GROUPE/AUTEUR:

DELUGE GRANDER

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE FORM OF THE GOOD (2009)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
JESTER - 04.06.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après un premier album de la qualité de "August In The Urals", les Américains de Deluge Grander étaient attendus au tournant. Le second opus allait-il rivaliser avec son auguste prédécesseur ? Presque entièrement instrumental, "The Form Of The Good" est simplement différent, plus sombre, mais non moins abouti.

Le quartet de Baltimore nous offre avec "The Form Of The Good" un prog symphonique classique teinté seventies s’apparentant presque à la scène Canterbury de par son côté jam jazzy et avant-gardiste. Pour donner plus de profondeur aux compositions, Deluge Grander a fait appel à plusieurs musiciens, pour la plupart de registre classique (Clarinette, violoncelle, flute, saxophone, trompette et hautbois). Loin de se contenter d’un simple rôle d’accompagnement, ces instruments apportent une dimension nouvelle aux morceaux, tout en s’intégrant à la perfection dans un ensemble déjà cohérent, donnant ainsi un résultat homogène et diablement efficace. Les compositions sont riches et au service d’une atmosphère générale s’intensifiant au fur et à mesure de l’écoute.

L’album s’ouvre sur une brève pièce introductive finement orchestrée. Ce titre, qui est aussi le plus court composé par Dan Britton, révèle instantanément un aspect profond et fastueux. Au fil des morceaux, le rythme ralentit au profit d’un prog symphonique plus sombre tirant sur le classique ou le jam jazz fusion. En distillant des influences allant de Genesis à Frank Zappa pour en tirer le caractère solennel et obscur, Deluge Grander nous offre des mélodies à la fois subtiles et puissantes. L’état de tension grandissant atteint son point culminant avec la pièce maîtresse qu’est "Aggrandizement", un épique grandiloquent et menaçant avoisinant les 20 minutes avec une orchestration classique dans la pure veine symphonique.

Non content de se charger de la composition, l’enregistrement et la distribution de "The Form Of The Good", les Américains de Deluge Grander se chargent aussi de sa production. Cette dernière, certes remarquable pour une autoproduction, présente l’avantage d’offrir un son chaud mais cru et brut, ce qui met en valeur les arrangements complexes et renforce la notion de profondeur des compositions.

Cependant, au même titre que son prédécesseur, "The Form Of The Good" reste un album très hermétique qui nécessite une grande attention et plusieurs écoutes pour passer outre le caractère opaque des compositions. Après quoi, l'opus devient véritablement captivant et séduisant de par sa créativité, sa progression, son originalité et sa cohérence.

Plus d'information sur http://www.delugegrander.com/



GROUPES PROCHES:
HATFIELD AND THE NORTH, EPHEMERAL SUN, SYRINX, ANTHONY PHILLIPS, BIRDS AND BUILDINGS, CARAVAN, ISILDURS BANE, GENESIS, KOTEBEL, SOFT MACHINE

LISTE DES PISTES:
01. Before The Common Era - 5:22
02. The Tree Factory - 14:08
03. Common Era Caveman - 6:26
04. Aggrandizement - 19:12
05. The Form of the Good - 8:41


FORMATION:
Brett D'anon: Basse
Dan Britton: Claviers
Dave Berggren: Guitares
Patrick Gaffney: Batterie


TAGS:
70's, Symphonique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DELUGE GRANDER
NOTES
3/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BUKOWSKI: Amazing Grace (2009)
STONER
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THEORY OF A DEADMAN: Scars & Souvenirs (2008)
GRUNGE Un choix avisé serait d’éviter cette œuvre quelconque. La théorie d’un homme mort... c’est plutôt en réalité un homme endormi que cela m’évoque.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DELUGE GRANDER
DELUGE-GRANDER_Oceanarium
Oceanarium (2017)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
DELUGE-GRANDER_August-In-The-Urals
August In The Urals (2006)
5/5
3.6/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020