ARTISTE:

LYNYRD SKYNYRD

(ETATS UNIS)
TITRE:

PRONOUNCED "LEH-NÉRD SKIN-NÉRD"

(1973)
LABEL:

MCA

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Sudiste
""
NICOFRED (26.11.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Retour sur l’année 1973 : le label américain MCA vient d’allonger sa liste d’artistes à distribuer avec un groupe de chevelus (à cette époque, ce n’était pas franchement une référence purement rock’n’rollesque) répondant au nom étrange de Lynyrd Skynyrd (dixit la légende, en référence à un prof de gym peu scrupuleux, lui, à l’égard des longues chevelures). Sans trop croire en ce nouveau poulain, MCA publie le premier opus au titre plutôt évocateur et lien direct avec le patronyme du groupe, "Pronounced leh-nérd skin-nérd".

Pensez donc, Lynyrd Skynyrd se pointe dans le show biz précédé d’une réputation à faire frémir un renégat apache, car les nombreuses bagarres et le penchant des musiciens sur la dive bouteille d’eau de feu et autres substances à fumer ont déjà fait connaître l’aspect rebelle et anticonformiste de cette formation. Pour l’anecdote, les séances d’enregistrements de ce premier album se sont révélées parfois bien mouvementées sous la coupe du grand producteur qu’est Al Kooper. D’autant plus que certains morceaux présentent une longueur qui ne convient pas du tout à la maison de disque et qui évidemment enflamme davantage les relations avec le groupe.

Ce contexte houleux et râleur, entièrement conforme à l’image du "Redneck rock’n’roll band" que représente Lynyrd Skynyrd, n’a fait que renforcer l’onde de choc que cet album va propager à travers la planète. Les huit titres (plus cinq bonus assez intéressants sur la version CD) vont enfin permettre de découvrir un sens musical et artistique qui va ouvrir une énorme brèche dans le monde du rock sudiste. En effet, Lynyrd Skynyrd existe depuis le milieu des années soixante, ce qui peut expliquer facilement la totale maîtrise des musiciens sur le feeling et l’interprétation de ses morceaux.

Les évolutions qu’ils ont traversé au fil du temps se ressentent tout particulièrement dès les premières notes de "I Ain’t The One", où les trois guitares se révèlent d’une complémentarité exemplaire malgré les franches différences de style et d’instruments des protagonistes voués aux six cordes. En effet, si Gary Rossington demeure un adepte de la Gibson Les Paul Custom, Allen Collins affiche un net penchant pour la Gibson Firebird, tandis qu’Ed King se laisse plus volontiers attirer par la Fender Stratocastrer. Ces différences de sons vouées au même but font de Lynyrd Skynyrd un véritable précurseur dans ce domaine.

Cette diversité se traduit bien sûr sur l’ensemble de "Pronounced leh-nérd skin-nérd". Le groupe n’hésite pas à s’aventurer dans le country rock (le piano western sur "Mississipi Kid"), le blues rock touchant ("Tuesday’s Gone" et ses sept minutes de pur bonheur) et même vers une tendance plus brute (le riff gonflé et rugueux sur le refrain de l’immense "Simple Man"). Et puis il y a cette voix, habituée aux descentes de Jack Daniels et aux clopes fumées jusqu’aux bout des doigts, qui enveloppe merveilleusement chaque titre de la première à la dernière note. Enfin, cette galette recèle un véritable hymne à la gloire du rock sudiste, le légendaire "Free Bird". Pièce maîtresse de chaque concert de Lynyrd Skynyrd (même et surtout encore actuellement), à tel point que tout groupe dixie qui se respecte possède dans son répertoire un titre à la structure assez proche de celui-ci. Mais il n’y a et n’y aura toujours qu’un seul "Free Bird" capable de procurer une telle intensité, aussi bien dans sa partie mélancolique que dans son finish aux guitares sauvages et incandescentes.

Au bout du compte, MCA n’a certainement pas fait un mauvais choix en épaulant Lynyrd Skynyrd. Le succès de ce premier opus a dépassé les espérances. Et même aujourd’hui, ce poignant "Pronounced leh-nérd skin-nérd" n’a pris beaucoup de rides, car son écoute procure toujours les mêmes sensations. Cet album est à classer sans conteste sur l’étagère des pièces intemporelles, et ce, toutes tendances musicales confondues. "Pronounced leh-nérd skin-nérd" annonce l’arrivée fracassante et tumultueuse d’une bande de potes épris de liberté et va s’avérer comme une formation incontournable dans les décennies qui vont suivre. Mais il manque à l’appel le dernier qualificatif pour conclure sur cet acte musical plein de bravoure, tout simplement indispensable.


Plus d'information sur http://www.lynyrdskynyrd.com/





LISTE DES PISTES:
01. I Ain't The One (3:53)
02. Tuesday's Gone (7:32)
03. Gimme Three Steps (4:30)
04. Simple Man (5:58)
05. Things Goin' On (5:00)
06. Mississippi Kid (3:56)
07. Poison Whiskey (3:13)
08. Free Bird (9:19)
09. Mr Banker (bonus) (5:23)
10. Down South Jukin' (bonus) (2:57)
11. Tuesday's Gone (démo-bonus) (7:55)
12. Gimme Three Steps (démo-bonus) (5:20)
13. Free Bird (démo-bonus) (11:09)

FORMATION:
Allen Collins: Guitares
Billy Powell: Claviers
Bob Burns: Batterie
Ed King: Guitares
Gary Rossington: Guitares
Leon Wilkeson: Basse
Ronnie Van Zant: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de LARRY JUNSTROM, ex Lynyrd Skynyrd et 38 Special
 
AUTRES CHRONIQUES
SHADOWKEEP: The Hourglass Effect (2008)
HEAVY METAL -
OCEANS OF SADNESS: The Arrogance Of Ignorance (2008)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LYNYRD SKYNYRD
LYNYRD-SKYNYRD_Last-Of-A-Dyin-Breed
Last Of A Dyin' Breed (2012)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Live-From-Freedom-Hall
Live From Freedom Hall (2010)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_God-And-Guns
God And Guns (2009)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Vicious-Cycle
Vicious Cycle (2003)
4/5
-/5
SANCTUARY / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Christmas-Time-Again
Christmas Time Again (2000)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021