammet: Chant


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC EDGUY
DERNIERE ACTUALITE
EDGUY : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur EDGUY
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a rencontré Tobias Sammet pour évoquer Avantasia, Edguy et ce nouvel album déroutant avec notamment sa ballade Springsteen, sa reprise de Falco... et sur la scène metal devenue, selon lui, un cliché d'elle-même !

NOTES
3/5 (2 avis) 2.6/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IN THIS MOMENT: The Dream (2008)
METALCORE Pas vraiment mauvais mais handicapé par des clichés du genre vite identifiables, "The Dream" n'est certainement pas le graal attendu.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VANTASMA: Beyond Fallen Dreams (2006)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EDGUY
EDGUY_Space-Police--Defenders-Of-The-Crown
Space Police - Defenders Of The Crown (2014)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_Age-Of-The-Joker
Age Of The Joker (2011)
4/5
3.3/5
NUCLEAR BLAST / HARD ROCK MELODIQUE
EDGUY_Rocket-Ride
Rocket Ride (2006)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_King-Of-Fools
King Of Fools (2004)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_Hellfire-Club
Hellfire Club (2004)
5/5
4.7/5
NTS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020