ARTISTE:

THEOCRACY

(ETATS UNIS)
TITRE:

MIRROR OF SOULS

(2008)
LABEL:

ULTERIUM RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Epique
""
METALNATURE (02.12.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Theocracy se traduit facilement, cela veut dire théocracie ! Un peu de culture, quelques notions de grec ou un accès rapide à wikipedia nous donnent sa signification : "theokratia, de theos, dieu et kratos, pouvoir, gouvernement de Dieu. Il s’agit donc d’un système politique où la légitimité politique découle de la divinité. La souveraineté y est exercée par la classe sacerdotale, qui cumule pouvoir temporel et religieux". Tout un programme!

Les paroles sont donc à l’avenant, nous nageons à grandes brasses dans le « White Metal », cher à Stryper, Narnia, Divinefire et autres. Cela pourra en irriter certains, et ce serait dommage, car à la réflexion, ce n’est pas plus idiot que les paroles sataniques ou encore celles nous parlant sans discontinuer et dans le désordre, d'amour, de filles, de sexe ou de dragons. Laissons à chacun son trip, ils sont manifestement sincères !

Focalisons nous donc sur la musique et son auteur, Matt Smith. Le gaillard nous avait pondu un premier album en 2003, dans lequel il assurait tout ; composition, instruments, lignes de chant, mixage et production. Suite à un accueil des plus favorable, ce jeune homme (30 ans) nous revient enfin avec une deuxième production, intitulée « Mirrors Of Soul ».

S’il n’y a pas vraiment de titres dispensables, quelques-uns sortent du lot comme « On Eagle Wings », par exemple, aux changements de rythme et de vocaux bienvenus avec sa basse bien en place, des guitares vrombissantes, et surtout des chœurs en finale époustouflants à écouter sur volume 10 ! Matt attaque ensuite sa première pièce de résistance (plus de 9 minutes quand même), « Laying The Demon To Rest », qui alterne des plans de guitares que n’auraient pas reniés les Children Of Bodom avec une mélodie à pleurer. Excellent, et sans doute le moment fort de l'œuvre. Je coche aussi « The Writing In The Sand », un peu plus lourd, entre Stryper et Royal Hunt, qui propose peut-être les plus belles lignes mélodiques de l’album. Et si vous aimez les mélodies grandiloquentes, ne loupez pas le beau « Bethleem », que vous pouvez franchement réserver pour votre prochaine veillée de Noël. Pour le reste, on a droit à 3 titres de très bon speed mélodique oscillant entre Sonata Arctica, Helloween et Freedom Call ( "A Tower Of Ashes", "Absolution Day" et "Martyr"), avec ce qu’il faut de variété (comme une guitare hispanisante sur « Martyr ») pour ne pas être lassant.

Enfin, il y a la plage titulaire (22 minutes 27 secondes exactement), qui tente de nous balader dans différentes atmosphères. Cela commence plutôt bien, avec une montée en puissance jusque 4 min 32. Les passages plus lents ou lourds, au piano, acoustiques ou électriques, sont très accrocheurs (à 0 min 00, à 7 min 19, à 10 min 31, et à 20 min 25 secondes). Mais l’inspiration y est, pour le reste, inégale, et la cohérence peu évidente. C'est même plutôt décousu, malgré l'utilisation de thèmes musicaux et mélodies récurrents. Les changements de rythme et d’atmosphère semblent même un peu artificiels, collés comme dans un patchwork, sans toujours se succéder avec harmonie. Et puis les chœurs, en principe le point fort de Theocracy, y sont un peu moins bons (voire mauvais, à 4 min 33). Même la finale laisse sur sa faim. Au vu des autres titres, le grand envol de fin se fait attendre en vain. Ceci dit, cela se laisse écouter sans peine. Ah oui j’oublie, il pleut à 7 min 14 ...

Vous aimez le métal mélodique, puissant, tendance speed ou épique, les chœurs nombreux et puissants, les mélodies accrocheuses et un peu pompeuses, la variété, vous serez comblés. Stryper vous manque, Sonata Artica vous a largué avec son dernier album, vous avez vécu la séparation de Stratovarius comme un drame personnel, alors, n’hésitez plus, et votez pour cette Theocracy avec foi.


Plus d'information sur http://www.theocracymusic.com/





LISTE DES PISTES:
01. A Tower Of Ashes - 4:44
02. On Eagles' Wings - 4:11
03. Laying The Demon To Rest - 9:37
04. Bethlehem - 5:51
05. Absolution Day - 6:46
06. The Writing In The Sand - 6:43
07. Martyr - 7:39
08. Mirror Of Souls - 22:26

FORMATION:
Jonathan Hinds : Guitares
Matt Smith : Chant / Guitares / Basse / Claviers, guitare rythmique, guitare acoustique, orchestration, choeurs
Shawn Benson : Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THEOCRACY: Ghost Ship
 
AUTRES CHRONIQUES
ENSLAVED: Vertebrae (2008)
BLACK METAL -
INFERNOISE: The Chainsaw's Law (2008)
THRASH -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THEOCRACY
THEOCRACY_As-The-World-Bleeds
As The World Bleeds (2012)
4/5
3/5
ULTERIUM RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022