GROUPE/AUTEUR:

OMNIUM GATHERUM

(FINLANDE)

TITRE:
THE REDSHIFT (2008)
LABEL:
MONUMENTUM
GENRE:
DEATH METAL

""
STRUCK - 25.03.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Quoi de neuf aux pays des milles lacs et plus précisément du côté d’Omnium Gatherum ? Un an et demi après « Stuck Here On Snakes Way », les Finnois continuent de perpétuer l’héritage du mélodeath nordique, que les précurseurs suédois ont quelque peu oublié pour se tourner vers d’autres horizons plus rentables… Pour autant, Omnium Gatherum ne rentre pas dans la liste sans cesse grandissante des combos de l’école actuelle finlandaise tendant à moderniser le genre avec "Mors Principium Est" en tête de liste. Et quoi de mieux pour prouver que le combo ait été adoubé par ladite scène que de s’adjoindre les services au mixage de l’une des figures emblématiques du death progressif: Dan Swanö, lui-même !

Côté personnel, « The Redshift » enregistre un nouveau renouvellement des effectifs avec le départ du bassiste Eerik Purdonde remplacé le temps d'un album par Pekka Johansson (Amoral) mais c’est, encore une fois, sur le chant de Jukka Pelkonen (Elenium) que les opinions divergent. Certains regretteront un chant death plus conventionnel. De notre côté, nous préférons souligner que les growls rocailleux collent parfaitement à des compos à la teneur très « rock » dans le fond. Et comme pour mieux dérouter ses détracteurs et casser, un tant soit peu, les règles d’un mélodeath - qu’il soit traditionnel suédois ou moderne finnois - Omnium Gatherum ose quelques plans peu conventionnels comme des refrains clairs graves très typés Type O Negative (« No Breaking Point » mais surtout « Greeneyes »), contrebalançant une tendance à être moins porté vers des soli démonstratifs.

Le résultat est ainsi une succession de titres entêtants avec notamment le final qui commence par l’instrumental mélancolique envoûtant « Song For December » enchaînant sur « Distant Light Highway » qui débute par des chuchotements très gildenlöwien : envoûtant…

Avec ce « The Redshift », Omnium Gatherum confirme qu’il fait bel et bien partie des combos mélodeath à suivre. Au gré de sa discographie, nous pouvons dorénavant placer le combo au rang des forces tranquilles du genre, avec des travaux d’une qualité égale aux visuels magnifiques dont ils nous font l’honneur à chaque réalisation. De plus, contrairement à ses homologues, le combo se permet quelques entorses aux codes du genre permettant aux compos de ne pas tomber dans la redite. Pas de quoi révolutionner un style, toutefois, mais un album qui se laisse écouter avec beaucoup de plaisir.

Plus d'information sur http://www.omniumgatherum.org/



GROUPES PROCHES:
SCAR SYMMETRY, DARK TRANQUILLITY, INSOMNIUM, ARCH ENEMY, CHILDREN OF BODOM, MORS PRINCIPIUM EST, SOILWORK

LISTE DES PISTES:
01. Nail
02. A Shadowkey
03. Chameleon Skin
04. No Breaking Point
05. The Return
06. Shapes And Shades
07. The Redshifter
08. Greeneyes
09. The Second Flame
10. Song For December
11. Distant Light Highway


FORMATION:
Aapo Koivisto: Claviers
Harri Pikka: Guitares
Jarmo Pikka: Batterie
Jukka Pelkonen: Chant
Markus Vanhala: Guitares


TAGS:
Chant guttural, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OMNIUM GATHERUM
DERNIERE ACTUALITE
OMNIUM GATHERUM: Nouvel album et tournée
Toutes les actualités sur OMNIUM GATHERUM
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TRUST: Trust IV (1983)
HEAVY METAL Un bon album, un peu déroutant à sa sortie du fait de son orientation "commerciale"
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PAINTBOX: Bright Gold And Red (2009)
POP
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OMNIUM GATHERUM
OMNIUM-GATHERUM_The-Burning-Cold
The Burning Cold (2018)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
OMNIUM-GATHERUM_Grey-Heavens
Grey Heavens (2016)
5/5
3/5
LIFEFORCE / DEATH METAL
OMNIUM-GATHERUM_Stuck-Here-on-Snakes-Way
Stuck Here on Snakes Way (2007)
3/5
-/5
CANDLELIGHT / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020