GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
EXPOSED (1979)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 26.12.2008 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Malgré une carrière et une discographie longues comme un jour sans pain, les témoignages live de Mike Oldfield sur CD sont plutôt rares. Certes, on trouve bien de ci de là quelques bootlegs au son plus ou moins acceptable, mais côté officiel, hormis la « Live Side » sur la compilation The Complete, on ne trouve trace de tournée que sur le double Exposed, série de concerts ayant suivi la parution d'Incantations. Et pour l'occasion, le maestro avait fait les choses en grand, puisqu'aux traditionnels instrumentistes rock, déjà bien nombreux pour pouvoir jouer toutes les parties en direct, il avait adjoint un orchestre symphonique. Tournée de la démesure scénique ... et incroyable fiasco financier... Il n'empêche, le témoignage sonore de cet évènement (aujourd'hui complété par une version DVD) reste un moment suffisamment rare pour que l'on y prête toute notre attention.

Au menu de ce double album, Tubular Bells, Incantations, et une version enlevée de Guilty, single aux accents disco dans sa version originale, servi ici avec une énergie et un accompagnement vraiment convaincants. Quant aux deux longues suites, Mike Oldfield les a complètement retravaillées pour coller à sa formation de scène.

Incantations a tout d'abord subi une véritable cure d'amaigrissement, sa durée étant quasiment divisée par 2 par rapport à sa version originale, sortie peu de temps auparavant. Les plus réticents à cet album ne s'en plaindront guère, tant les longs thèmes développés notamment dans les parties 2 et 3 auraient eu du mal à passer l'obstacle de la scène. Du coup, on retrouve une version condensée dans laquelle on ne s'ennuie pas une seconde. L'orchestre symphonique colle parfaitement à l'ambiance bucolique, et les percussions tenues par deux pointures du genre (Pierre Moerlen et Mike Frye) accompagnent avec bonheur les différents thèmes. Inutile de parler des interventions toujours aussi lumineuses de Mike Oldfield à la guitare, leur simple évocation suffisant à faire frissonner l'échine.

Du côté de Tubular Bells, on retrouve des ingrédients similaires. Si la première partie reprend plus ou moins fidèlement les thèmes originaux, l'orchestre se substituant régulièrement aux instruments initiaux, la partie 2 est sérieusement chamboulée : plus courte, avec des passages par moment méconnaissables, c'est un véritable bonheur qui glisse entre les oreilles et qui offre une lumière nouvelle sur cette « 2ème face » souvent moins connue que sa consœur du recto.

Les heureux possesseurs des albums studio retrouveront ici ce qui fait tout l'intérêt du live : des versions différentes des albums studio, des musiciens en forme mais produisant néanmoins quelques pains non supprimés au mixage, et la présence de l'orchestre symphonique apportant de nouvelles sonorités à des suites pourtant ultra-connues. Et contrairement à sa dernière œuvre (Music of the Spheres) dans laquelle on attend en vain le décollage, le mariage du symphonisme classique et des instruments rock porte ici ses fruits, couvrant toute une palette sonore entre finesse et puissance. Nous sommes bien loin des sorties actuelles sous forme de best-of bourrés d'overdubs, copies fidèles ou presque des albums studio sur lesquelles on n'aura finalement greffé que quelques salves d'applaudissements.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
TAURUS, MORILD, MOLECULE, KOMPENDIUM, PANDORA, YANN TIERSEN, BEN CRAVEN, ERIC VALLEY, ETERNAL WANDERERS, KARDA ESTRA

LISTE DES PISTES:
01. Incantations (parts 1 Et 2) - 26:31
02. Incantations (parts 3 Et 4) - 20:50
03. Tubular Bells (part 1) - 28:42
04. Tubular Bells (part 2) - 12:00
05. Guilty - 5:37


FORMATION:
Benoit Moerlen: Percussions
David Bedford: Percussions
Tim Cross: Claviers
Maddy Prior: Chant
Mike Frye: Percussions
Mike Oldfield: Guitares
Orchestre Symphonique:
Pekka Pohjola: Basse
Pete Lemer: Claviers
Phil Beer: Chant / Guitares
Pierre Moerlen: Batterie / Percussions


TAGS:
Instrumental, Symphonique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 22/09/2010 -
0 0
4/5
Voici un Live doté d'une puissance de feu phénoménale... Un album live, cela restera un événement rare dans l'œuvre de Mike Oldfield, mais pour ce premier essai, on peut dire que le cocktail est réussi: c'est un enregistrement aussi énergique que la jaquette du projet est dépouillée.
Avec une surprise sympathique, l'entraînant et inédit Guilty, que l'on ne retrouvera, si je ne dis pas de bêtise, que beaucoup plus tard parmi les sélections du double best of The Complete Mike Oldfield.
Mais la plus grosse surprise n'est pas là: le maestro a réalisé, avec ce live, le voeu que j'avais formulé (et que je devais sans doute partager avec d'autres auditeurs), de voir les meilleurs moments des Incantations fusionner dans un bouquet plus concis. Incantations 1 et 2, Incantations 3 et 4, l'ensemble des réflexions incantatoires y sont, mais repensées dans une sorte de medley (si l'on peut dire, les medley étant usuellement plus courts !) dont il faut saluer l'initiative.
Préméditation, à l'aube de la genèse d'Incantations, ou bien idée neuve propre à celle du projet Exposed ?

BATRIC - 29/12/2008 -
0 0
5/5
L'un des 5 meilleurs live de tous les temps !!!

Comme l'a souligné Tonyb, les compositions sont retravaillées, donnant aux oeuvres une dimension toute autre de celle qu'elles avaient déjà en studio et soulignant le cruel manque en matière de témoignages des prestations live de Mike Oldfield.

J'ajouterai seulement à la chronique de mon compère que si la version audio chroniquée ici n'a pas pris une ride et si je l'écoute toujours avec autant de bonheur, je trouve le DVD beaucoup plus dispensable : le côté visuel de la prestation frise le ridicule par certains aspects purement 70's ; les plus indulgents d'entre nous auront un petit sourire nostalgique, les autres risquent de regretter leur achat passablement et de le refiler à leurs parents en pensant qu'il n'y a qu'eux pour apprécier cela ;)

Mais pour revenir à la version dont il est question, elle est à acheter sans réfléchir et, en qualité de grand fan, je ne me lasse pas d'enchaîner régulièrement version studio et version live des Tubular Bells et Incantations.
Un grand moment de bonheur.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
- /5 (0 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TESLA: Forever More (2008)
HARD ROCK Un bon album de Tesla, dans lequel le groupe essaye timidement, mais avec réussite, de se moderniser un peu
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ISIS + AEREOGRAMME: In The Fishtank 14 (2006)
POST ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020