ARTISTE:

TED NUGENT

(ETATS UNIS)
TITRE:

CAT SCRATCH FEVER

(1977)
LABEL:

EPIC

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Groovy, Guitar-Hero, Old School
""
NIURK (22.06.2009)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

« If it’s too loud, you’re too old! », traduisez littéralement : « Si c’est trop fort, vous êtes trop vieux ! » Voici ce que déclarait notre chasseur, partisan du port d’arme et défenseur de la peine de mort Ted « Nuge » Nugent, il y a bien des années au moment de la sortie d’un "Cat Scratch Fever" voué à rester dans les annales ! En effet, sa Gibson Byrdland demi-caisse à la main et son fidèle compagnon Derek St. Holmes revenu au bercail, il entamait en 3 ans son 3e album, bien décidé à faire sauter le dernier verrou qui lui résistait jusqu’alors : celui du hit internationalement reconnu.

C’est donc « Cat Scratch Fever », le titre, qui se chargera de supplanter toutes les perles de hard-rock 'made in Détroit' que nous avait déjà concoctées le Nuge sur ses deux premiers efforts. Fort d’un riff raclant les fonds de cages à miel, porté par un refrain simple mais radicalement efficace, et transcendé par des soli affûtés toujours aussi redoutables. En moins de 4 minutes, Ted tient alors enfin son hymne intemporel, celui qui restera le symbole de son humour sexuel ravageur, le titre jouant ouvertement sur le tandem « Cat / Pussy », et de sa griffe inimitable de compositeur.

Ayant laissé de côté pendant un temps les ambiances Hard-Blues psychédéliques de ces premières œuvres, le Nuge enchaîne avec le jouissif « Wang Dang Sweet Poontang » au groove à faire taper du pied les morts et headbanger un décapité ! A peine le temps de reprendre notre souffle, et voici que le non moins entraînant « Death By Misadventure » distille son hard-rock carré et rageur, propre à convaincre les derniers récalcitrants de l’immensité de l’œuvre qu’ils tiennent entre leurs mains.

« Live It Up » ralentit légèrement la cadence sans baisser d’intensité, pour un mid-tempo tout en maîtrise, convoquant intelligemment quelques percussions particulièrement bienvenues lorsqu’il s’agit d’aérer un morceau toujours résolument hard. Et puisque l’on présente Ted Nugent comme un Guitare-Hero depuis le début de sa carrière solo, l’homme s’épanchant volontiers en soli toujours précis et inspirés, voici qu’il nous signe enfin avec « Home Bound » un premier instrumental au son caractéristique des années 70’s. En effet, tandis que la guitare hulule en trouvant les aigus saisissant, la section rythmique basse / batterie se déploie en cadences sèches et claquantes.

Vouée à faire de cet album un véritable classique et chef-d’œuvre, la face B s’ouvre sur l’imparable « Workin’ Hard, Playin’ Hard » au tempo construit sur un contretemps rythmique parfaitement pensé et exécuté. Derek St. Holmes s’impose par ailleurs à travers ce titre comme la véritable voix du Nugent Band, ses capacités à la six-cordes lui permettant en prime de soutenir parfaitement le maître dans ses efforts, le titre s’achevant d’ailleurs sur un solo fou.

Le plus immédiat et très boogy « Sweet Sally » se charge de remobiliser les troupes en allant à l’essentiel, prolongé par le très américain « A Thousand Knives » aux sonorités presque Southern Rock. Faisant à nouveau chanter sa Gibson, Ted se rapproche sensiblement d’un Lynyrd Skynyrd, avant de nous remettre les pieds sur terre avec une nouvelle offrande plus proche d’un Aerosmith première époque, j’ai nommé l’excellent « Fist Fightin’ Son Of A Gun ». Les dernières salves de riffs syncopés retentissent et dessinent les contours d’un « Out Of Control » énervé, concluant l’album sans que le temps n’ait semblé défiler.

Clé de voûte inamovible de la carrière du Nuge, ce "Cat Scratch Fever" se place également en belle position au Panthéon des œuvres Hard-Rock à absolument posséder chez soi ! Couronnement d’une première trilogie comprenant définitivement bien peu de déchet, l’album propulse Nugent vers une renommée amplement méritée, que l’homme se fera fort de confirmer sur scène en sublimant chaque note grâce à une folie et une présence rarement égalées !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/tednugent





LISTE DES PISTES:
01. Cat Scratch Fever – 3:41
02. Wang Dang Sweet Poontang – 3:17
03. Death By Misadventure – 3:31
04. Live It Up – 4:02
05. Home Bound (instrumental) – 4:43
06. Workin' Hard, Playin' Hard – 5:44
07. Sweet Sally – 2:34
08. A Thousand Knives – 4:48
09. Fist Fightin' Son Of A Gun – 2:51
10. Out Of Control – 3:27

FORMATION:
Cliff Davies: Batterie
Derek St. Holmes: Chant / Guitares
Rob Grange: Basse
Ted Nugent: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TED NUGENT: Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
RESURRECTURIS: Non Voglio Morire (2009)
DEATH METAL -
THREE DAYS GRACE: One X (2006)
GRUNGE - En deux albums, cette bande de Canadiens vient de faire la preuve d’un talent immense dans un domaine où ce qui est formaté est béni, mais bien vite oublié.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TED NUGENT
TED-NUGENT_Detroit-Muscle
Detroit Muscle (2022)
2/5
3/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
TED-NUGENT_Shutup-Jam
Shutup&jam! (2014)
3/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
TED-NUGENT_Ultralive-Ballisticrock
Ultralive Ballisticrock (2013)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / GUITAR HERO
TED-NUGENT_Scream-Dream
Scream Dream (1980)
1/5
-/5
EPIC / HARD ROCK
TED-NUGENT_State-Of-Shock
State Of Shock (1979)
3/5
-/5
SONY BMG / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022