ARTISTE:

CROWN THE LOST

(ETATS UNIS)
TITRE:

BLIND FAITH LOYALTY

(2009)
LABEL:

CRUZ DEL SUR MUSIC

GENRE:

THRASH

TAGS:
Technique
""
REDDUST (11.05.2009)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Formé en 2006, et fort déjà d'un premier opus paru la même année, c'est sur le label italien Cruz Del Sur Music que Crown The Lost, originaire de Pittsburgh (USA), débarque avec son nouvel album, "Blind Faith Loyalty".

J’ai lu quelque part qu’il fallait tester ce "Blind Faith Loyalty", sous-entendu que l’essayer c’était presque forcément l’adopter. Je ne vais pas tourner autour du pot. J’ai vraiment essayé. J'ai écouté ce disque sous mes différentes humeurs, mais il n’y a réellement rien à faire. Ce disque est tout simplement à côté de la plaque des goûts.

Pour commencer, la production est franchement très moyenne. Ce qui n’a pas beaucoup d’incidence quand la musique est bonne… et donne. Sauf que là, en plus de ce petit inconvénient, Crown The Lost cumule les points négatifs. Je n’ai absolument rien contre le mélange des genres mais force est de constater qu'ici cela ne fonctionne pas vraiment. Le groupe s'adonne à une mixture de thrash métal technique pour les guitares, de death métal pour la batterie et de heavy métal pour le chant. Tout cela sans beaucoup de feeling, sans l’once d’une mélodie digne de ce nom ou d’un riff grandement inspiré.

Certes, il y a bien quelques petits trucs sympathiques comme l'intro de "Defame The Hypocrites", mais trop souvent il ne s'agit que de bribes dues aux efforts des gratteux comme les soli sur "Impose Your Will". Bref, rien n’accroche vraiment dans cette succession de 10 titres, d’où un grand sentiment de linéarité rédhibitoire.

A cela s’ajoute une batterie mixée et produite, j’en ai bien peur, comme ou avec un pied. Mais le pire dans tout cela est la voix. Un chant clair, monotone et forcé, difficilement écoutable, qui plombe vraiment un tout déjà pas bien folichon. Alors quand, en plus, le vocaliste se permet d’entrer dans les aigüs comme sur le titre "Privation", l’apothéose de l’insupportable est atteinte. Un beau chant grunt ou virilement éraillé aurait mieux convenu à la musique de ce groupe.

J’ai testé "Blind Faith Loyalty" et je ne l’ai pas du tout adopté. La technique est là, mais l'inspiration est absente. Cet album est tout simplement un grand gâchis avec pour impression finale d’avoir à faire à un salmigondis de démonstration musicale à la petite semaine.


Plus d'information sur http://www.crownthelost.com



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Defame The Hypocrites - 4:06
02. Drawing The Parallel - 6:12
03. Bound To Wrath - 5:41
04. Symbiotic - 7:09
05. Finalty - 5:18
06. Dreaming In Reverse - 4:41
07. Privation - 5:10
08. Impose Your Will - 4:07
09. Hollow Refuge - 6:26
10. Blind Faith Loyalty - 5:44

FORMATION:
Chris Renaldi: Chant
David E. Gehlke: Guitares
Don Scarano : Basse
Joe Bonaddio: Guitares
Kevin Antonacci: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
VAN DER GRAAF GENERATOR: H To He, Who Am The Only One (1970)
ROCK PROGRESSIF - Van Der Graaf Generator dévoile ici tous les éléments qui feront le succès de "Pawn Hearts", son chef d’œuvre à venir.
MONO: Hymn To The Immortal Wind (2009)
POST ROCK - "Hymn To The Immortal Wind" est une œuvre unique, intense, vibrante et universelle !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021