ARTISTE:

WIZARD

(ALLEMAGNE)
TITRE:

THOR

(2009)
LABEL:

MASSACRE RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Chant grave
""
NIURK (27.02.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Grut pénètre dans la caverne et se dirige instantanément vers Yorg, l’homme à la massue la plus proéminente, aux pec-taureaux saillants, dont les cheveux sont autant d’insultes à Jean-Louis David et à la mine patibulaire mais presque. Vous avez deviné : le Chef ! Il s’exclame alors :
- Hé Chef, Chef, c’est bientôt l’anniversaire de la tribu ! 20 ans déjà qu’on s’est installé à True Metal City ! Et si on montrait aux copains qu’on en a encore sous le gourdin ?!
- Grrrr Oumpf Wraaaaaaah… (fait valoir le Chef, non sans un certain sens de l’à-propos nappé d’une fine rhétorique)
- Ouaaaiiiis merci chef ! J’vais allumer le feu ! (Euh… nulle référence cachée ici !)

A la tombée de la nuit se rassemblent les membres de la tribu, on retrouve sous les peaux de bêtes : Dano Boland, adopté depuis Magic Circle, Sven d’Anna, le Chef qui a su maîtriser le seul organe utile à sa musique au fil du temps (sa voix… quoi d’autre !), les guerriers Volker Leson et Soren Von Heek à la rythmique, le stratège Achim Kohler (Sinner, Headhunter, Primal Fear…), et Michael Maass le fils prodigue revenu hache à la main prêt à relancer la machine à baffes ! Quelques animaux plus ou moins morts plus tard on entend monter des clameurs en hommage aux Dieux, et un en particulier : Thor. On lui dédia alors la soirée… et le concept-album !

Wizard a souffert, et nous avec eux, de vouloir suivre les sentiers de la guerre empruntés par ses voisins de huttes, les Manowar, Blind Guardian, Helloween ou Gamma Ray. Toutefois, entre Odin et Goochan, le groupe avait prouvé sa capacité à ne pas refaire toujours le même album et donc les mêmes erreurs… Pour en faire d’autres ! En quintet pour la première fois, on espérait qu’ils se corrigent les uns les autres... Pari plutôt réussi.

On ira pas (non malheureux non !) éprouver la qualité des textes, mais la tâche nous sera rendue plus facile par leur mise en valeur très correcte : les voix puissantes et maitrisées passent d’aigus typés Blind Guardian ou Primal Fear à des graves rugissants, de chœurs efficaces à des lignes mélodiques qui évitent le pilori.

Côté instrumentation, c’est avec rigueur et tenue que Wizard nous envoie son mur du son sans sourciller. La production est parfaite et si le jeu des guitaristes manque de finesse sur la ballade (power ballade, on est des bourrins quand même hein !), ils livrent une belle partition en solo et duo sur les 10 autres volets, alternant soli speedés, riffs au hachoir et poursuites bien ficelées. Bien sûr on n’échappe pas à quelques gimmicks clichés (final de "Asgard" ou "Resurrection", solo stéréotypé sur "Serpent’s Venom"), mais pour un bon rendu d’ensemble.

Au final ce sont quelques hymnes telle l’ouverture "Utgard", "The Visitor", sommet de l’album avec sa ligne de chant épique “I am THOR, the mighty God, the lord of rain and storm, now feel the fire, for feast it shall be warm” (ah bah oui vous étiez prévenus pour les paroles hein !) et un final à capela jouissif, ou un "Stolen Hammer" carré et puissant. Le deuxième volet d’"Utgard" rate de peu le coche et pâtit d’un refrain trop lourd. Mais surtout ce sont des titres immédiats et accrocheurs en diable comme le groovy "Midgards Guardian", les thrash / épic / vlam (oui : VLAM !) "Asgard" et "Lightning" ou les imparables "Ressurection" et "What Would You Do ?" qui se retrouvent bien au dessus de ce que Wizard nous infligeait il y a 20 ans !

C’est du vrai-lourd-métal-épique : ça s’écoute fort, en slip, la hache en plastique Jouets Club à la main et c’est taillé pour ceux qui face à un mur prennent une masse plutôt qu’un détour ! Une très bonne livraison pour un style qui offre assez peu de bonnes surprises ces derniers temps…


Plus d'information sur http://www.legion-of-doom.de





LISTE DES PISTES:
01. Utgard (False Games) - 04:49
02. Midgards Guardian - 04:26
03. Asgard - 04:12
04. Serpents Venom - 04:43
05. Resurrection - 03:47
06. The Visitor - 05:53
07. What Would You Do? - 03:29
08. Utgard (The Beginning) - 06:35
09. Stolen Hammer - 04:32
10. Lightning - 03:29
11. Pounding In The Night - 03:29

FORMATION:
Dano Boland: Guitares
Michael Maass: Guitares
Sören van Heek: Batterie
Sven D'Anna: Chant
Volker Leson: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
WIZARD: Trail Of Death
 
AUTRES CHRONIQUES
ANANTA: In Media Res (2008)
DEATH METAL -
KOAN ASPIA: Hurle Au Vent (2008)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WIZARD
WIZARD_--Of-Wariwulfs-And-Bluotvarwes
...Of Wariwulfs And Bluotvarwes (2011)
2/5
-/5
MASSACRE RECORDS / HEAVY METAL
WIZARD_Magic-Circle
Magic Circle (2005)
1/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
WIZARD_Odin
Odin (2003)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / AUTRES
WIZARD_Head-Of-The-Deceiver
Head Of The Deceiver (2001)
2/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
WIZARD_Battle-Of-Metal
Battle Of Metal (1997)
1/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022