ARTISTE:

BLOODY MARY

(FRANCE)
TITRE:

WE ROCK, YOU SUCK

(2009)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
Bluesy
""
LOLOCELTIC (01.07.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Voilà un groupe qui sait attirer le regard lubrique de l’amateur de Hard-Rock velu, avec une pochette des plus glamours. Une fois la proie accrochée par la vision, il s’agit ensuite de la retenir par l’écoute, et Bloody Mary réussit là aussi dans son entreprise avec un Hard-Rock-Bluesy-US digne de groupes tels que Winger ou Aerosmith. Une fois constaté avec étonnement que le trio vient de la région nancéenne, difficile de résister aux 10 titres proposés par Pierre Fargetton et sa bande sur ce joliment nommé : « We Rock, You Suck ».

Car une autre surprise nous attend avec la qualité de la production. Bien que fait maison, le son est à la fois énorme et clair, laissant leur place à chaque instrument, et emportant tout sur son passage. Une fois l’introduction de « Mary Go Round » lancée avec le son d’un coup de feu, la formule fait étalage de toute son efficacité. La voix est puissante et sans la moindre pointe d’accent franchouillard. La guitare est tranchante et les soli sont courts mais efficaces. Quant à la section rythmique, elle se répartit les rôles entre un Manu qui piétine toute forme de résistance tel un rouleau compresseur, alors que Damien marie parfaitement groove et puissance pour propulser chaque titre.

Si l’ensemble souffre d’un léger côté linéaire, nous retiendrons tout de même quelques sommets de cet album, à commencer par le single « Love Is Like Addictive » (Clip vidéo en fin de chronique). Avec son riff à la Aerosmith, ce titre a tout d’un hit en puissance, à condition que nos radios veuillent bien se donner la peine de le passer sur leurs ondes. L’enchaînement « Showtime » - « Hollywood » bénéficie d’une belle dynamique avec les changements de tempos du premier nommé, et le rythme enlevé du second qui n’est pas sans rappeler certains titres de Mötley Crüe ou de Poison. Si la power-ballade « Restland » ne révolutionne pas le genre, elle reste efficace et ne sombre jamais dans la mièvrerie avec ses quelques accents dignes de Nickelback. Enfin, « Living It Large » termine l’album en beauté avec un riff tranchant qui vient nous surprendre après une intro à la lourdeur proche du doom.

Voici donc une nouvelle excellente découverte en provenance de l’hexagone car Bloody Mary n’a pas à rougir de la comparaison avec les références US du genre. Les premiers échos venant d’Outre-Atlantique sont d’ailleurs très positifs. Nous n’oublierons pas de préciser que le trio s’est acoquiné à Guillaume Bideau (Mnemic, One Way Mirror) sur « Showtime », El Butcho (Watcha) sur « Hollywood » et Josselin Dréau (Phazm). Voilà qui prouve que les Nancéiens bénéficient déjà d’une reconnaissance de la part du milieu métallique français. A vous de vous joindre au mouvement pour faire de Bloody Mary la locomotive d’un genre musical un peu délaissé dans notre pays, mais qui ne demande qu’un léger coup de main pour repartir de l’avant.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/bloodymaryrockband





LISTE DES PISTES:
01. Mary Go Round - 3:11
02. On My Own - 4:23
03. Love Is Like Addictive - 3:44
04. This Time Tomorrow - 4:22
05. Showtime - 4:39
06. Hollywood - 4:34
07. Restland - 6:10
08. Tequila - 3:44
09. Big City Lights - 5:30
10. Living It Large - 4:46

FORMATION:
Damien “Muppet” Billy: Batterie
Manu “Winterall” Livertout: Basse
Pierre “Bloody Toy” Fargetton: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.3/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Bloody Mary: Shoot Me
DERNIERE INTERVIEW
BLOODY MARY (18 AVRIL 2012)
C'est lors de la journée de promotion organisée par Bad Reputation que nous avons eu le plaisir de rencontrer Bloody Mary pour un second album qui devrait permettre au trio hexagonal d'atteindre une reconnaissance méritée.
 
AUTRES CHRONIQUES
PSYCHOTIC WALTZ: Into The Everflow (1992)
METAL PROGRESSIF - Destiné, dans les années à venir, à être enfin reconnu comme l'une des pierres angulaires du genre, voilà un album absolument remarquable, que tout amateur de métal progressif se doit de posséder dans sa collection.
JORN LANDE: Spirit Black (2009)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLOODY MARY
BLOODY-MARY_Shoot-Me
Shoot Me (2012)
4/5
-/5
BAD REPUTATION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022