GROUPE/AUTEUR:

TYGERS OF PAN TANG

(DEFAULT)

TITRE:
WILD CAT (1980)
LABEL:
MCA
GENRE:
HARD ROCK

""
ZOSO - 14.02.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Aujourd'hui, grâce à Iron Maiden, tout le monde - le monde du metal - connait le New Wave of British Heavy Metal (NWOBHM pour les intimes). Si le succès de Maiden ne s'est pas démenti depuis ce mouvement londonien qui leur a servi de tremplin artistique, difficile d'en dire autant de leurs concurrents de l'époque. En gros, deux formations tireront véritablement leur épingle du jeu (Saxon et Def Leppard) au milieu de la masse, reléguant les autres au rang de curiosités, parfois très appréciées (Angel Witch, Tokyo Blade), mais toujours un peu obscures pour le profane.

Les Tygers of Pan Tang sont de ceux là, confinés dans la deuxième division d'un heavy metal daté. Pourtant, il fut un temps où le groupe était en première ligne, aux cotés de Steve Harris et Biff Byford. Il fut un temps où les tigres impressionnaient. Et même avant l'arrivée du guitariste John Sykes (futur Thin Lizzy/Whitesnake), avant le succès de "Spellbound", il y eu "Wild Cat".

Au début de la nouvelle décennie, le groupe est toujours fortement ancré dans la précédente avec un son plus hard rock que metal, notamment au niveau de la guitare, assez légèrement utilisée (pas trop de distorsion et pratiquement pas d'overdub). Malgré tout, l'énergie est au rendez-vous et donne à l'album une consonance bien plus rock n' roll que blues - comparé à certains ténors du hard des années 70. Il est d'ailleurs difficile de ne pas penser à Thin Lizzy sur certains riffs à accords lâchés et/ou parcimonieux et sur certaines rythmiques frénétiques et lancinantes. Les compositions sont d'ailleurs très correctes et la plupart des chansons propose soit des plans de guitare savoureux (le surprenant "Slave To Freedom") soit un refrain percutant ("Euthanasia").

Le disque souffre malheureusement de deux défauts qui seront promptement corrigés sur le suivant, "Spellbound" : d'une part la voix de Jesse Cox est assez quelconque - malgré certaines tonalité à la... Phil Lynott - et ne rend pas justice à certaines compositions en les privant d'un certain relief, et d'autre part, et malgré ses riffs percutants, Robb Weir n'excelle pas dans l'art du solo. À moins de trouvailles intéressantes (comme sur "Slave To Freedom"), il est rare d'entendre un solo ébouriffant sur ce disque. La double arrivée de Jon Deverill et John Sykes mettra de l'ordre dans tout ça.

Malgré ces deux petites réserves, il est clair que ce "Wild Cat" est très bon pour un coup d'essai et se rangera facilement dans la catégorie capricieuse des coups de cœur, pour peu que vous soyez sensible à cette époque.

Plus d'information sur http://www.tygersofpantang.com



GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, T.I.R., DEF LEPPARD, BUD TRIBE, GIRLSCHOOL

LISTE DES PISTES:
01. Euthanasia - 03:44
02. Slave To Freedom - 05:55
03. Don't Touch Me There - 02:58
04. Money - 03:18
05. Killers - 06:35
06. Fireclown - 03:12
07. Wild Catz - 03:06
08. Suzie Smiled - 05:12
09. Badger Badger - 04:10
10. Insanity - 06:26


FORMATION:
Brian Dick: Batterie
Jess Cox: Chant
Robb Weir: Guitares
Rocky: Basse


TAGS:
80's, Old School
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 14/02/2011 -
0 0
4/5
Un disque qui aura marqué son époque grâce à certains de ses riffs bien sentis et de sa magnifique pochette. Je me souviens l'avoir acheté en import à 110 frs, une fortune en ces temps ! La NWOBHM dans toute sa splendeur ! Plus brut de décoffrage, plus rock n' roll (et moins FM) que "Spellbound" et "Crazy Nights", cet opus est devenu une sorte de collector depuis lors.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TYGERS OF PAN TANG
DERNIERE ACTUALITE
TYGERS OF PAN TANG : le guitariste Micky Crystal quitte le groupe
Toutes les actualités sur TYGERS OF PAN TANG
DERNIER ARTICLE
Bully On Rocks - 25 mai 2019 - Bully Les Mines (Espace Mitterrand)
Pour cette nouvelle édition les organisateurs du Bully On Rocks ont de réuni une belle affiche avec en point d'orgue un grand de la scène métallique des années 80. Tous les articles sur TYGERS OF PAN TANG
NOTES
3/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MANILLA ROAD: Open The Gates (1985)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PETER HAMMILL: Clutch (2002)
ROCK A réserver à un public averti, soit déjà familier de Peter Hammill, soit avide de paysages sonores atypiques et complexes.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TYGERS OF PAN TANG
TYGERS-OF-PAN-TANG_Ambush
Ambush (2012)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK MELODIQUE
TYGERS-OF-PAN-TANG_Animal-Instinct
Animal Instinct (2008)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK MELODIQUE
TYGERS-OF-PAN-TANG_Crazy-Nights
Crazy Nights (1982)
3/5
3/5
MCA / HARD ROCK
TYGERS-OF-PAN-TANG_Spellbound
Spellbound (1981)
4/5
3/5
MCA / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020