MW / Accueil / Chroniques / KREATOR: Hordes Of Chaos
GROUPE/AUTEUR:

KREATOR

(ALLEMAGNE)

TITRE:
HORDES OF CHAOS
ANNEE PARUTION:
2009
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
THRASH
""
MLO - 23.02.2009 -
Douzième album, bientôt vingt cinq ans d’existence et plusieurs périodes bien distinctes. Du Thrash primaire violent et germanique des vertes premières heures est ressorti un « Pleasure To Kill » culte dont nos jeunôts contemporains black metalleux revendiquent encore les influences (oui le black thrashisant est ultra hype de nos jours). Des aspirations plus expérimentales ayant tout de même traînées le temps de 4 albums est ressorti… pas grand-chose. Du retour des années 2000 à un thrash metal direct et traditionnel est ressorti l’excellent petit dernier « Enemy Of God ». Suivirent quatre années écoulées à nous contenter du retour d’un des pères du Thrash Metal de notre jeunesse, et 2009 voit la sortie de ce « Hordes Of Chaos ».

A défaut de proposer un matériel séduisant sur le moment, la période expérimentale « Renewal […] Endorama » aura eu l’avantage de faire mûrir le groupe qui, fort de ces diverses expériences nous sera revenu avec un Thrash Metal à l’ancienne certes, mais toutefois moderne et un minimum sophistiqué. Kreator incorpora à son Thrash old school diverses composantes et une maturité qui l’empêcha de retomber dans la redite pure et simple. Le groupe colle au métal contemporain, évite les anachronismes sans jamais mettre en cause son intégrité artistique.

« Hordes Of Chaos » affiche un clair retour en arrière. Ce qui était cohérent, là ou la rage était toute naturelle pour un Kreator des années 80 jeune et vindicatif, parfois brouillon et maladroit, sonne carrément faux quand le groupe 20 ans après tente de sonner de la même façon que lors de ses balbutiements.

L’album sonne comme une répétition de vieux zicos tentant désespérément de reproduire ce qui fit leur renommé dans leur prime jeunesse mais avec une technologie moderne et un monde metalleux qui ont largement évolué depuis. Ce qui était naturel à l’époque ne l’est plus de nos jours. La rage confuse restituée du vieux matos des années 80 sonne ridicule quand on veut lui redonner vie en 2009. De ce fait, la production live de « Hordes of Chaos » n’a rien de spontanée, elle est juste mauvaise. Pour faire un parallèle avec les groupes Black qui pourrissent consciencieusement leurs productions pour obtenir un son old school et crasseux, ici, le son n’est ni l’un ni l’autre, il est juste faiblard.

Pour ce qui est des compositions, les morceaux inspirés et cohérents d’un « Enemy Of God » laissent place à une collection de riffs rapides à l’âme peu consistante. Or ça, c’était bon en 1980, quand Kreator était un groupe de gamins énervés, pas les musiciens confirmés que l’on connaît aujourd’hui. De là à ressentir un soupçon de fumisterie, il n’y a pas des kilomètres. Certes, il reste encore quelques vestiges de soli mélodiques bien balancés comme sur « Amok Run » mais voilà une bien mince consolation. Par ailleurs sur ce même titre, Mille s’essaie à une intro chantée complètement « cuitas les patatas », qui sonne digne d’un pilier de barre aux heures de fermeture.

Kreator tente de sonner haineux, corrosif et amer, mais personne n’y croit vraiment. Quelles plus belles illustrations que les refrains de « Radical Resistance » qui fait peine à entendre ou le quasi ridicule « Destroy What Destroys You » à s’arracher les cheveux. Irritant à souhait, on peine à croire que Petrozza vient de passer 25 ans derrière un micro... Il devrait ouvrir une assoc’ avec Cavalera, les « Petrolera » ou les vieux thrasheurs qui sonnent comme des pétrolettes.

Les quelques maigres points positifs qui viennent sauver les meubles et évitent ainsi la note catastrophique sont la deuxième partie du titre « To The Afterborn », bien speedé et au solo bien torché et le titre « Warcurse » qui charcle bien si on fait abstraction du son et du chant horripilant. Entre les défauts de forme et la durée de vie limitée d’un ensemble trop convenu et simpliste, cet album sera certainement pour moi une des déceptions de cette année encore bien jeune.

Plus d'information sur http://www.kreator-terrorzone.de/


GROUPES PROCHES:
SLAYER, SEPULTURA, DESTRUCTION, SODOM, DEW-SCENTED, MANTIC RITUAL, PERZONAL WAR, HOLY MOSES

LISTE DES PISTES:
01. Hordes Of Chaos (a Necrologue For The Elite) - 05:04
02. Warcurse - 04:10
03. Escalation - 03:24
04. Amok Run - 04:12
05. Destroy What Destroys You - 03:13
06. Radical Resistance - 03:43
07. Absolute Misanthropy - 03:37
08. To The Afterborn - 04:53
09. Corpses Of Liberty - 00:55
10. Demon Prince - 05:16


FORMATION:
Christian "Speesy" Giesler: Basse
Jürgen "Ventor" Reil : Batterie
Miland "Mille" Petrozza : Chant / Guitares
Sami Yli-sirniö: Guitares


TAGS:
Chant hurlé, Old School
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC KREATOR
DERNIERE ACTUALITE
Frédéric Leclercq (ex-DRAGONFORCE) rejoint KREATOR
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant KREATOR
 
DERNIER ARTICLE
Si la première moitié de l'affiche n'a pas su nous convaincre, la seconde a su imposer un respect immense envers ces deux monstres de scène que sont Dimmu Borgir et Kreator...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant KREATOR
 
NOTES
 
2.3/5 (3 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT KREATOR
 
KREATOR_Gods-Of-Violence Gods Of Violence (2017)
NUCLEAR BLAST / THRASH
KREATOR_Phantom-Antichrist Phantom Antichrist (2012)
NUCLEAR BLAST / THRASH
KREATOR_Hordes-Of-Chaos Hordes Of Chaos (2009)
SPV STEAMHAMMER / THRASH
KREATOR_Enemy-Of-God Enemy Of God (2005)
SPV STEAMHAMMER / THRASH
KREATOR_Live-Kreation Live Kreation (2003)
SPV STEAMHAMMER / THRASH
KREATOR_Violent-Revolution Violent Revolution (2001)
SPV STEAMHAMMER / THRASH
KREATOR_Endorama Endorama (1999)
DRAKKAR / METAL GOTHIQUE
KREATOR_Outcast Outcast (1997)
BMG / THRASH
KREATOR_Cause-For-Conflict Cause For Conflict (1995)
GUN RECORDS / THRASH
KREATOR_Renewal Renewal (1992)
NOISE / METAL INDUSTRIEL
KREATOR_Coma-Of-Souls Coma Of Souls (1990)
NOISE / THRASH
KREATOR_Extreme-Agression Extreme Agression (1989)
NOISE / THRASH
KREATOR_Terrible-Certainty Terrible Certainty (1987)
NOISE / THRASH
KREATOR_Pleasure-To-Kill Pleasure To Kill (1986)
NOISE / THRASH
KREATOR_Endless-Pain Endless Pain (1985)
NOISE / THRASH
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019