GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE KILLING FIELDS (1984)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
AUTRES

""
TONYB - 15.07.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Malgré un style musical qui s'y prêterait plutôt bien, les contributions de Mike Oldfield à la musique de film relèvent de l'extrême rareté. Bien entendu, tout le monde est capable d'associer son thème mythique de cloches tubulaires au non moins mythique film de William Friedkin – l'Exorciste. Mais il ne s'agit là que d'une opération de récupération d'un titre existant, et dont la présence reste finalement très accessoire dans le film.

Avec The Killing Fields, de Roland Joffé, (La Déchirure au pays de Molière), Mike Oldfield se voit passer une véritable commande et va travailler sur pièce, après de nombreux visionnages de l'œuvre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que rarement une musique aura autant collé à l'ambiance d'un film. Dès les premières notes, l'auditeur se trouve projeté en droite ligne au Cambodge, dans l'ambiance oppressante d'urgence absolue qui ressemble parfois à la fin du monde (Evacuation), et qui préfigure l'évacuation du pays par les étrangers devant l'arrivée des Khmers Rouges. Mike Oldfield nous propose ici un véritable travail symphonique, aux orchestrations soignées et aux chœurs inquiétants. Les thèmes se succèdent les uns aux autres, pour mieux revenir ensuite sous une autre orchestration (et notamment ceux évoquant Dith Pran).

Pour autant, l'artiste nous propose très peu d'éléments dans son style traditionnel : hormis les très courts (et splendides) Bad News et Good News, puis le générique de fin (Etude), la quasi-totalité de la musique est interprétée par l'orchestre conduit par Eberhard Schoener. Mélange de classicisme et de musique plus abstraite, l'ensemble propose une unité de ton stupéfiante, bien loin des O.S.T. d'aujourd'hui rassemblant quelques titres d'artistes divers gravés ensemble "dans l'esprit du film". Et surtout, chaque note, chaque mesure, chaque thème fait passer des frissons dans la colonne vertébrale, donnant l'impression de revisionner les images terribles de ce film oh combien fort. Ceux qui ne l'auraient pas encore visionné pourront se faire une première idée, tandis que les autres revisiteront ces images à jamais gravées dans leur esprit.

Compagnon indispensable du film de Roland Joffé, cet album possède néanmoins une existence propre et peut être considéré au même titre que les autres albums studio de Mike Oldfield. Certes moins jouissif que les autres productions de l'époque du maestro (Crises ou Discovery), il n'en reste pas moins une véritable réussite dans ce genre si particulier des musiques de film.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
PANDORA, QUANTUM FANTAY, AETHER, QUORUM, KOMPENDIUM, GIORGIO C. NERI, MOLECULE, MAGENTA, EUREKA, WILLOWGLASS

LISTE DES PISTES:
01. Pran's Theme - (0'47)
02. Requiem For A City - (2'10)
03. Evacuation - (5'12)
04. Pran's Theme 2 - (1'40)
05. Capture - (2'23)
06. Execution - (4'47)
07. Bad News - (1'11)
08. Pran's Departure - (2'04)
09. Worksite - (1'16)
10. The Year Zero - (0'27)
11. Blood Sucking - (1'18)
12. The Year Zero 2 - (0'37)
13. Pran's Escape/the Killing Fields - (3'17)
14. The Trek - (2'00)
15. The Boy's Burial/pran Sees The Red Cross - (2'43)
16. Good News - (1'44)
17. Etude - (4'38)


FORMATION:
Eberhard Schoener: Direction de l'orchestre et choeurs de l'opéra de Bavière
Mike Oldfield: Guitares / Basse / Claviers
Morris Pert: Percussions
Preston Heyman: Percussions orientales


TAGS:
Choeurs, Instrumental, Oppressant, Symphonique, Musique de film
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
GUYPAS974 - 28/07/2010 -
0 0
1/5
Je ne suis pas d'accord avec la chronique un peu trop élogieuse de cette oeuvre ! En effet, la musique s'éloigne beaucoup de l'oeuvre originale de Mike Oldfield. C'est normal me direz vous, c'est un B.O.F avant tout. C'est éclectique, hétérogène, avec un son alternant le bon et le saturé. Je préfère en comparaison "Music of the sphere" durement évalué par ailleurs, qui lui aussi sort des sentiers battus, mais plus cohérent.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
1/5 (1 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SCORPIONS: Crazy World (1990)
HARD ROCK MELODIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SPHERIC UNIVERSE EXPERIENCE: Unreal (2009)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020