THE AMENTA

(AUSTRALIE)

NON

(2008)
LABEL:

LISTENABLE RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant screamo, Electro, Growl
""
ABADDON (31.10.2008)  
5/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
The Amenta est à l’image du monde qu’il dépeint. Sombre, fatalement mécanisé, dangereusement robotisé, inquiétant et aliéné. « NoN » fait peur, met l’auditeur le nez dans l’univers poisseux qui lui sert de lieu de survie. On pense à Hellraiser, on pense à Se7en, à Godflesh, on ressent toute la haine accumulée, contenue, qui attend son heure pour déborder de chacun d’entre nous. On ressent la peur, la pression, la tension, on voit les visages abîmés, les corps usés, brûlés, percés, consumés par des promesses de paradis immédiats.

« NoN » est une grande bouffée d’air frelaté qui prend vicieusement son temps pour asphyxier sa proie, l’assommant d’ultra violence avant de la noyer dans un bain d’atmosphères poisseuses et de l’écraser sous le tempo posé de mesures martiales animées par un anti-groove impitoyable dont Laibach a le secret.

Snuff auditif, « NoN » n’est pas un album de metal, « NoN » est un univers qui se déverse sur vous à coups de blasts industriels, de riffs tendus, puissants ou dissonants, de voix cinglées, hurlées, filtrées puis déformées, de samples trop évocateurs, générateurs d’images dérangeantes. Death Metal synthétique, brutalité cybernétique, electronique hard-corisée, violence robotique, The Amenta livre un cliché sonore sans concession de la débâcle urbaine et de la catastrophe humaine.

«Cancer», «Rape», «Urine», «Junky», «Slave», «Whore », etc… On fait dans le court, le sobre et l’affreux pour intituler le malaise qui enfle et chatouille un auditeur qui rejettera cette immonde masse repoussante ou, s’abandonnant naivement, plongera corps et âmes dans une atrocité délicieuse et fascinante.

Les Australiens génialement talentueux réussissent leur pari, et nous livrent une œuvre insalubre, un second album extrêmement immersif auquel il est difficile de résister une fois les lumières éteintes et la touche play enfoncée… Pour le pire et pour le pire. Impressionnant !
GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
02. Junky 04:57
03. Vermin 04:03
04. Entropy - 01:45
05. Slave - 05:12
06. Whore - 04:55
07. Spine - 04:08
08. Skin - 03:25
09. Dirt - 05:53
10. Atrophy - 01:48
11. Cancer - 05:22
12. Rape - 06:53

FORMATION:
Chlordane: Claviers
Diazanon: Batterie
Endrin : Basse
Ethion : Guitares
xJx : Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
THE AMENTA (21 JANVIER 2009)
La vie d'artiste n'est pas facile, celle d'interviewer non plus... A la lecture de ses réponses, Timothy Pope nous prouve s'il le fallait que la musique de The Amenta est une expérience à part, à vivre...
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
ELECTRIC ORANGE: Fleischwerk (2008)
ROCK PROGRESSIF -
SEVEN STEPS TO THE GREEN DOOR: Step In 2 My World (2008)
ROCK PROGRESSIF -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024