ARTISTE:

EYEFEAR

(AUSTRALIE)
TITRE:

THE UNSEEN

(2008)
LABEL:

DOCKYARD1

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Technique
""
NICOFRED (20.11.2008)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Presque tout juste un an après la sortie de « A World Full Of Grey », les Australiens d’Eyefear alignent leur quatrième album studio avec « The Unseen ». Ce groupe, dont la notoriété grandit doucement mais sûrement au fil des productions discographiques, fait également preuve d’une réelle cohésion au niveau de son line up. En effet, aucun changement de personnel n’est à signaler entre les sorties respectives de ces deux albums.

La stabilité pouvant être défendue comme un élément important dans la vie d’un groupe, Eyefear se doit impérativement de démontrer que cette tendance a insufflé suffisamment de bienfaits sur les neuf compositions de « The Unseen ». A la première écoute de cette galette, Eyefear affiche clairement la couleur. Le style de prédilection du groupe est une nouvelle fois jeté en pâture à toutes celles et ceux qui voudront bien y prêter quelques louables intentions.

En effet, « The Unseen » résonne sous l’impulsion d’un métal progressif mélodique à forte teneur émotionnelle. Les capacités vocales du frontman y sont pour beaucoup car sa tessiture, très proche de celle de Geoff Tate voire même de Rob Halford, procure à l’ensemble de ce nouvel album un équilibre très appréciable. La production, calibrée et taillée sur mesure, permet de rendre encore plus efficace l’impact des neuf titres proposés. Ceux-ci répondent entièrement aux critères du métal progressif en dépit de leurs durées assez courtes (entre trois et six minutes, à l’exception de la minime introduction).

L’intelligence d’Eyefear est de conférer tous les composants accrocheurs de cette tendance déjà bien connue et reconnue auprès d’un grand nombre d’adeptes. Les guitares sont agressives et adroitement torturées sur les soli tandis que les sons de claviers répondent dans des nuances nettement plus aériennes. Quant aux refrains, relativement mélodieux mais néanmoins un peu poussifs par moment, ils s’avèrent non démunis d’un réel intérêt sans pour autant tomber dans des travers trop mielleux. Il suffit d’ajouter à ce panel une attention toute particulière sur les introductions pour se garantir un petit « plus » fort appréciable dans un contexte musical fortement soumis à la concurrence.

« The Unseen » résulte donc d’un travail plus que satisfaisant, bien que l’ombre de l’originalité ne soit pas des plus enveloppante à l’égard du combo. Cependant, et même si cette nouvelle production s’inscrit dans une relative continuité par rapport à son prédécesseur, il en ressort cependant une forte volonté de gravir encore plus les marches de la reconnaissance. Et sur ce point, Eyefear n’a pas manqué le coche et encore moins d’un certain panache allié à une évidente modernité dans la conception de ces neuf titres.

Tout amateur de métal progressif mélodique étant maintenant au parfum, il est enfin grand temps de rendre à cette sympathique formation australienne toute l’attention qu’elle mérite. Car c’est effectivement avec un album de cette nature que tout peut devenir enfin possible.


Plus d'information sur http://www.eyefear.com



GROUPES PROCHES:
POTVIN LATREILLE, DREAM THEATER


LISTE DES PISTES:
01. Hypnosis - 00:45
02. Illusions - 03:41
03. Bridge To The Past - 05:11
04. The Unseen - 06:20
05. Always Reasons - 06:16
06. Waisting Away - 04:07
07. From Darkness 'til Dawn - 04:52
08. Confessions - 05:31
09. A Clouded Mind - 05:29

FORMATION:
Con Papazoglou: Guitares
Danny Cecati: Chant
Rob Gorham: Basse
Sam Giaccotto: Claviers
Zain Kimmie: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.3/5 (3 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Eyefear: The Inception Of Darkness
 
AUTRES CHRONIQUES
THE COTTON SOETERBOEK BAND: Twisted (2008)
HARD ROCK -
TOMAS BODIN: Cinematograaf (2008)
ROCK PROGRESSIF - "Cinematograaf" n'est pas à proprement parler du rock progressif mais propose une musique tout aussi inventive, complexe, lyrique et mélodique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EYEFEAR
EYEFEAR_A-World-Full-Of-Grey
A World Full Of Grey (2007)
3/5
4/5
DOCKYARD1 / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021