GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
VOYAGER (1996)
LABEL:
WEA
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 13.11.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Après le réussi et acclamé The Songs of Distant Earth sorti deux ans auparavant, Mike Oldfield continue sa parenthèse dans sa discographie marquée du sceau des cloches tubulaires, en publiant un album hommage aux musiques qui ont inspiré une bonne partie de son œuvre, retournant ainsi aux racines celtiques qui ont bercé ses oreilles.

Voyager est ainsi composé de titres écrits dans cet esprit, mais également de reprises de morceaux traditionnels, avec en tête de gondole le plus que fameux Women of Ireland qui a inspiré moult interprètes et titres dérivés, dont le non moins fameux Words des Christians ! La reprise ici présentée n'est d'ailleurs franchement pas la meilleure que l'on ait entendue sur la planète musicale, plongeant l'auditeur dans une somnolence non coupable … Et cela va malheureusement être le cas de la plupart des plages de cet album, le très célèbre She Moves Through the Fair et son tempo à 20 bpm en étant encore un exemple concret.

Bien qu'entouré de pointures du genre, avec entres autres le mythique Matt Molloy (flûtes diverses) et le non moins mythique Liam O'Flynn (cornemuse irlandaise), les interprétations servies ici sont d'une mièvrerie à la limite du consternant, sans imagination, quand elles ne sont pas carrément bâclées (The Hero ou encore Wild Goose …, et ces instruments qui ne jouent pas ensemble … insupportable). Et pour couronner le tout, la production, traditionnel point fort des galettes oldfieldiennes, confine au ridicule, proposant un travail peu soigné, l'ouverture de l'album avec le misérable The Song of the Sun étant réalisée de la pire manière qui soit.

Et puis, petit miracle qui ne se produit que lorsque le génie rôde, un titre totalement (ou presque) hors-sujet vis-à-vis du thème de l'album va émoustiller les papilles auditives. Mont St Michel nous démontre une nouvelle fois que Mike Oldfield reste définitivement un artiste à part, capable de coups de génies (certes devenus rares en ce 21è siècle), mais propres à vous coller une émotion incroyable en un peu plus de 12 minutes. Aux instruments traditionnels vient se coller un orchestre symphonique qui va sublimer une morceau propre à éveiller la mélancolie chez n'importe quelle huître récalcitrante !

Bref, vous l'aurez compris, si cet album évite la sortie de route fatale, c'est uniquement grâce à ce titre tout simplement sublime, placé en numéro 10 dans la track-list. Le reste ? Malheureusement à oublier rapidement.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
BEN CRAVEN, THE HEALING ROAD, KOMPENDIUM, ANTONIUS REX, MOLECULE, XII ALFONSO, GIORGIO C. NERI, TEMPUS FUGIT, NATHAN MAHL, MORILD

LISTE DES PISTES:
01. The Song Of The Sun - (4'32)
02. Celtic Rain - (4'40)
03. The Hero - (5'01)
04. Women Of Ireland - (6'27)
05. The Voyager - (4'23)
06. She Moves Through The Fair - (4'05)
07. Dark Island - (5'43)
08. Wild Goose Flaps Its Wings - (5'03)
09. Flowers Of The Forest - (6'01)
10. Mont St Michel - (12'18)


FORMATION:
David Spillane: Uillean Pipes, Low whistle
John Myers: Tin Whistle, Fiddle
Liam o' flynn: Uillean Pipes
Maire Breatnach: Fiddle
Matt Molloy: Flutes, Tin Whistle
Mike Oldfield: Guitares / Basse / Claviers
Noel Eccles: Percussions
Seam Keane: Fiddle


TAGS:
Celtique, Instrumental, Symphonique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 26/09/2010 -
0 0
2/5
Voilà un album dont l'évidence (trop... évidente) des mélodies trahit assez vite le déguisement: un hommage à la musique celtique, d'accord, mais la meilleure manière de le faire était-elle de réinterpréter des traditionnels ? sous une forme bien peu originale, en se contentant de les coller les uns à la suite des autres ?
Peut-être bien qu'un formatage orienté progressif, davantage conceptuel, honorant les enchaînements dont le maestro a le secret, aurait été plus heureux.

Mont St Michel relève-t-il un peu le menu ? peut-être, mais sans plus. Il arrive après la bataille, et ses jolis accents romantiques le destineraient davantage à prendre place sur une B.O cinématographique, pour leurs aptitudes à ressusciter des émotions visuelles, plutôt qu'à tenter de magnifier d'hypothétiques frissons émanant des 9 plages précédentes de ce Voyager.

Un album à conserver sous le coude, toutefois, pour créer une ambiance musicale reposante propice aux réceptions familiales ou entre amis, quand il s'agit d'obtenir un "fond" berçant l'oreille mais ne devant pas perturber les discussions.
("alors là, c'est vraiment un ratage !" diront les mélomanes les plus initiés ;-) )

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
3/5 (3 avis) 2.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
COLDSPELL: Infinite Stargaze (2009)
HARD ROCK MELODIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE ANGELS: Face To Face (Angel City) (1978)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020