MW / Accueil / Chroniques / HELLOWEEN: Rabbit Don't Come Easy
GROUPE/AUTEUR:

HELLOWEEN

(ALLEMAGNE)

TITRE:
RABBIT DON'T COME EASY
ANNEE PARUTION:
2003
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
HEAVY METAL
""
NOISE - 05.08.2009 -
"The Dark Ride" a donc bel et bien crée de grandes divisions chez les fans du groupe, beaucoup n’ont guère apprécié l’aspect lugubre du disque, de fait le disque s’est soldé par un échec commercial. La tournée qui a suivi la sortie, a de plus mis en évidence certaines tensions dans le groupe, Michael Weikath n’ayant pas du tout adhéré à l’orientation prise musicalement. Il limoge les deux responsables à ses yeux, le batteur Uli Kusch et le guitariste Roland Grapow, qui apprendront leur éviction dans la presse. Pour les remplacer, il fait appel à Sacha Gerstner de Freedom Call, groupe qui évolue dans un style très proche du Helloween des années 80, et à Mark Cross à la batterie. Ce dernier n’apparaît que sur deux titres suite à des problèmes de santé, et c’est Mikkey Dee (Motörhead) qui officie sur l’essentiel de l’album.

Musicalement, avec Charlie Bauefriend à la production, le groupe effectue un nouveau virage pour retrouver le speed métal mélodique habituel et aussi son univers fun typique. "Rabbit Don’t Come Easy" arrive fin 2003 avec une pochette très décalée et un livret rempli de petite citrouilles, ce qui doit soulager les déçus de "The Dark Ride", d'autant que Helloween revient à ses bases, même si ce dernier semble encore se chercher. Ainsi, le disque est trop long et souffre clairement d’un ventre mou. De plus Helloween n’avance plus guère et se contente de reproduire, certes avec talent, une recette qui a déjà fait ses preuves. Ce "Rabbit Don’t Come Easy" est quand même plaisant à entendre, mais il se pose plus comme un disque de transition que comme un nouveau grand cru du groupe.

La première partie de l’album est de fort bonne tenue, avec des titres efficaces, à la fois mélodiques et rapides. La recette prend à merveille avec, par exemple, "The Tune" qui est un excellent titre assez rapide, assez proche d’un Gamma Ray, notamment sur les couplets, doté d’un bon refrain assez épique et avec une très bonne mélodie assez joyeuse, et des soli inspirés. Il y a également le titre d’ouverture, "Just A Little Sign", qui est idéal pour débuter avec un ton très rapide et heavy, mais avec un aspect mélodique toujours présent, de plus un break assez soft vient couper le titre de belle manière avant des soli énergiques.
Dans ce début d'album, nous citerons également "Never Be A Star" et "Open Your Life", deux très bons titres plus posés, assez mid-tempo avec une belle montée en puissance et des refrains imparables. Celui de "Open Your Life" est assez speed tandis que celui de "Never Be A Star" est assez fort et taillé pour être repris en concert.

Après ce bon début, l’intensité baisse franchement, d’abord avec un "Liar", assez thrash mais raté et plus bruyant qu’autre chose. Puis il y a des titres trop classiques, vite écoutés et oubliés, comme "Sun 4 The World" ou "Do You Feel Good", aux allures de faces B. Il faut attendre en fait les quatre derniers titres pour retrouver un bon niveau. D’abord avec "Hell Was Made In Heaven" qui est un titre bien speed sur lequel Mikkey Dee s’en donne à cœur joie, le tout avec un excellent chant et un bon refrain très bien amené. Puis ensuite avec un titre plus sombre, "Back Against The Wall", qui contient pas mal d’effets sur la voix et présente un ton général plus sombre et agressif mais cette foi réussi. Enfin, après un "Listen To The Flies", titre de heavy speed classique assez efficace, nous avons affaire à l’ovni du disque, à savoir "Nothing To Say". En effet, sur plus de huit minutes, le groupe et Weikath en tête, retrouvent leur face fun et déjantée avec ce titre à forte connotation reggae sur le refrain et ensuite très varié musicalement. On passe du speed métal à des passages plus lents avec un même bonheur. Le résultat est en tout cas excellent et très frais, et rassure sur la vitalité du groupe.

"Rabbit Don’t Come Easy" est donc un disque mineur de Helloween. Le groupe laisse ses ambitions de côté en attendant de retrouver une nouvelle stabilité. Les quelques titres forts qu’il contient serviront essentiellement à rassurer les fans et à prouver que le groupe est bel et bien encore en vie.

Plus d'information sur http://www.helloween.org/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, MEGADETH, STRATOVARIUS, RUNNING WILD, GAMMA RAY, EDGUY, WIZARD, RAGE, HAMMERFALL, AXXIS

LISTE DES PISTES:
01. Just A Little Sign (04:26)
02. Open Your Life (04:30)
03. The Tune (05:35)
04. Never Be A Star (04:10)
05. Liar (04:55)
06. Sun 4 For The World (03:55)
07. Don't Stop Being Crazy (04:21)
08. Do You Feel Good (04:22)
09. Hell Was Made In Heaven (05:35)
10. Back Against The Wall (05:44)
11. Listen To The Flies (04:52)
12. Nothing To Say (08:27)


FORMATION:
Andi Deris: Chant
Mark Cross: Batterie
Markus Grosskopf: Basse
Michael Weikath: Guitares
Mikkey Dee: Batterie
Sacha Gerstner: Guitares


TAGS:
-
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC HELLOWEEN
DERNIERE ACTUALITE
HELLOWEEN : Nouvelle vidéo live
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant HELLOWEEN
 
DERNIER ARTICLE
La troisième et dernière journée de l'Alcatraz et l'apothéose du festival avec en vedette un bon jus de citrouilles.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant HELLOWEEN
 
NOTES
 
2.5/5 (4 avis)
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT HELLOWEEN
 
HELLOWEEN_My-God-given-Right My God-given Right (2015)
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Straight-Out-Of-Hell Straight Out Of Hell (2013)
REPLICA / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Unarmed--Best-Of-25th-Anniversary Unarmed - Best Of 25th Anniversary (2010)
SPV STEAMHAMMER / AUTRES
HELLOWEEN_7-Sinners 7 Sinners (2010)
SONY BMG / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_The-Legacy-World-Tour-0506 The Legacy World Tour 2005/2006 (2007)
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Gambling-With-The-Devil Gambling With The Devil (2007)
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Keeper-Of-The-Seven-Keys--The-Legac Keeper Of The Seven Keys - The Legacy (2005)
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Rabbit-Don-t-Come-Easy Rabbit Don't Come Easy (2003)
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_The-Dark-Ride The Dark Ride (2000)
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Better-Than-Raw Better Than Raw (1998)
CASTLE / HEAVY METAL
HELLOWEEN_The-Time-Of-The-Oath The Time Of The Oath (1996)
CASTLE / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Master-Of-The-Rings Master Of The Rings (1994)
SANCTUARY / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Chameleon Chameleon (1993)
EMI / HARD ROCK
HELLOWEEN_Pink-Bubbles-Go-Ape Pink Bubbles Go Ape (1991)
EMI / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Live-In-The-UK Live In The UK (1989)
NOISE / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Keeper-Of-The-Seven-Keys-Part-II Keeper Of The Seven Keys, Part II (1988)
NOISE / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Keeper-Of-The-Seven-Keys-Part-I Keeper Of The Seven Keys, Part I (1987)
NOISE / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Helloween Helloween (1985)
NOISE / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Walls-Of-Jericho Walls Of Jericho (1985)
NOISE / HEAVY METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020