ARTISTE:

DEXY CORP

(FRANCE)
TITRE:

FRAGMENTATION

(2008)
LABEL:

UNDERCLASS

GENRE:

METAL INDUSTRIEL

TAGS:
Chant éraillé, Concept-album
""
REDDUST (31.10.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Phénomène : Dexy Corp … Epicentre : Tours … Début du phénomène : 2002 … Statut : Fragmentation … Matière : Métal Industriel … Danger : addiction… Protection : utiliser la dose comme prescrite…

"Fragmentation" ou la description d’un monde d’anticipation, sombre, mécanique, un univers conceptuellement cyberpunk. Un univers musical où l’Homme est incessamment contraint de redéfinir sa condition et sa place dans un monde dont le contrôle lui échappe progressivement. Finalement, débutera l’avènement de l’Empire du Nouveau Soleil et corrélativement celle d’un nouveau genre humain : l’Homo Syntheticus.

Généralement, peu enclin à écouter du métal industriel, un rapide survol de ce "Fragmentation" me laissait craindre des heures d’écoute délétères pour mes pauvres organes auditifs. Il faut bien admettre, que de prime abord, pour le néophyte ou le dilettant en métal industriel, la musique de Dexy Corp peut sembler franchement austère : gros son le plus souvent saturé, programmation technoïde, voix synthétiquement éraillée et a priori linéarité des compositions.

Mais à vouloir vraiment pénétrer ce "Fragmentation", on se laisse facilement happer par son univers et ce d’autant mieux que l’atmosphère musicale décrit remarquablement bien le concept cyberpunk imaginé par le groupe. Dès lors, on se laissera emporter dans cet univers à la pléthore de sons structurés, dans ce monde virtuel qui se révèle au final pas du tout linéaire, nous faisant voyager entre titres allant du quelque peu planant "Anhédonie" au titre à tendance techno hardcore comme "Lie is life".

Pour peu que l’on ne soit pas allergique aux musiques électroniques, et plus particulièrement à tendance techno extrême, ainsi qu'aux gros riffs minimalistes et saturés des guitares, ce disque pourrait s’avérer une excellente découverte. D'autant que le groupe évite l'écueil de proposer une musique expérimentale futuriste délirante et indigeste. On ressent bien que "Fragmentation" est l'aboutissement d'un long murissement musical et d'une expérience certaine de la part des membres du groupe. "Fragmentation" se révèle donc au final plus facile d'accès qu'il ne le laisse penser et apparaît comme une très bonne expérience à tenter...


Plus d'information sur http://www.myspace.com/dexycorp





LISTE DES PISTES:
01. Overlord - 3:50
02. Proselytes - 3:18
03. Needle In Each Arms - 2:30
04. Anhédonie - 4:19
05. Beat Me - 3:36
06. Faceless - 4:18
07. Dark Bliss - 2:20
08. Lie Is Life - 2:40
09. Incandescent World - 3:57
10. Ghost Connection - 3:14
11. Death Plastic Surgery - 3:42
12. Homo Syntheticus - 1:52

FORMATION:
Absynthetik: Batterie
Doctorkrank: Chant
Ersatz: Basse / Programmation
Hexcess: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PRO-PAIN: No End In Sight (2008)
HARDCORE -
ELECTRIC ORANGE: Fleischwerk (2008)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021