ARTISTE:

CHRISTOPHER

(CANADA)
TITRE:

TORCHED LAUGHTER

(2008)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Concept-album, Intimiste, Mélancolique
""
ABADDON (17.11.2008)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deux ans après la parution de Smoke and Origination, Christopher Krupey nous livre ce Torched Laughter, présenté comme le compagnon acoustique du précédent, et censé traduire les émotions perçues pendant l’enregistrement de Smoke. De l’aveu de l’auteur-compositeur-interprète (multi-instrumentiste), ce nouvel opus “ne repousse pas les frontières de la musique, mais s’adresse aux fans du côté tranquille de Porcupine Tree ou Opeth”. Une pièce intimiste où l’auteur exposerait ses ressentis comme à un seul interlocuteur.

Virage donc à l’opposé de l’effort consenti avec Smoke ... Les contrastes pleuvent en effet entre les deux albums. Le premier réussissait à construire des atmosphères inquiétantes, à asseoir des orchestrations appropriées, pour donner un ensemble original et varié, même si l’immersion dans cet univers très particulier nécessitait une certaine accoutumance. Torched Laughter a opté pour un ton très direct, ce qui veut dire simplification des lignes et des moyens, un excellent moyen potentiel pour conquérir les rivages atmosphériques.

Ne recherchez surtout en aucun cas ici les émotions ressenties dans Smoke and Origination .... Hélas, dix-huit fois hélas, vouloir n’est pas pouvoir, et réorientation musicale ne devrait pas signifier loupage de cible. Car en cherchant trop à traduire la spontanéité et l’immédiat, Christopher a oublié en route tout ce qui faisait les qualités de l’album précédent : tout esprit de recherche semble avoir déserté ce Torched Laughter. Les phrases musicales sont extrêmement répétitives et les savantes constructions instrumentales de l’opus précédent sont parties en fumée, ce qui fait que les squelettes musicaux proposés ne se retrouvent même pas habillés.

Le reste est malheureusement à l’avenant : chanteur aux abonnés absents (il est vrai qu’il n’a pas grand chose à défendre), atmosphère générale dépressive (Evening Flesh), percussions indigentes mais hélas envahissantes (Clockwork Contaminate), imagination en berne avec des titres terriblement linéaires, ambiance pseudo-orientale du pauvre (Jaw Filled Wreckage)... Bref, un journal de bord fort éloigné des références dont il se réclame, auto-réalisé (Christopher tient tous les postes), dans des conditions très approximatives avec une production au mieux moyenne.

Ce petit épisode d’onanisme musical donne le résultat escompté : si l’auteur s’est fait plaisir, l’auditeur reste totalement étranger à la production. Cet album présente quand même une qualité : la brièveté. Il s’achève après un peu plus de 30 minutes, sur un morceau sous-titré “Wake me”. C’est exactement ce que je me suis dit tout au long de cette écoute.


Plus d'information sur http://www.comecloser.com



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Jaw Filled Wreckage - 6:01
02. The Titled Figure - 5:09
03. Clockwork Contaminate - 5:11
04. Evening Flesh (innuktorviit) - 3:48
05. Finely Tuned Meat - 3:01
06. Another Blue Ribon (wake Me) - 7:14

FORMATION:
Christopher: Chant / Guitares / Basse / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THE REASONING: Dark Angel (2008)
ROCK PROGRESSIF -
PETER GEE: The Spiritual World (2008)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CHRISTOPHER
CHRISTOPHER_Smoke-And-Origination
Smoke And Origination (2006)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021