ARTISTE:

MAROON

(ALLEMAGNE)
TITRE:

ORDER

(2009)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

THRASH

TAGS:
Growl, Neo
""
NOISE (10.04.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

« Order » est le cinquième album des allemands de Maroon. Le groupe, formé en 1998, a sorti son premier album en 2002 après plusieurs démos. Depuis cet album, « Antagonist », Maroon n’a donc pas perdu son temps et propose des nouveautés à un rythme très régulier tout en suivant une trajectoire ascendante dans le monde métal. Il fut aidé en cela par sa signature avec le label allemand Century Média en 2006 pour « When Worlds Collide », disque qui lança complètement la carrière du groupe.
Musicalement, Maroon propose un thrash métal teinté de death métal et de hardcore, genre plus connu sous le nom de métalcore. Et si ce genre est particulièrement encombré ces dernières années, on pensera par exemple à Caliban, Trivium ou Heaven Shall Burn, Maroon se distingue un peu par l’apport de plus de mélodies, de chant clair assez présent, et donc proposant plus de variété que nombre de groupes du genre. « The Cold Heart Of The Sun » sorti en 2007 avait confirmé cette tendance, et il est permit de penser que le groupe va continuer sur cette voie avec son nouvel album.

En effet, dans un style déjà proche de l’asphyxie, Maroon a tout intérêt à continuer à chercher à s’extirper de la masse s’il veut continuer à progresser et même exister. Et le groupe signe avec cet « Order » un opus de grande qualité qui suit effectivement la voie tracée par son prédécesseur. Car si les canons propres à la scène métalcore sont bien présents, Maroon propose juste ce qu’il faut en plus pour ne pas lasser, trouvant le juste équilibre entre éléments mélodiques et éléments plus brutaux. C’est le cas dès « Erode » le titre d’entrée, qui après un début tonitruant avec chant hurlé et riffs acérés, propose un break assez inattendu très mélodique, avec chant clair et soli efficace, du meilleur effet qui donne au morceau une certaine profondeur. La force de Maroon vient du fait qu’ils ont compris que l’on pouvait privilégier la mélodie sans se trahir, à l’instar de ce qu’on pu faire les grandes formations de death mélodique, In Flames ou Dark Tranquillity. Ce faisant, ils rompent un peu avec les groupes du genre qui avaient tendance à ne garder du death mélodique que le côté death allié à la face thrash.

Le plaisir est donc bien présent à l’écoute de ce disque qui foisonne de bons titres avec pas mal de passages mélodiques prenants et même, histoire de ne pas lasser, un titre purement death métal qui fonctionne à merveille. Outre « Erode », nous signalerons « Stay Brutal » et son solo final tout en finesse, ou encore à « A New Order » et ses passages chantés en clair du meilleur effet. Il y a ensuite un duo de titres absolument imparables, avec tout d’abord l’énorme « Bleak ». Ce titre, sur plus de 6 minutes, est une réussite à tous les niveaux avec un début en acoustique et une lente montée en puissance avec encore des parties de chant clair. L’ensemble est illustré de discrètes mais remarquables parties de piano, et sonne un peu comme un mélange improbable mais réussi entre Machine Head, pour les soli très pointus mais mélodiques, et In Flames pour l’aspect général entre brutalité et mélodie. Il y a ensuite « The Ship Is Sinking » dans une veine plus rentre dedans mais avec des breaks mélodiques très inspirés donnant au titre une large ampleur.

La bonne impression générale se confirme dans la seconde partie de l’album, où nous trouverons l’excellent « Leave You Scared Broken » dans la même veine entre brutalité et mélodie. Nous n’oublierons pas l’ultra brutal « Children Of The Next Level », avec du blast-beat à la batterie et un ton entre death et black métal qui colle au mur immédiatement pour un résultat très probant. Enfin, nous citerons le titre final, « Schatten », autre très bon et long titre, à la fois brutal et mélodique avec un break acoustique du meilleur effet.

Avec « Order », Maroon signe donc un disque très varié et très efficace, avec une personnalité très affirmée loin des poncifs du métalcore. En apportant une fraîcheur certaine, le groupe se donne une chance de survivre et de progresser dans un genre déjà en fin de route, et ainsi de se faire un nom dans la scène métal internationale.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/maroonhate





LISTE DES PISTES:
01. Morin Heights (1:22)
02. Erode (4:00)
03. Stay Brutal (3:47)
04. A New Order (3:26)
05. Bleak (6:23)
06. This Ship Is Sinking (4:23)
07. Call Of Telah (0:54)
08. Leave You Scared & Broken (4:40)
09. Children Of The Next Level (3:18)
10. Bombs Over Ignorance (3:22)
11. Wolves At The End Of The Street (4:01)
12. Schatten (7:35)

FORMATION:
Andre Moraweck : Chant
Nick Wacksmuth : Batterie
Sebastian "Riechtor" Rieche: Guitares
Sebastian Grund: Guitares
Tom-Eric Moraweck : Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
TRUST: En Attendant (1988)
HARD ROCK - Décevant et très inégal ce mini album n'a pas sa place dans la discographie d'un groupe de la trempe de Trust
YNGWIE MALMSTEEN: Trial By Fire - Live In Leningrad (1989)
HEAVY METAL - Un live honnête qui clôt la période divine du maître
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021