GROUPE/AUTEUR:

ARZ

(ETATS UNIS)

TITRE:
SOLOMON'S KEY (2008)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""
TONYB - 10.03.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Avec ce quatrième album, Arz, nom de groupe dissimulant jusqu'à présent le seul et unique Steve Adams, prend une orientation diamétralement différente de ses trois prédécesseurs, lesquels évoluaient entre rock progressif et AOR lorgnant vers Boston. Avec Solomon's Key, place au métal progressif : les sonorités sont devenues beaucoup plus lourdes, le jeu de guitare franchement agressif, et cerise sur le gâteau, notre homme à tout faire s'est enfin adjoint les services d'un vrai batteur, laissant de côté ses programmations électroniques irritantes.

Puisque nous venons de l'évoquer, il me faut signaler que la batterie me pose une nouvelle fois problème dans cet album : certes, le jeu de Merril Hale est particulièrement inspiré, avec force cassures rythmiques ou frappes à contretemps, et donc particulièrement à même de contenter pleinement tout amateur de progressif. Mais, le mixage souvent trop en avant de l'instrument ainsi que sa déclinaison électronique sur certaines parties rendent son audition agaçante pour cause de remplissage intempestif du paysage sonore dans le premier cas, et totalement irritante dans le second.

Passées ces quelques considérations, place maintenant à la musique. Métallique disions-nous en guise d'introduction, et faisant ainsi la part plus que belle à la virtuosité de Steve Adams, auteur de nombreux soli techniques qui rappelleront les maîtres du genre (et notamment Satriani), soutenu par une guitare rythmique acérée. Et quand notre homme se permet de glisser de temps à autres quelques notes à la guitare acoustique, c'est pour mieux revenir à son intention initiale.
Virtuosité disions-nous, mais là encore on regrettera quelques emballements mal maîtrisés, aboutissant à quelques notes "mangées" dans les différentes montées et descentes de manche.

Et puis, histoire d'apporter un peu de couleur dans la tonalité somme toute assez uniforme de l'ensemble, quelques passages orientalisant/hindouisant nous ramènent au concept (?) de l'album (Jester's Court et quelques intros), offrant une petite parenthèse bienvenue entre deux passages métalliques. La structure et la durée des différents titres privilégient la présence de nombreux thèmes, dont les enchaînements n'apparaissent pas toujours évidents, donnant parfois l'impression d'un joyeux fourre-tout dans lequel l'auteur aurait jeté ses idées pêle-mêle. Ajoutons à cela les répétitions lassantes de certaines mesures (on attendrait presque du chant par-dessus !), et il faut bien avouer qu'il devient dès lors difficile de garder une oreille attentive tout du long des 68 minutes de cet album, la dernière plage – Solomon's Key – s'avérant particulièrement pénible à ingurgiter dans sa totalité.

Difficile de se prononcer sur cet album tant la contradiction avec le reste de la discographie du groupe est prononcée. Néanmoins, si le fond reste séduisant, la forme quant à elle mériterait un peu plus de finition. Sans remettre en cause les qualités techniques plus qu'évidentes du duo, la structure des compositions (et notamment quelques concessions quant à leur durée) et leur rendu sonore mériteraient un peu plus de soin pour aboutir à un véritable produit de qualité.

Plus d'information sur http://thearzuniverse.com/



GROUPES PROCHES:
STEVE HACKETT, STEVE HOWE, KING CRIMSON, RUSH, YES

LISTE DES PISTES:
01. Almadel (4:32)
02. Babylon (8:22)
03. Saracen (7:29)
04. India (5:10)
05. Lemegaton (13:40)
06. Jester's Court (3:56)
07. Burning Bush (7:10)
08. Solomon's Key (18:26)


FORMATION:
Merril Hale: Batterie
Steve Adams: Guitares / Basse / Claviers


TAGS:
Instrumental
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ARZ
DERNIERE ACTUALITE
ARZ: Turn of the Tide
Toutes les actualités sur ARZ
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ARZ: The Magi (2005)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ILUNGARA: From The Ashes To The Dust (2009)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ARZ
ARZ_Turn-Of-The-Tide
Turn Of The Tide (2011)
2/5
3.7/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
ARZ_Serai
Serai (2005)
2/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ARZ_The-Last-Kingdom
The Last Kingdom (2005)
1/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ARZ_The-Magi
The Magi (2005)
1/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020