ARTISTE:

AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE CENTURY OF SELF

(2009)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

ROCK

TAGS:
80's, Chant éraillé, Expérimental, Old School
"The Century Of Self n'est pas un album facile à apprivoiser mais il recèle un grand nombres de titres pop rock très inspirés."
METALNATURE (05.05.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fin 2008, les Trail Of Dead nous avaient proposé un bel apéritif « Festival Thyme », voici maintenant venu le plat de résistance, « The Century Of Self ». Ce groupe américain a connu le succès avec « Source Tags & Codes » en 2002, succès qu’ils ont eu du mal à confirmer avec les productions suivantes. Cela n’a pourtant pas trop eu l’air de les tracasser, car ils nous proposent à nouveau un album relativement aventureux et bien inspiré… Qui plus est, de leur propre aveu, ils ont laissé la production léchée au vestiaire pour enregistrer presque live. Cela donne un effet très nature - ce qui n’est pas fait pour me déplaire - car la spontanéité, l’énergie et la puissance en sont préservées. Evidemment, tout le monde n’appréciera pas ce côté brouillon quelque peu cacophonique, mais tant pis !

Difficile de caractériser leur musique. Jouant sur la puissance, parfois jusqu’à l’emphase et travaillant les structures, ils habillent leurs mélodies d’influences tirées des années 80-90, dans un patchwork musical où The Auteurs, The Alarm, Suede, The Waterboys ou encore Oasis, se bousculent. Se limiter à ces groupes est un peu réducteur et je ne serais pas étonné d’entendre citer d’autres noms, provenant même des années 70. Il y a cette violence déchirée permanente qui évoque les Who, ce goût pour la mélodie et les envolées émotionnelles propre à Mott The Hoople. Il y aurait même parfois un parfum de Slade, et des senteurs punk de Television. Bref, le cocktail est complexe, mais fonctionne souvent. Il contient même quelques bijoux se dévoilant à qui veut bien faire l’effort de les chercher.

Cet album commence très fort, avec « The Giants Causeway », déjà paru sur « Festival Thyme » sous le nom de « The Betrayal of Roger Casement and the Irish Brigade », mais judicieusement raccourci et proposé en intro. Vient ensuite « The Far Pavilions » qui accélère les pulsations, et évoque l’énergie guerrière de The Alarm. Enchaîne alors l’épique « Isis Unveiled » et sa déconstruction progressive, dont les sons déchirés semblent tout droit sortis d’un album de Fad Gadget. C’est un petit chef d’œuvre, la pièce maîtresse de l’album. « Halcyon Days », qui suit, assure ce haut niveau avec une construction inhabituelle, à nouveau presque progressive. Une première partie à la rythmique typée « The Auteurs », qui s’enrichit de chœurs à mi-parcours et puis se recroqueville soudainement pour enfanter d’une mélodie à tomber, guidée par un piano délicat. On croit que le crescendo final va boucler la boucle, mais c’est sans compter sur les quelques dernières secondes, qui posent une ambiance orientale que l’on voudrait infinie. C’est la deuxième grande réussite de l’album, et elle très symbolique de l’approche de Trail Of Dead. Il y a là matière à faire un tube, mais ils se laissent guider par leur inspiration, sans chercher à calibrer la composition pour qu’elle réponde à tel ou tel canon.

Viennent ensuite deux titres que l’on avait pu apprécier sur l’EP fin 2008 ; « Bells Of Creations », marche épique et puissante, et « Inland Sea », complainte bien agréable. Ils sont séparés par un titre, « Fields Of Coal », dont le refrain, qui n’est pas sans rappeler les ballades populaires de Slade, pourrait faire mouche pendant les concerts. Après deux titres un peu plus faibles, nous avons une dernière et excellente surprise avec « Insatiable » dans laquelle le piano et les chœurs font bon ménage et où plane de nouveau l’ombre de « Mott The Hoople ». Suivent deux titres dispensables, et oh surprise, c’est « Insatiable » qui revient dans une version à peine plus longue. Difficile d’en comprendre la raison, mais cela évite de devoir le mettre en boucle.

Vous l’aurez compris, cette œuvre musicale, car c’en est une, alterne le meilleur, et le moins bon dans sa deuxième partie. Elle n’est pas dénuée d’un côté brouillon, touffu, qui pourra décourager les oreilles moins averties. Mais ce serait dommage de ne pas partir à l’aventure avec les « Trail Of Dead » pour y découvrir ces quelques pépites de rock pop inspiré. Cet album ne fera sans doute pas l’unanimité, mais il leur permet d’asseoir une réputation de groupe créatif, parfois aventureux et original, ne cherchant pas à rentrer dans un créneau bien défini. C'est déjà pas mal!


Plus d'information sur http://www.trailofdead.com/





LISTE DES PISTES:
01. The Giants Causeway - 2:38
02. The Far Pavilions - 4:54
03. Isis Unveiled - 6:27
04. Halcyon Days - 6:36
05. Bells Of Creation - 5:23
06. Fields Of Coal - 3:42
07. Inland Sea - 4:08
08. Luna Park - 4:22
09. Pictures Of An Only Child - 4:43
10. Insatiable (one) - 2:02
11. Ascending - 4:47
12. An August Theme - 0:50
13. Insatiable (two) - 3:03

FORMATION:
Aaron Ford: Batterie / piano, backing vocals
Clay Morris: piano, backing vocals
Conrad Keely: Chant / Guitares / Batterie / piano
Jason Reece: Chant / Guitares / Batterie
Jay Phillips: Basse / backing vocals
Kevin Allen: Guitares / backing vocals
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD: X: Nouvel album en janvier
 
AUTRES CHRONIQUES
THE CLAN DESTINED: In The Big Ending (2006)
HEAVY METAL -
TRUST: A Live (1997)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD
AND-YOU-WILL-KNOW-US-BY-THE-TRAIL-OF-DEAD_X-The-Godless-Void-And-Other-Stories
X: The Godless Void And Other Stories (2020)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
AND-YOU-WILL-KNOW-US-BY-THE-TRAIL-OF-DEAD_Ix
Ix (2014)
4/5
2.5/5
SUPERBALL / ROCK PROGRESSIF
AND-YOU-WILL-KNOW-US-BY-THE-TRAIL-OF-DEAD_Tao
Tao Of The Dead (2011)
4/5
-/5
SUPERBALL / ROCK ALTERNATIF
AND-YOU-WILL-KNOW-US-BY-THE-TRAIL-OF-DEAD_Fes
Festival Thyme (2008)
3/5
-/5
SUPERBALL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021