.
.
GROUPE/AUTEUR:

FROST*

(ROYAUME UNI)

TITRE:
EXPERIMENTS IN MASS APPEAL (2008)
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
ROCK

""
EL_BIA - 05.12.2008 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
C’est sans doute avec grande impatience que tous ceux qui avaient été séduit par « Milliontown » attendaient le nouvel album des anglais de Frost. En effet, avec une première galette sortie en 2006, le groupe avait tout bonnement insufflé une grosse claque à la scène progressive, prouvant qu’il était toujours possible d’apporter du renouveau à un style musical aux possibilités infinies… Ainsi, « Experiments in Mass Appeal », qui pointe le bout de son nez en ce mois de novembre 2008, porte la responsabilité qui incombe à tout successeur d’un excellent album, à savoir devoir égaler, à défaut de surpasser, son prédécesseur.

Avec « Milliontown », Frost avait dévoilé une recette progressive vraiment personnelle et novatrice, qui lui était propre. En effet, cet album sonnait de façon assez originale et mélodieuse, avec une prédominance des basses, une rythmique à la batterie toujours variée et mise en avant, des riffs on ne peut plus mélodieux contrastant avec une voix rauque peu enchanteresse mais en même temps se mêlant bien au tout... Cette fois-ci, les choses se trouvent être assez différentes. Autant le dire tout suite, le groupe a nettement minimisé son côté progressif au profit d'une musique plus simple et efficace. Il s'agit plus en réalité d'un Rock mélodique original aux tendances progressives que d'un véritable album de Rock Prog... Ce n'est pas pour déplaire, mais cela contraste tout de même avec la précédente claque qu’était « Milliontown ».

Alors certes, le style du groupe se ressent, sa patte mélodique est toujours aussi présente tout comme les parties instrumentales complètements folles aux soli destructeurs, la batterie et les basses toujours mises en reliefs de la plus belles des manières, mais les morceaux suivent une structure plus simple. En effet, on a souvent affaire à des titres suivant un traditionnel ‘couplet/refrain/couplet’ balancé par un petit interlude ou partie instrumentale, avant de retomber dans la spirale infernale de la banalité. Heureusement, à défaut d’être progressives, les musiques se trouvent être dotées d’une efficacité digne du groupe, et l’on se laisse facilement entraîner par des morceaux puissants et mélodieux à souhait.

Pour entrer plus dans le détail, le titre éponyme entamant l’album, « Experiments In Mass Appeal », contraste habilement dans son couplet entre une partie douce et calme soutenue par un arpège de guitare sympathique, et une partie entrainante où la puissance engendrée par la basse, la batterie, et la dynamique guitare acoustique se voit accentuée dans un refrain complètement planant. « Pocket Sun » fait usage de sons assez électro, rappelant directement le groupe Daft Punk ! Il n’en demeure pas moins que le morceau se trouve être puissant et réussi, délivrant une partie instrumentale assez intéressante. En parlant de partie instrumentale, « Falling Down » contient un solo absolument dantesque où John Mitchell fait hurler sa guitare de manière surprenante.

Chaque morceau possède en réalité son petit quelque chose, son propre riff accrocheur ou sa partie planante, mais le manque d’évolution au sein de chaque titre, allié à un manque de moments ‘phares’ réellement marquants, font « d’Experiments In Mass Appeal » un bon album, sans le rendre révolutionnaire pour autant. Il restait cependant un dernier espoir pour les purs fans de prog et de « Milliontown », avec le dernier titre « Wonderland »… Du haut de ses 15 minutes, on était en droit d’espérer une pièce progressive à l’image du titre éponyme « Milliontown ». Cependant, il s’agit de "deux morceaux" juxtaposés et coupés par des blancs, n’ayant pas grand chose à voir l’un avec l’autre… Certes, il s’agit de deux compositions intéressantes et mélodieuses, le premier étant puissant et planant, contrastant avec un deuxième beaucoup plus calme et envoutant, mais il n’empêche que la folle magie progressive n’est pas là…

En définitive, « Experiments In Mass Appeal » est à conseiller aux amateurs de Rock mélodieux et original. Malheureusement, il ne devrait pas marquer plus que cela, du fait d’un manque d’approfondissement et de moments forts.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/frostlife/



GROUPES PROCHES:
GENESIS, JADIS, TRANSATLANTIC, NEAL MORSE, FLYING COLORS, IQ, SPOCK'S BEARD, ARENA

LISTE DES PISTES:
01. Experiments In Mass Appeal (8:00)
02. Welcome To Nowhere (5:31)
03. Pocket Sun (4:28)
04. Saline (6:06)
05. Dear Dead Days (6:50)
06. Falling Down (5:49)
07. You/i (1:06)
08. Toys (3:03)
09. Wonderland (15:48)


FORMATION:
Andy Edwards: Batterie
Dec Burke: Guitares
Jem Godfrey: Chant / Claviers
John Jowitt: Basse
John Mitchell: Guitares


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
EDDYA - 18/06/2015 -
0 0
2/5
Assez d'accord avec l'avis précédent, modulé par le fait que la production est vraiment moyenne compte tenu de sa qualité dans le premier opus, mixé aussi par Godfrey lui-même. La batterie est parfois perdue dans un bordel pas possible ...

Bon, il reste des moments clés (trop peu), dignes de Milliontown, mais cela ne rachète pas le reste ... décéption, mais j'attends le troisième !

TONYB - 04/12/2008 -
0 0
1/5
Autant le 1er album de Frost, même s'il n'était pas exempt de défaut, présentait un intérêt plus que valable pour nos oreilles exigeantes, autant ce deuxième album est une véritable déception.
Oublié le côté prog, place à des titres de rock que l'on qualifiera de moderne, place au bruit, de préférence avec des instruments aux sonorités trafiquées ... carrément insupportable sur la durée.
Ce parti-pris de production en vient même à faire oublier les quelques (rares) bons moments qui se cachent dans des compositions pourtant bien lointaines de Milliontown.
Ça plairait peut-être aux plus jeunes ... moi, je passe mon tour et je tourne la page de cet ex-grand espoir du rock progressif.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FROST*
DERNIERE ACTUALITE
FROST*: Sortie de l'EP 'Others'
Toutes les actualités sur FROST*
DERNIERE INTERVIEW
Dans le cadre de la sortie du deuxième opus du combo « Experiments in Mass Appeal », c'est un Jem Godfrey qui a mangé du clown... anglais répond à nos questions avec un brin d'humour.... so british !

NOTES
3.8/5 (4 avis) 2.8/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MYSTERIES OF THE REVOLUTION: Mysteries Of The Revolution (2008)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TREAT: Organized Crime (1989)
HARD ROCK MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FROST*
FROST-_Others
Others (2020)
3/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
FROST-_Falling-Satellites
Falling Satellites (2016)
4/5
2.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
FROST-_Milliontown
Milliontown (2006)
2/5
3.4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020