ARTISTE:

HERMAN FRANK

(ALLEMAGNE)
TITRE:

LOYAL TO NONE

(2009)
LABEL:

METAL HEAVEN

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Epique, Guitar-Hero, Technique
"Même si "Loyal To None" n'apporte rien d'autre qu'une belle évocation du passé, il faut reconnaitre qu'il le fait avec pas mal de classe et de soin."
ZOSO (25.02.2009)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Herman Frank est connu dans le monde du heavy métal pour avoir été guitariste d'Accept (sur "Balls to The Wall" et "Restless And Wild"), et également pour son travail de producteur avec de nombreux groupes, notamment Saxon et Rose Tattoo. À part des concerts de reformation avec Accept, et quelques DVDs d'apprentissage de la guitare, son activité de musicien était un peu en berne jusqu'à la sortie de cet album: "Loyal To None".

L'objectif de cet opus semble clairement de faire du heavy métal, et de le faire bruyamment. Un son de guitare surpuissant, une grande gueule au micro, des rythmes qui décapent, et c'est parti pour une heure non-stop. À part une espèce de power ballade, "Heal Me", et un "Kill The King" mi-tempo, tous les titres envoient la sauce. Batterie frénétique, riffs gras, lignes de chant braillardes, tous les éléments semblent présents pour délivrer le parfait album du bucheron. Sachant cela, il serait tentant de réduire "Loyal To None" à cette vision barbare, mais plusieurs éléments s'ajoutent heureusement à cette analyse réductrice.

Déjà, il faut admettre que la finition est très soignée. Les arrangements sont efficaces et jamais grossièrement traités comme cela peut-être parfois le cas. Le tout sonne certes très puissant, mais pas sale du tout. Une bonne illustration est ce son de guitare dont je vous parlais plus haut, très soigné. Herman Frank réussit l'amalgame de la puissance extrême, comme le confirment certains riffs qui forment de véritables murs de son, et du son travaillé et précis. Les soli sont très incisifs, déchirants comme une coulée de lave, et d'une justesse clinique ("Lord Tonight" pour l'exemple, mais c'est vrai sur tout l'album).

Toutefois, si vous cherchez dans cet album la moindre trace d'innovation, vous allez vers la désillusion. Sans complexe, le groupe ressort des recettes qui renvoient soit au heavy des années 80 (et à ... Accept), soit au métal germanique plus récent (Rage notamment). Même la présence de soli techniques et travaillés dans du heavy métal ne surprend plus. L'opus manque en outre de véritables refrains fédérateurs pour enthousiasmer réellement, même si d'excellentes mélodies sont présentes.

Même si "Loyal To None" n'apporte rien d'autre qu'une belle évocation du passé, il faut reconnaitre qu'il le fait avec pas mal de classe et de soin. Rien que pour cela, cet album trouvera sans doute son public...


Plus d'information sur http://www.hermanfrank.com/





LISTE DES PISTES:
01. Moon Ii - 05:28
02. Seven Stars - 04:20
03. Father Buries Sons - 04:00
04. Heal Me - 05:07
05. Hero - 05:25
06. Kill The King - 04:47
07. Down To The Valley - 04:06
08. Lord Tonight - 04:44
09. Bastard Legions - 04:13
10. Welcome To Hell - 03:57

FORMATION:
Herman Frank: Guitares
Jiotis Parcharidis: Chant
Peter Pichl: Basse
Stefan Schwarzmann: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HERMAN FRANK : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
SBB: Iron Curtain (2009)
ROCK PROGRESSIF -
THERAPY ?: Crooked Timber (2009)
GRUNGE - Un titre vraiment marquant, pour le reste...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HERMAN FRANK
HERMAN-FRANK_Right-In-The-Guts
Right In The Guts (2012)
3/5
-/5
METAL HEAVEN / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021