GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ISLANDS (1987)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 04.02.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après une année 1984 particulièrement faste qui aura vu la sortie et le succès de Discovery et la très remarquée B.O. de The Killing Fields, Mike Oldfield va mettre près de 3 ans avant de retourner en studio pour donner une suite à ces deux pépites. Entre-temps, le bonhomme a toutefois commis un 45T très dispensable – Pictures in the Dark - avec sa nouvelle compagne du moment, Anita Hegerland, cette dernière étant naturellement présente sur Islands qui paraît donc à l'automne 1987.

Reprenant le format utilisé pour Crises, Mike Oldfield nous propose une face progressive composée d'un unique titre en deux parties, puis une deuxième face de chansons, avec sur cette dernière la présence de Bonnie Tyler, revenue de son Eclipse Totale, sur le titre éponyme. Mais avant cela, place aux 22 minutes proposées par The Wind Chimes, titre epic renouant avec la grande tradition oldfieldienne : une première partie symphonique en diable, avec des sonorités de clavier cristallines, puis des enchaînements de thèmes en veux-tu en voilà. Et même si l'on ne retrouve pas ici la fluidité d'un Taurus II, on se laisse finalement porter par cette vague musicale ondulante en diable. Le tout se dénoue enfin dans un final de toute beauté, porté par la guitare toujours aussi lumineuse du maître, et conclu tout en douceur.

Malheureusement, passé ce nouvel instant divin, la suite s'avère plutôt fade, pour ne pas dire insipide. Certes, la production est une nouvelle fois quasi parfaite, mais les chansons de cette deuxième partie s'avèrent lourdingues, peu inspirées et répétitives. On retiendra peut-être North Point et le titre bonus (absent sur la version 33 T originale) When the Nights on Fire, reprenant avec plus de bonheur le thème de Islands, et on oubliera rapidement le reste. Et même la variété des intervenants en vient à faire regretter le choix de ne pas avoir confié toutes les interprétations à la seule Anita Hegerland, sa voix magnifique surpassant, et de loin, le timbre cassé depuis trop longtemps de Bonnie Tyler, ainsi que les performances (trop) masculines de Kevin Ayers et Jim Price.

De par la trop grande différence de qualité entre ses deux parties, Islands restera un album peu apprécié, plongeant malheureusement dans l'oubli une pièce magnifique, The Wind Chimes, que Mike Oldfield magnifiera encore plus en y associant sur laser-disc (l'ancêtre du DVD) des animations somptueuses, que l'on retrouve désormais sur le DVD Elements.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
KARDA ESTRA, TAURUS, AETHER, MORILD, TROY DONOCKLEY, MAGENTA, WILLOWGLASS, FROMUZ, WOLF LARSEN, PANDORA

LISTE DES PISTES:
01. The Wind Chimes (part 1 And 2) - 21:47
02. Islands - 4:20
03. Flying Start - 3:37
04. North Point - 3:33
05. Magic Touch - 4:14
06. The Time Has Come - 3:55
07. When The Nights On Fire - 6:40


FORMATION:
Anita Hegerland: Chant
Bonnie Tyler: Chant
Jim Price: Chant
Kevin Ayers: Chant
Mike Oldfield: Guitares / Basse / Claviers
Simon Philips: Batterie


TAGS:
Chant féminin, Ballades, Accessible / FM, Instrumental
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 25/09/2010 -
0 0
4/5
hé bien, perso, il me plaît bien, cet album !
The Wind Chimes est une réussite, de bout en bout. Un cran nettement au-dessus de Crises dans l'album du même nom, à mon sens.
La mélodie de Islands tombe agréablement dans l'oreille, bien qu'en effet, le choix de la voix féminine soit discutable.
Flying Start ? je craque littéralement pour cette petite ballade ajoutant un + enthousiaste à l'aspect globalement solennel de l'album. En effet, on se croirait réellement installé dans le siège d'un avion, en partance pour les îles, à rêver déjà des bienfaits d'une nouvelle vie.
North point ? une mélodie en contre-point de la précédente: après l'enthousiasme, le temps de la réflexion. Bien pensée, bien composée.
Magic Touch a un air festif, sans jamais perdre sa dignité progressive, The time has come est un hymne à l'émerveillement (que j'imagine insulaire, donc), et When the nights on fire est le point d'orgue qui transforme cet émerveillement en sorte de confiance éternelle, en sérénité indéfectible.

Les voix féminines sont du plus bel effet, véritablement aériennes (sauf sur le titre éponyme), et donnent une belle unité à l'ensemble.
Dommage que la sonorité générale soit un peu trop "cristalline", il manque un peu de dynamisme sur les basses, tout au long de l'album.
En tout cas, après Platinum, Five Miles Out, Crises, et à moindre mesure QE2 qui affiche une ouverture un peu écourtée, la recette du format "post Tubular Bells period" continue à fonctionner: on se demande où va s'arrêter le Maestro !

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
3/5 (1 avis) 3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HIGH POWER: High Power (1983)
HEAVY METAL Un premier album de Heavy Metal encore un peu immature mais qui laisse entrevoir une énorme potentiel.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HIGH POWER: High Power (1983)
HEAVY METAL Un premier album de Heavy Metal encore un peu immature mais qui laisse entrevoir une énorme potentiel.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020