ARTISTE:

METALLICA

(ETATS UNIS)
TITRE:

MASTER OF PUPPETS

(1986)
LABEL:

ELEKTRA ENTERTAINMENT

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant éraillé, Epique
"Metallica reprend les codes utilisés sur "Ride The Lightning" en les améliorant pour nous proposer un chef d’œuvre ultime du Heavy Metal : "Master Of Puppets"."
ZOSO (10.01.2009)  
5/5
(2) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Après un deuxième album fort réussi, Metallica arrive en 1986 à un point culminant de sa carrière. Malgré une certaine méfiance envers les producteurs qui date de "Kill ‘Em All", ils travaillent à nouveau avec le Danois Flemming Rasmussen, et après quatre longs mois en studio, Metallica nous délivre ici une de ses œuvres les plus abouties.

Les recettes utilisées sur l’opus précèdent, "Ride The Lightning", sont reprises avec autant de brio. Le Thrash sauvage est toujours présent dans des morceaux comme "Battery", ou le grandiloquent "Disposable Heroe". La récente tendance plus douce est aussi présente dans des titres comme "Welcome Home (Sanitarium)", qui alterne des couplets dans un style proche de la ballade pour durcir le ton sur le refrain. Le splendide instrumental "Orion" montre le talent de compositeur du bassiste Cliff Burton dans une atmosphère presque symphonique, inspirée par un attachement profond de ce dernier à la musique classique.

Les riffs sont toujours aussi acérés, tel celui de "Lepper Messiah" (dont Dave Mustaine revendiquera sans succès la paternité) ou l’incroyable "Master Of Puppets". Ce dernier reste, vingt trois ans après, une référence ultime en matière de métal. Un illustre fan inconnu déclarera d’ailleurs: « Master, c’est tout Metallica en un seul morceau ». En effet, avec ses riffs assassins, son intro qui débouche sur des couplets rageurs, son break central fabuleux de mélodie et son solo rapide et hargneux, ce titre a tout d'un chef d'œuvre. De façon générale, le chant de James Hetfield sur l'album est de plus en plus maîtrisé, sa voix gagnant en tessiture. Les musiciens continuent par ailleurs leur progression alors que la production donne un son de plus en plus propre au groupe, marquant ainsi l’album du sceau de la maîtrise.

En effet, on sent le groupe encore plus mature que sur "Ride The Lightning", et donc à des années lumières des jeunes rebelles de "Kill ‘Em All". L’étude des paroles révèle même une logique presque conceptuelle. Ainsi, la plupart des titres traitent de l’asservissement de la race humaine par les divers fléaux que sont la drogue, la politique, la violence et la religion (avec laquelle James règle un peu ses comptes, la considérant responsable de la mort de sa mère lorsqu’il avait seize ans). Ces entraves diverses sont relatées tout au long de l’album pour finir sur un "Damage, Inc." qui exhorte l’auditeur à se libérer de ses chaînes.

Tous ces éléments amènent à la conclusion suivante : "Master Of Puppets" est un chef d’œuvre. Cette qualité n’est pas le fruit du hasard mais bel et bien de la progression constante d’un des groupes majeurs de ces dernières années. Malheureusement c’est aussi le dernier album avec ce line up, Cliff Burton décédant quelques mois après la sortie de l’album, dans un tragique accident. Il laisse avec cet album un splendide héritage à la planète métal.


Plus d'information sur http://www.metallica.com/





LISTE DES PISTES:
01. Battery - 05:12
02. Master Of Puppets - 08:35
03. The Thing That Should Not Be - 06:36
04. Welcome Home (sanitarium) - 06:27
05. Disposable Heroes - 08:16
06. Leper Messiah - 05:40
07. Orion - 08:27
08. Damage, Inc - 05:32

FORMATION:
Cliff Burton: Basse
James Hetfield: Chant / Guitares
Kirk Hammett: Guitares
Lars Ulrich: Batterie
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
IS93000
04/11/2015
224
  0 0  
5/5
l'album de trash par excellence, un album que j'ai écouté des milleirs de fois sans jamais me lasser tant l'inspiration est énorme.
ALADDIN_SANE
24/09/2015
  0 1  
5/5
S'il y a bien un album de metal qu'on peut appeler chef d'oeuvre, c'est probablement "Master of Puppets". Tous les titres sont des tueries alternant phases de brutalité avec d'autres d'une délicatesse remarquable. Mention spéciale au morceau titre avec son break mélodique dont on peut difficilement se remettre.
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
ALORENZO
19/01/2022
 
18
0
Et bien oui, je ne met que 4/5 à cet album. Les morceaux sont incroyables, Master of puppets bien sur, le bohemian rapsody du métal. Je me souviens du choc lorsque je l'ai entendu pour la première fois, j'explorais un peu au hasard le métal, sortant de ma période led zep et acdc. C'était terrible, j'ai détesté ce morceaux, mais en même temps j'avais besoin de le réécouter, sans savoir pourquoi. Il est fascinant! Et maintenant je l'écoute plusieurs fois par semaines.
Ensuite Orion, leur meilleure balade, Battery et sa vitesse. Les morceaux sont bons, mais il manque un équilibre dans cet album. Il faut s'accrocher pour l'écouter du début à la fin, c'est long. C'est pour cette raison que Ride the lightning est pour moi meilleur, il est parfaitement équilibré. Master est étouffant mais reste néanmoins un classique à écouter.
Haut de page
LECTEURS:
4.7/5 (11 avis)
STAFF:
4.5/5 (22 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
METALLICA: Les détails sur '72 Seasons'
DERNIER ARTICLE
JOUER DE LA BATTERIE SUR GUITAR HERO
Ce dossier s'adresse à ceux qui souhaiteraient débuter la batterie rapidement sans se prendre la tête.
 
AUTRES CHRONIQUES
PARAGON: Screenslaves (2008)
THRASH -
ESQARIAL: Discoveries (2001)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT METALLICA
METALLICA_Hardwired…To-Self-Destruct
Hardwired…to Self-destruct (2016)
4/5
3.3/5
AUTRE LABEL / THRASH
METALLICA_Death-Magnetic
Death Magnetic (2008)
2/5
3/5
WARNER / HEAVY METAL
METALLICA_St-Anger
St Anger (2003)
4/5
2/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
METALLICA_Reload
Reload (1997)
3/5
2.4/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
METALLICA_Load
Load (1996)
3/5
2.8/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022