GROUPE/AUTEUR:

GUNS'N'ROSES

(ETATS UNIS)

TITRE:
CHINESE DEMOCRACY (2008)
LABEL:
UNIVERSAL
GENRE:
HARD ROCK

""
ZOSO - 26.11.2008 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Un peu d’histoire : En 1997, après avoir enflammé les stades et les radios pendant de nombreuses années, les troubles internes du groupe amènent Guns N’ Roses à l’explosion. Alors que les autres membres veulent continuer dans la voix du heavy blues qui a fait leur légende, Axl souhaite moderniser le son et faire « entrer les fans de Guns N’ Roses dans le vingt et unième siècle ».

À peine 11 ans plus tard, c’est chose faite. L’arlésienne du rock voit enfin le jour, après un processus de création obscur et dantesque. Depuis 11 ans et le départ des Gunners habituels, des musiciens se relaient dans les studios d‘Axl Rose, et enregistrent, à un rythme plus ou moins élevé. Et les Guns tournent, jouent de nouveaux morceaux... Les live, ajoutés aux nombreuses démos qui circulent sur internet, font bientôt du contenu présumé de "Chinese Democracy" un secret de polichinelle. Enfin, en 2008, après avoir été sans cesse repoussée, la date officielle de sortie de ce qui est le premier album de compositions originales depuis 17 ans tombe.

L’histoire complexe de cet album, la sauce qui sera montée autour de sa conception, et l’impact qu’ont eu les Guns dans le début des années 90’ sont autant d’éléments qui formeront une sorte de prisme au travers duquel le contenu de ce nouvel album subira de fortes déformations, dus à l’attente démesurée, au dépit, à l’idéalisation, et à l’image que les gens gardent farouchement des Guns.

Pourtant, n’en déplaise à certains, Axl Rose a bel et bien réussi son pari. Une première écoute révèle ce qui était annoncé par l’intéressé, à savoir un album résolument ancré dans son époque. Sans s’échapper à tout prix du son Guns, Axl s’en éloigne naturellement, avec des influences plus diverses. Prenons notamment "Madagascar", véritable joyau d’ambiance aux claviers prédominants et à la mélodie vocale exotique. Prenons aussi "This I Love", qui déroutera nombre de fans par son ambiance « crooner », dans lequel Axl met encore une fois beaucoup d’émotion par son chant, avec des mélodies simples mises en avant par des orchestrations efficaces.

La véritable nouveauté vient effectivement de la production et du soin apporté à la réalisation des morceaux. Chaque titre bénéficie ainsi d’arrangements très travaillés et propose son lot d’éléments incongrus et enthousiasmants pour quiconque aime l’originalité… Orchestres, chœurs, cuivres, et compositeurs classiques sont crédités tout au long de l’album et font de titres comme "There Was A Time" des pièces pleines de mélodies et de détails, donnant à l’album une dimension symphonique surprenante ("Prostitute").

Le hard est cependant toujours présent avec notamment le hit "Better" et ses couplets réellement entrainants sur lesquels le chant d’Axl Rose est proche de la perfection. Une fois de plus, Rose tente et expérimente, avec des titres plus industriels que sont par exemple "Shacker’s Revenge" ou "Chinese Democracy". Le résultat est probant, même s’il manque parfois de spontanéité. Le son énorme met en avant les capacités solistes des guitaristes, Buckethead en tête (crédité sur la moitié des soli), qui délivrent des performances très propres et originales ("Riad N’ The Bedouins"), et prouvent qu’ils sont largement capables de porter le chapeau.

Bien entendu, tout ne fait pas mouche. Je pense par exemple au médiocre "Scraped", ou à "Sorry", qui fini en eau de boudin après une introduction tout à fait intéressante. De plus, de manière globale, la densité des compositions en termes d’arrangements et la surproduction du tout font parfois saturer l’oreille de l’auditeur, qui n’est pas aidé par le ton criard d’Axl. Si celui-ci se révèle très en forme vocalement, avec quelques une de ses plus belles performances, la superposition des lignes de chant surcharge parfois un tout déjà très pompeux.

En conclusion, ce très attendu "Chinese Democracy", s’il ne casse pas la baraque, tient quand même largement ses promesses. Le manque de morceaux vraiment marquants est compensé par l’élaboration d’un nouveau son prometteur. Malgré une certaine filiation avec "Use Your Illusion", cet album est résolument tourné vers l’avenir, avenir auquel plus personne ne semblait croire…

Plus d'information sur http://www.gunsnroses.com/



GROUPES PROCHES:
STAR*RATS, BUCKCHERRY, ARROW HAZE, UGLY KID JOE, KING LIZARD, THE QUIREBOYS, KORITNI, ADRENALINE 101, MIND OF DOLL, AVENGED SEVENFOLD

LISTE DES PISTES:
01. Chinese Democracy - 04:43
02. Shackler’s Revenge - 03:36
03. Better - 04:58
04. Street Of Dreams - 04:46
05. If The World - 04:54
06. There Was A Time - 06:41
07. Catcher N’ The Rye - 05:53
08. Scraped - 03:30
09. Riad N’ The Bedouins - 04:10
10. Sorry - 06:14
11. I.r.s. - 04:28
12. Madagascar - 05:38
13. This I Love - 05:34
14. Prostitute - 06:15


FORMATION:
Brain: Batterie
Buckethead: Guitares
Chris Pitman: Claviers
Dizzy Reed: Claviers / percussions
Franck Ferrer: Batterie
Paul Tobias: Guitares
Richard Fortus: Guitares
Robin Finck: Guitares
Ron "Bumblefoot" Thal: Guitares
Tommy Stinson: Basse
W. Axl Rose: Chant / piano


TAGS:
Chant aigu, Chant éraillé, Chant hurlé, Bluesy, Epique
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
PASCALJ - 01/12/2008 -
0 0
4/5
S'il y a bien un album que je n'attendais plus depuis longtemps, c'est celui-là, mais quelle surprise, dès la première écoute, il fait mouche.
Axl a réussi à nous sortir un album moderne bourré de mélodies qui réussi à nous surprendre.
Respect.

LYNOTT - 29/11/2008 -
0 0
5/5
Je n'était pas fan, loin s'en faut, mais alors là...ce disque, blindé de mélodies, est tour à tour sensible et rentre-dedans d'un titre à l'autre...il risque de tourner encore quelques fois sur ma platine...Madagascar est somptueux et à sa suite This I love vous achève sans concession...une des meilleures surprises de cette année...Chapeau Messieurs !
ALADDIN_SANE - 27/11/2008 -
0 0
4/5
Personnellement, je n'attendais plus rien des Guns'N Roses résumés à la seule présence d'Axl Rose. Et puis ce pavé est tombé dans la marre. 71 minutes de rock furieux, pompeux, outrancier, larmoyant, grandiose et varié. "Chinese democracy" ? Je dirais plutôt "Bat out of hell IV" et le pire, c'est qu'il tourne en continu sur ma platine depuis plusieurs jours. On le disait mort mais Axl est toujours vivant, n'en déplaise à ses détracteurs.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GUNS'N'ROSES
DERNIERE ACTUALITE
GUNS N' ROSES : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur GUNS'N'ROSES
DERNIER ARTICLE
GUNS N’ ROSES + TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN +BIFFY CLYRO - STADE DE FRANCE - 7 JUILLET 2017
Le 7 Juillet 2017, c'est aujourd'hui le Grand Jour ! Tous les articles sur GUNS'N'ROSES
NOTES
3/5 (2 avis) 4/5 (15 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
OCEANS OF SADNESS: The Arrogance Of Ignorance (2008)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CZAR: A Charming Fragment (2008)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GUNS'N'ROSES
GUNS-N-ROSES_The-Spaghetti-Incident-
The Spaghetti Incident ? (1993)
2/5
-/5
GEFFEN / HARD ROCK
GUNS-N-ROSES_Use-Your-Illusion-I
Use Your Illusion I (1991)
4/5
4/5
GEFFEN / HARD ROCK
GUNS-N-ROSES_Use-Your-Illusion-II
Use Your Illusion II (1991)
3/5
4.5/5
GEFFEN / HARD ROCK
GUNS-N-ROSES_Lies
Lies (1988)
4/5
3/5
GEFFEN / HARD ROCK
GUNS-N-ROSES_Appetite-For-Destruction
Appetite For Destruction (1987)
5/5
5/5
GEFFEN / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020