ARTISTE:

YNGWIE MALMSTEEN

(SUÈDE)
TITRE:

PERPETUAL FLAME

(2008)
LABEL:

ZEBRA

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
"Un album correct du Maestro. Un peu prévisible mais bien produit"
NESTOR (26.12.2008)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Son précédant opus, « Unleash The Fury », avait déjà mis 3 ans à sortir. Yngwie semble désormais adopter un rythme de sortie moins débridé que par le passé (8 albums dans les années 90 !). Et cela lui réussit plutôt bien. Une fois passé le choc visuel qu’est la pochette (malheureusement ce n’est même plus un choc, Yngwie prenant un soin évident, depuis 1984, à sortir des pochettes… exquises et de très bon goût…), « Perpetual Flame » est en effet une assez bonne surprise. Surtout après les très moyens, « War To End All Wars », « Attack ! » et « Unleash The Fury ». Si le style n’a pas changé avec un Heavy métal très technique teinté de quelques (mais somme toutes assez peu) mélodies classiques, les compositions et l’orchestration sont d’un bon niveau.

Nous retrouvons là, le type de compositions présentes sur « Eclipse », « Fire & Ice » et «Alchemy», bien mises en valeur par une bonne production et un chanteur, Tim Owens (ex Judas Priest & Iced Earth), qui semble avoir trouvé un excellent compromis entre le style traditionnel adopté par tous les chanteurs du Rising Force (sauf JL Turner) et une puissance assez rare dans le groupe du Suédois. Et il semble bien que cela fasse toute la différence. Sans pouvoir être qualifié de nouveau « Classique », ce nouvel album possède les petits plus qui le rendent tout simplement plus efficace que ses prédécesseurs : la voix est moins « passe partout », les descentes de manches sont bien introduites et la production met bien en valeur les mélodies.

Nous noterons tout particulièrement « Priest Of The Unholy », un mid-tempo rehaussé par des lignes de claviers, les très speeds « Death Dealer » et « Be Careful What Your Wish For » ou « Red Devil » et son refrain immédiatement mémorisable. Nous aurions aimé dire que « Magic City », la première composition sur laquelle Yngwie pousse la chansonnette, est une réussite complète, mais, sans vouloir être désagréable, sa voix n’apporte rien à ce morceau, qui est pourtant le plus original de l’album (un heavy mâtiné de blues).

Inutile de dire que les descentes de manches sont partout présentes et très réussies ; après tout, nous avons tout de même affaire au roi du shred. Il est peut être dommage qu’avec un chanteur de cette qualité à sa disposition, Yngwie ait laissé 3 morceaux (« Caprici Del Diablo », « Lament » et « Heavy Heart ») à l’état d’instrumentaux. Non pas que cela représente une perte pour la littérature mondiale (ses textes sont toujours aussi peu inspirés), mais il y avait la matière à faire preuve d’un peu plus d’humilité (mais là, nous lui demandons beaucoup) au profit de la qualité de l’album.

En résumé un bon album sans trop de surprises sur le fond, mais qui bénéficie d’une belle mise en valeur.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/officialyngwiemalmsteen





LISTE DES PISTES:
01. Death Dealer - 5:25
02. Damnation Game - 5:03
03. Live To Fight (another Day) - 6:13
04. Red Devil - 4:06
05. Four Horsemen (of The Apocalypse) - 5:23
06. Priest Of The Unholy - 6:46
07. Be Careful What You Wish For - 5:29
08. Caprici Di Diablo - 4:28
09. Lament - 4:30
10. Magic City - 7:26
11. Eleventh Hour - 8:03

FORMATION:
Derek Sherinian: Claviers
Patrick Johansson : Batterie
Tim "Ripper' Owens: Chant
Yngwie J. Malmsteen: Guitares / Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
26/12/2008
  0 0  
1/5
Voilà du Malmsteen dans toutes sa splendeur mégalomaniaque. Du déjà vu de la pochette au déjà entendu du contenu du disque on a ici le chemin tout tracé du ridicule musical (qui n'est pas prés de tuer Monsieur Gros Melon). Ajoutez à cela une absence confondante de mélodies intéressantes et vous pourrez ouvrir l'incinérateur.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
2.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
YNGWIE MALMSTEEN : Nouveau morceau
 
AUTRES CHRONIQUES
IN FLAMES: The Jester Race (1996)
DEATH METAL -
TESLA: Forever More (2008)
HARD ROCK - Un bon album de Tesla, dans lequel le groupe essaye timidement, mais avec réussite, de se moderniser un peu
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT YNGWIE MALMSTEEN
YNGWIE-J-MALMSTEEN_Blue-Lightning
Blue Lightning (2019)
1/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
YNGWIE-J-MALMSTEEN_Spellbound
Spellbound (2012)
1/5
-/5
AUTRE LABEL / GUITAR HERO
YNGWIE-J-MALMSTEEN_Relentless
Relentless (2010)
1/5
-/5
RISING FORCE / METAL MELODIQUE
YNGWIE-J-MALMSTEEN_Angels-Of-Love
Angels Of Love (2009)
2/5
-/5
RISING FORCE / ROCK ATMOSPHERIQUE
YNGWIE-J-MALMSTEEN_Unleash-The-Fury
Unleash The Fury (2005)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021