GROUPE/AUTEUR:

TRIVIUM

(ETATS UNIS)

TITRE:
SHOGUN (2008)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
THRASH

""
NOISE - 22.10.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
« Trivium » fait partie de cette nouvelle génération qui depuis quelques années se pose en alternative aux grands anciens du heavy et du thrash métal aux côtés de Killswitch Engage, Bullet for my valentine, Atreyu ou Lamb of god. En proposant un mix entre thrash à l’ancienne, de Metallica à Testament, et death mélodique, avec l’influence de In Flames, cette scène a su rameuter un nouveau public tout en séduisant une grande partie des fans plus anciens.

« Trivium » a depuis deux albums pris un avantage certain sur sa concurrence, gardant son métalcore en grande forme, là où d’autres ont eu tendance à ralentir le tempo. De plus avec « The Crusade », son précédent album sorti en 2006, le groupe avait même montré une image assez différente qui lui avait permis de sortir de la masse, oubliant pratiquement le coté metalcore, notamment au niveau du chant, pour donner un pur disque de thrash. Pourtant l’album avait déplu aux jeunes fans du groupe, plus habitués à la recette métalcore des débuts alors que le groupe, qui a tourné avec Iron Maiden sur cette tournée, avait presque réussi son pari de s’extraire du simple effet de mode pour prendre une place d’outsider valable.

Sur ce « Shogun », Trivium propose très logiquement plusieurs facettes. D’un côté le groupe retrouve les vocaux hurlés qu’il avait complètement renié lors de son précédent album, les mêlant à des vocaux clairs et des passages musicaux bien furieux. Et d’un autre côté, il s’efforce de garder l’aspect heavy thrash évoqué précédemment même si celui-ci est largement moins présent.

L’album commence de fort belle manière avec un « Kirisute Gomen » absolument imparable et explosif. Le mélange des chants est parfait, les vocaux clairs sont impressionnants, la mélodie du refrain est très bien trouvée, entêtante, et le chant hurlé passe bien tout comme les soli et le riff principal.

Le titre suivant suit la même lignée. « Torn between Scylla and Charybdis » est en effet un autre excellent titre. Ses vocaux criards un peu envahissants se trouvent largement compensés par des passages clairs de grande qualité, une partie musicale énorme et une fois de plus un solo parfait.

Malheureusement, la suite du disque devient vite inégale. Car après le très correct « Down From The Sky », single de l’album, l’ensemble se veut fort décevant. En effet, c’est tout doucement que l’on plonge dans un certain formatage et une grande facilité. Et parvenir au terme des 11 titres du disque s’avère alors assez délicat tant ils s’enchaînent sans trop de passion. La recette alternant vocaux clairs sur le refrain, vocaux criards lasse vite, voire agace, à l’image d’un « Into The Mouth Of Hell We March » qui ne décolle jamais vraiment, donnant surtout l’impression de ne reprendre que les vieilles recettes éprouvées d’un metalcore des origines. Certes de temps à autre, on retient ici et là un refrain, un solo ou un passage musical efficace, mais au final on finit très/trop souvent par chercher quels grands groupes ces passages évoquent…

La conclusion s’impose d’elle-même. « Shogun » fait partie de ce genre de disques formatés, vite écoutés, vite appréciés, vite oubliés. Trivium arrivera t-il un jour à se trouver une âme et une personnalité à part entière digne de ses talents musicaux incontestables et de sa capacité à sonner old thrash et métal ? Cette question attendra la sortie de leur prochain album…

Plus d'information sur http://www.trivium.org/



GROUPES PROCHES:
TERMINAL PROSPECT, TAKING DAWN, ATREYU, AVENGED SEVENFOLD, KILLSWITCH ENGAGE, CHARIOTS OF THE GODS, A HERO A FAKE, IRON MAIDEN, LAMB OF GOD, METALLICA

LISTE DES PISTES:
01. Kirisute Gomen
02. Torn Between Scylla and Charybdis
03. Down from the Sky
04. Insurrection
05. Into the Mouth of Hell we March
06. Throes of Perdition
07. He who Spawned the Furies
08. Of Prometheus and the Crucifix
09. The Calamity
10. Like Callisto to a Star in Heaven
11. Shogun


FORMATION:
Corey Beaulieu: Chant / Guitares
Matt Heafy: Chant / Guitares
Paolo Gregoletto: Basse
Travis Smith : Batterie


TAGS:
Chant hurlé, Dissonant, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TRIVIUM
DERNIERE ACTUALITE
TRIVIUM: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur TRIVIUM
NOTES
3/5 (1 avis) 3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ZONE SIX: 10 Years Of Aural Psychedelic Journey (2007)
ROCK ATMOSPHERIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEEP PURPLE: Made In Japan (1972)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TRIVIUM
TRIVIUM_What-The-Dead-Men-Say
What The Dead Men Say (2020)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
TRIVIUM_The-Sin-And-The-Sentence
The Sin And The Sentence (2017)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
TRIVIUM_Vengeance-Falls
Vengeance Falls (2013)
3/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
TRIVIUM_In-Waves
In Waves (2011)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METALCORE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020