.
.
GROUPE/AUTEUR:

ISIS

(ETATS UNIS)

TITRE:
PANOPTICON (2004)
LABEL:
IPECAC
GENRE:
HARDCORE

""
HYPERUNKNOWN - 15.12.2008 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Deux ans ont passé depuis la sortie d' "Oceanic" et Isis accouche finalement en 2004 de son troisième long format toujours produit par Matt Bayles ( Mastodon, …) qui aura la lourde et difficile tâche de tenter de faire aussi bien que son ainé. D'autant plus que les travaux de l'artiste multi-récidiviste Aaron Turner, tête pensante, frontman, guitariste (même graphiste) d'Isis mais aussi membre de formations telles que le tout autant passionnant Old Man Gloom (Post-hardcore/Punk), Lotus Eaters ou encore House of Low Culture (Drone-Ambient) sont attendus par une audience au nombre toujours plus grand, permettant aux américains de sortir de manière propice du cercle restreint des groupes underground.

Connaissant le goût prononcé des californiens pour le changement, pour l'évolution plutôt que l'immobilisme, il est donc a priori très probable que "Panopticon" fasse partie intégrante de cet objectif fixé de proposer quelque chose de différent à chaque sortie. Et, jamais à cours d'imagination, Aaron Turner aborde l'album par l'intermédiaire d'une nouvelle thématique, à savoir le Panoptique. Derrière ce nom énigmatique se cache un concept d'architecture carcérale imaginé par le philosophe Jeremy Bentham, permettant à un individu logé dans une tour centrale d’observer les autres prisonniers sans que ceux-ci ne puissent savoir s'ils le sont.

Outre le côté conceptuel de l'objet, et qui fut déjà constaté lors du dernier opus, la musique d'Isis se meut progressivement en une entité moins virulente et qui, bien que toujours monolithique, prend plus l'apparence d'un savant mélange de postcore et de post-rock. Elle devient aussi sur cet album véritablement mathématique, redoublant de complexité. Autrefois impulsive, acrimonieuse, elle se fait dès lors rigoureuse, plus réfléchie. Toujours basée sur un flot de distorsions granuleuses de concert avec des parties de batterie méthodiques, les californiens canalisent désormais leur puissance, se jouent des tensions, alternant les moments de calmes insidieux et déflagrations salvatrices.

Au nombre de sept pour plus d'une heure d'écoute, les titres s'étirent longuement et prennent le temps de laisser monter minutieusement la pression jusqu'à exploser en plein vol. Contrairement à ce que pourrait laisser croire la pochette, ça n'est pas dans les airs que se sentira l'auditeur, mais bien au fond d'un abysse, écrasé par la pesanteur monumentale créée par le mur sonore des riffs de guitares et des vociférations de Turner. Cette impression émerge d'ailleurs sitôt démarré, départ lancé, "So Did We" qui entame sans attendre les hostilités, affichant la redoutable énergie qu'il s'agira de maitriser sur tout l'album.

Personnellement, je considère "Panopticon" comme le véritable chef d'œuvre d'Isis. Plus nuancé qu' "Oceanic", c'est aussi la transition avant le passage à un post-rock moins émotionnel, plus cérébral avec "In This Absence Of Truth". Inquiétant autant que fascinant et hypnotique, "Panopticon" est un voyage éprouvant de l'obscurité vers la lumière qui marque pour longtemps.

Plus d'information sur http://www.isistheband.com/home.aspx



GROUPES PROCHES:
THE OCEAN, NOJIA, BLINDEAD, COBALT, OLD MAN GLOOM, ISIS + AEREOGRAMME, KEN MODE, CLOUDKICKER, GIFTS FROM ENOLA, WATERSUN

LISTE DES PISTES:
01. So Did We – 07:30
02. Backlit – 07:43
03. In Fiction – 08:59
04. Wills Dissolve – 06:47
05. Syndic Calls – 9:40
06. Altered Course – 09:58
07. Grinning Mouths – 08:27


FORMATION:
Aaron Harris : Batterie
Aaron Turner : Chant / Guitares
Bryant Clifford Meyer : Chant / Guitares / Samples
Jeff Caxide : Basse
Michael Gallagher: Guitares


TAGS:
Chant éraillé, Chant guttural, Lourde, Oppressant
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ISIS
NOTES
4/5 (2 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PREMIATA FORNERIA MARCONI: L'isola Di Niente (1974)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
QUEENSRŸCHE: Hear In The Now Frontier (1997)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ISIS
ISIS_Wavering-Radiant
Wavering Radiant (2009)
4/5
4/5
IPECAC / HARDCORE
ISIS_In-The-Absence-Of-Truth
In The Absence Of Truth (2006)
4/5
-/5
IPECAC / HARDCORE
ISIS_Oceanic
Oceanic (2002)
4/5
4/5
IPECAC / HARDCORE
ISIS_Celestial
Celestial (2000)
4/5
4/5
ESCAPE ARTIST / HARDCORE
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020