ARTISTE:

UNSAFE

(FRANCE)
TITRE:

MANIPULATIVE PROGRESS

(2009)
LABEL:

REGAIN

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Growl
""
NIURK (14.05.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le Métalleux lambda a facilement tendance à évoquer la pauvreté de la scène extrême française, un constat qui peut paraître dur, mais qui pose une vraie question : « Qui sont et où sont les groupes d’Extrême Français ? ». En effet, force est de constater que la représentation de nos formations nationales sur la scène internationale ne leur donnera pas forcément tort. Mais si l’on gratte un peu, si l’on se met en quête de pareils groupes sur la toile, on plonge alors rapidement dans un vivier underground prolifique. Le problème de l’émergence vient donc sans doute moins du nombre et de la qualité, que des habitudes du public français.

Unsafe fait partie de ces formations déjà bien rodées, mais continuant pourtant à évoluer dans l’ombre. Faute d’une reconnaissance pour le genre en lui-même, il aura fallu au groupe comme à beaucoup d’autres s’exiler vers la mère-patrie européenne de la double-pédale, des riffs lourds et du growl : j’ai nommé la Suède ! C’est donc chez Regain Records qu’après plusieurs EPs, Unsafe allait avoir la chance de s’exprimer sur les quelques 50 minutes de ce premier opus. Un label qui rappellera sans doute de bons souvenirs à certains puisqu’il abrite quelques ténors tels que Samael, Marduk, Dark Funeral, Behemoth ou Overkill.

Toutefois, même soutenu par un label solide du genre, on est bien loin de la débauche de moyens consentis pour les musiques plus populaires (on ne juge pas !), ou pour les quelques gros du genre. Une absence de moyens qui se traduit sur l’album par un manque de puissance dans la production, trop étouffée, trop condensée. Les guitares et le chant auraient ainsi mérité d’être placés plus en avant, ce qui aurait à coup sûr fait ressortir les multiples bons riffs et refrains disséminés de façon quasi homogène sur l’ensemble des titres.

Mais venons-en à l’essentiel : les compositions ! A ce niveau Unsafe s’en tire bien, martelant avec conviction son Death teinté de Thrash… ou l’inverse, peu importe ! Les titres sont d’une durée moyenne, oscillant entre les 4 et 5 minutes, mais pas dénués de breaks et constructions travaillées. Chaque membre « fait le boulot » comme l’on dit, et s’il n’y a pas ici de coups d’éclats particuliers, l’ensemble de l’album est définitivement cohérent et solide.

« Rise » explose ainsi la porte d’entrée en balançant une première série de riffs velus. Le mélange Thrash-Death s’avère très efficace, l’interlude mélodique bien négocié, seule la voix pèche légèrement sur les médiums et les aigus, délivrant en revanche de bons graves et se révélant très correcte sur le chant clair. « Manipulative Progress », « A New Awakening », « Wall Around Us » sont coulés dans le même métal, et s’avèrent tout aussi convaincants. « Social Unrest » ferait presque bande à part en se reposant sur une alternance chant clair / guttural plus affirmée, qui n’est pas sans rappeler un certain In Flames : un grand moment de cette galette !

La Face B ne dépareille pas en enchaînant un « Now Or Never » au refrain ultra-efficace, toujours servi par un matraquage en règle, un « Reload » qui joue sur quelques changements de rythmes bien placés, puis un « Evolution » s’ouvrant sur des percussions certifiées Tambours Du Bronx, réapparaissant dans le morceau, et permettant au groupe de récupérer toute notre attention en cette fin d’album. Le (trop) court interlude mélodique « Mills Road » endosse le même rôle, un peu frustrant cette fois-ci puisqu’il nous laissait envisager de belles qualités. Peut-être aurons-nous droit à de plus amples développements sur un prochain album !

« The Other One » clôture l’œuvre comme elle avait commencé, sans concession et avec conviction ! 2 minutes placées en piste cachée à la fin du morceau nous offrent à nouveau quelques Tambours Du Bronx, une riche idée qu’il faudra peut-être là aussi exploiter à nouveau sur le prochain effort.

Car oui, vous l’aurez donc deviné : on ne peut que souhaiter entendre à nouveau ces Français ! Leur album s’avère de très bonne facture, les seuls titres véritablement plus faibles étant les « Legacy Of Desolation » et « Scream To Live » qui font le pari manqué d’un chant aigu plus présent. Pour tout le reste, ce que produit le groupe est bien fait, voire même très bien. Et si d'aventure on vous demande où est l’extrême français, vous pourrez citer comme exemple sans sourciller « Chez Unsafe ! ».


Plus d'information sur http://pagesperso-orange.fr/unsafe.metal/





LISTE DES PISTES:
01. Rise - 03:53
02. Manipulative Progress - 05:00
03. A New Awakening - 04:48
04. Social Unrest - 04:25
05. Legacy Of Desolation - 03:46
06. Walls Around Us - 04:19
07. Scream To Live - 02:56
08. Now Or Never - 03:45
09. Reload - 04:34
10. Evolution - 04:03
11. Mills Road - 00:45
12. The Other One - 06:32

FORMATION:
Fabien Pusset: Guitares
Freddy: Chant
Lionel Faucher: Guitares
Luc Dollé: Batterie
Stéphanie Nolf: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Unsafe: Masterpiece of the absurd
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
DGM: Frame (2009)
METAL MELODIQUE -
RED SAND: Music For Sharks (2009)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UNSAFE
UNSAFE_Evilution
Evilution (2013)
3/5
-/5
SEND THE WOOD MUSIC / THRASH
UNSAFE_Masterpiece-Of-The-Absurd
Masterpiece Of The Absurd (2011)
3/5
-/5
M-O-MUSIC / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021