GROUPE/AUTEUR:

MEGADETH

(ETATS UNIS)

TITRE:
CRYPTIC WRITINGS (1997)
LABEL:
CAPITOL
GENRE:
HEAVY METAL

""
NIURK - 03.06.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Bénie soit cette époque lointaine où l’on pouvait d’un mot d’un seul dire à quel genre appartenait un disque ! Le rock était le rock, le blues, le blues, le musette, le musette ! Aujourd’hui nous en sommes rendus à tant de sous-genres, tant de ramifications qu’on en vient facilement à se demander si la moitié d’entre elles ont un sens, et si l’autre moitié en a encore un. Du Metalcore au Blue-Funk-Psychédélique-à-tendance-bruitiste, on en perd son solfège !

Imaginez donc une période où le Thrash vivote péniblement, où le Heavy-Metal est en retrait, le métal mélodique a une extinction de voix, le Grunge est retourné au garage, le Néo fait son apparition, et tous les mix technoïdes commencent à émerger. Au milieu de cette effervescence, il était donc bien difficile de prévoir ce que pourrait-nous offrir un groupe comme Megadeth, désormais perçu comme une figure tutélaire du métal.

Innover pouvait être risqué, "Youthanasia" et son Heavy pur et dur ayant déjà fait grincer des dents quelques fans, mais ne rien faire ne semblait pas être plus judicieux. Dave et sa bande ont donc pris le pari le plus audacieux, celui de faire un peu de tout ! A la croisée des chemins entre Heavy, Thrash, Punk et Hard FM, le rouquin le plus célèbre de la planète métal se lança le défi de faire une musique transgenre mais toujours terriblement accrocheuse.

C’est donc avec une facilité déconcertante et presque insultante au vue du talent de certains nouveaux venus, que Megadeth attaque sa nouvelle galette avec un « Trust » accrocheur en diable, mêlant les ambiances heavy, mélodiques et quelques touches de symphonique pour un titre absolument imparable. « Almost Honest » évolue dans la même veine mélodique, les riffs étant plus aérés que sur "Youthanasia", tout en ayant conservé la même densité, le refrain se faisant à nouveau accrocheur sans être racoleur.

« Use The Man » aurait pu être le premier écueil de l’album, nous plongeant dans une certaine torpeur, s’il n’avait pas placé une accélération salvatrice en fin de titre faisant de lui une composition tout d’un coup inspirée et jouissive ! On s’apprêtait alors à décerner la palme à « Mastermind », qui souffrait de couplets manquant légèrement de relief, mais là encore la rage contenue et le crescendo qu’elle impose sauve le titre de belle manière. « The Disintegrators » achevait de nous remettre une bonne claque avec son punk pur et dur, renvoyant Offspring à ses classes.

Fallait-il que Dave transforme tout ce qu’il touchât en or ? Une nouvelle preuve allait être faite avec l’atmosphérique (non, non, vous ne rêvez pas !) « I’ll Get Even With You » à l’ambiance sombre mais terriblement prenante, si ce n’est son final plus mou. « Sin » continue dans ce faux rythme, la faute à des guitares moins tranchantes et une petite baisse d’inspiration.

Après ce petit passage à vide, quatre titres proposant toute l’étendue des talents du quatuor nous sont offerts : « A Secret Place » plus mélodique, mais doté d’un riff redoutable, « Have Cool, Will Travel » et son Heavy-Rock percutant agrémenté d’harmonica (non, non, vous n’avez toujours pas d’hallucination !), mais surtout les excellents « She-Wolf » revenant à une veine plus Thrash, et l’énorme « Vortex » groovy et complexe comme aux premières heures. « FFF » finit de nous achever avec son punk efficace, la voix de Dave sonnant idéalement dans ce registre.

Définitivement en phase avec son temps, Megadeth nous propose ici un album complet, hétérogène mais égal. Si la multiplicité des genres abordés pourra en rebuter certains, j’y voix personnellement une richesse et la démonstration d’une maîtrise totale. "Crypting Writings" fait partie de cette frange d’albums qui n’a pas vraiment su trouver son public, mésestimé par les fans, ignorés par les autres, gageons donc que vous soyez celui ou celle qui lui offre désormais l’attention qu’il mérite !

Plus d'information sur http://www.megadeth.com/



GROUPES PROCHES:
VICIOUS RUMORS, SLAYER, METALLICA, RED LAMB, ANNIHILATOR, HEATHEN, ARMORED SAINT, IRON MAIDEN, FALLEN ANGEL, DEATH ANGEL

LISTE DES PISTES:
01. Trust - 05:12
02. Almost Honest - 04:09
03. Use The Man - 04:04
04. Mastermind - 03:48
05. The Disintegrators - 03:05
06. I'll Get Even - 04:19
07. Sin - 03:06
08. A Secret Place - 05:25
09. Have Cool, Will Travel - 03:40
10. She-wolf - 03:38
11. Vortex - 03:23
12. Fff - 02:47


FORMATION:
Dave Mustaine: Chant / Guitares
David Ellefson: Basse
Marty Friedman: Guitares
Nick Menza: Batterie


TAGS:
Chant éraillé, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LIGEIA - 03/06/2009 -
0 0
5/5
Pour ma part, le meilleur album de Megadeth -point-
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MEGADETH
DERNIERE ACTUALITE
Rencontrez Dave Ellefson (MEGADETH) demain à Paris
Toutes les actualités sur MEGADETH
DERNIER ARTICLE
Wacken Open Air 2017 - 2ème journée - 04 Aout 2017
La 2ème journée du Wacken Open Air s'annonce plus riche et dense avec au programme nombre de formations reconnues. Tous les articles sur MEGADETH
NOTES
4.2/5 (4 avis) 3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IQ: Frequency (2009)
ROCK PROGRESSIF Avec "Frequency", IQ nous propose ce qu'il sait faire de mieux depuis sa création… à savoir de l'IQ...
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DAN REED NETWORK: Dan Reed Network (1988)
AUTRES
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MEGADETH
MEGADETH_Dystopia
Dystopia (2016)
4/5
3.7/5
UNIVERSAL / THRASH
MEGADETH_Super-Collider
Super Collider (2013)
3/5
3.5/5
UNIVERSAL / THRASH
MEGADETH_Th1rt3een
Th1rt3een (2011)
1/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / HEAVY METAL
MEGADETH_Endgame
Endgame (2009)
2/5
4.3/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
MEGADETH_United-Abominations
United Abominations (2007)
3/5
3.3/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020