ARTISTE:

THE BEATLES

(DEFAULT)
TITRE:

SGT PEPPER'S LONELY HEART CLUB BAND

(1967)
LABEL:

CAPITOL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Expérimental, Happy, Old School, Théatral
""Sgt Pepper..." fait partie des rares œuvres de musique dont il est possible de dire qu'elles ont influencé non seulement le paysage musical, mais aussi le paysage social et idéologique de l'époque. Œuvre majeure !"
ZOSO (19.05.2009)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

San Fransisco, 29 Aout 1966. Le groupe le plus célèbre du monde - "plus célèbre que le Christ" - quitte la scène pour la toute dernière fois. Paul Mc Cartney, dernier partisan de se produire en public fini par jeter l'éponge devant les conditions dans lesquelles les Beatles doivent jouer. Ils peuvent désormais se consacrer à l'expérimentation en studio qui leur tient à cœur, sans avoir à se soucier de l'ultime limite qui les retenait, à savoir 'comment jouer ça en live ?'.

Il a souvent été dit que "Sgt Pepper" proposait une œuvre conceptuelle. Pourtant, même s'il y a une indubitable cohérence due à la même intention d'innover qui anime tout le disque, aucune piste conceptuelle ne tient longtemps la route. En effet, les textes et même les chansons sont d'origines éparses, et l'œuvre finale n'est pas celle pensée à la base par les Beatles, puisque "Penny Lane" et "Strawberry Fields Forever" seront extraites de l'album pour figurer en single sous la pression d'EMI. De même, la reprise de thème n'est pas voulue par le groupe puisque l'idée vient d'un assistant.

Si les révolutions sonores liées aux progrès technologiques voient déjà le jour par ci par là (notamment les Beach Boys avec leur "Pet Sounds"), l'objectif des Beatles est ici de transgresser un maximum de barrières. Les quatre ne se privent donc pas d'expérimenter en accélérant ou en ralentissant les bandes, en branchant les micros sur des amplificateurs destinés aux instruments, ou en compressant les enregistrements sur un '4 bandes' afin d'en libérer, à l'instar d'ailleurs des Beach Boys.

Tout cela peut donner l'impression d'un groupe d'enfants qui s'amuse, mais heureusement les morceaux sont tous extrêmement fignolés jusqu'au moindre détail. Par exemple, les progressions harmoniques sont faites pour correspondre à la teneur des paroles. Les arrangements sont bien entendu sublimes, et des éléments comme le jeu de question-réponse de certains titres enrichissent le tout ("With a Little Help From My Friends", "Getting Better"...).

De plus, des éléments exotiques et inhabituels apparaissent en pagaille. Les instruments ‘classiques' d'abord avec le rôle important de l'orchestre sur le morceau titre, des cuivres, des clarinettes et autres, mais également l'influence fameuse de Ravi Shankar qui s'exprime par l'ajout de sitar et autres instruments orientaux ("Within You, Whithout You") dont les noms même sont inconnus du monde de la pop. Ces influences proposent un voyage riche en sensations et en surprises sonores.

Mais la force de l'album se trouve surtout dans les mélodies. Là où le désir d'innovation aurait pu laisser place à un délire bruitiste, le groupe greffe toutes ces idées sur des chansons construites, aux mélodies fortes. Les rythmes sont souvent lancinants, fédérateurs et ne permettent jamais de perdre le fil des morceaux. La basse de Paul Mc Cartney virevolte autour de tout cela avec un groove insoupçonnable. Les morceaux gardent également tous une puissante énergie, même dans les passages les plus expérimentaux.

Inutile de s'étendre sur ces qualités, l'impact de cet album sera énorme. Il fait partie des rares œuvres de musique dont il est possible de dire qu'elles ont influencé non seulement le paysage musical, mais aussi le paysage social et idéologique de l'époque. Par cet album, les Beatles crédibilisent non seulement le mouvement hippie mais plus généralement une contre-culture qui propose une alternative psychédélique et déformée à une réalité qui faisait déjà peur à l'époque.


Plus d'information sur





LISTE DES PISTES:
01. Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band - 02:02
02. With A Little Help From My Friends - 02:43
03. Lucy In The Sky With Diamonds - 03:27
04. Getting Better - 02:47
05. Fixing A Hole - 02:35
06. She’s Leaving Home - 03:34
07. Being For The Benefit Of Mr. Kite ! - 02:36
08. Within You Without You - 05:04
09. When I’m Sixty-Four - 02:37
10. Lovely Rita - 02:42
11. Good Morning Good Morning - 02:41
12. Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (reprise) - 01:18
13. A Day In The Life - 05:33

FORMATION:
George Harrison: Chant / Guitares
John Lennon: Chant / Guitares / Claviers
Paul McCartney: Chant / Basse / Claviers
Ringo Starr: Chant / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4.2/5 (10 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
REVOLUTION : La musique des BEATLES le 23 octobre au Grand Rex
 
AUTRES CHRONIQUES
W.A.S.P.: Dying For The World (2002)
HEAVY METAL -
THE BLACK CROWES: Three Snakes And One Charm (1996)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE BEATLES
THE-BEATLES_Let-It-Be
Let It Be (1970)
2/5
3/5
APPLE RECORDS / POP
THE-BEATLES_Abbey-Road
Abbey Road (1969)
5/5
5/5
EMI / POP
THE-BEATLES_Yellow-Submarine
Yellow Submarine (1969)
2/5
2/5
EMI / POP
THE-BEATLES_The-Beatles
The Beatles (1968)
4/5
5/5
APPLE RECORDS / POP
THE-BEATLES_Magical-Mystery-Tour
Magical Mystery Tour (1967)
4/5
4.5/5
EMI / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021