ARTISTE:

ESQARIAL

(POLOGNE)
TITRE:

DISCOVERIES

(2001)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant grave, Instrumental
""
REDDUST (12.01.2009)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cela va faire bientôt six mois que notre Grand Maître des Attributions m’invita à chroniquer les découvertes d’un groupe polonais, pour ma part inconnu, dénommé Esqarial. Je sais pertinemment qu’il ne faut pas contrarier une personne atteinte de la maladie chronique de refiler, justement, des chroniques. J’acceptais donc ce voyage auditif de bon gré, même si je ne m'y lançais sérieusement que récemment.

"Discoveries" est le second album d’Esqarial formé en 1991. Et bien ma foi, voilà un fabuleux voyage que nous propose le groupe avec ce disque de death métal progressif. Présenté par certains comme un mélange de Morbid Angel et de Steve Vaï, voilà un album qui débute par un death métal patiné de métal progressif pour glisser progressivement vers un métal progressif mâtiné d’un peu de death-métal.

La musique de ce "Discoveries" peut se décrire, surtout dans sa première partie, comme un maillage de death métal qui dépote avec excellence, maillé de fulgurances guitaristiques progressives ("World In Flames"), un chouia techniques ("Unreal") et parfois accoustiques ("Sacred War"). Le tout est entrecoupé de titres instrumentaux de derrière les fagots, dont le très satrianien "Travel In Past". Quant aux quatres derniers titres, il s’agit surtout de métal progressif dont nous retiendrons particulièrement "True Lies" avec ses passages métalliques délectables de musique classique.

Quant à la conclusion de l’album, il s’achève ostensiblement en une excellence de foisonnement de guitares, par un titre instrumental portant bien son nom, "Guitar Explosions". Les musiciens d’Esqarial sont d’incroyables techniciens sachant conjuguer à merveille l’efficacité rythmique et mélodique à la technicité, sans jamais tomber dans la démonstration gonflante de la maîtrise instrumentale.

Voilà un groupe, comme un certain nombre d’autres, dont on peut regretter qu’il ne soit confiner qu’à une reconnaissance par un petit groupe d’initiés. D’autant que sa musique d’une incroyable richesse, tant dans le fond que dans la forme, devrait convaincre même les moins enclins à écouter du death métal. A découvrir de toute urgence.


Plus d'information sur http://www.esqarial.com





LISTE DES PISTES:
02. Kill All Of Them - 4:11
03. Travel In Past - 4:33
04. Sacred War - 6:10
05. Nightmare - 5:08
06. Unreal - 3:23
07. Atlantis - 6:42
08. New Land - 1:40
09. True Lies - 4:13
10. Guitar Explosions - 8:52

FORMATION:
Bartek Nowak: Guitares
Bartosz Woyniak: Batterie
Marek Pajok: Chant / Guitares
P.ludendorf: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
METALLICA: Master Of Puppets (1986)
HEAVY METAL -
UFO: Lights Out (1977)
HARD ROCK - Avec « Lights Out », et en faisant preuve d’un bel éclectisme, UFO donnera au Hard Rock quelques-unes des ses plus belles lettres de noblesse. Respect !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ESQARIAL
ESQARIAL_Inheritance
Inheritance (2004)
5/5
-/5
AUTOPRODUCTION / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021