GROUPE/AUTEUR:

HOUSE OF LORDS

(ETATS UNIS)

TITRE:
SAHARA (1990)
LABEL:
BMG
GENRE:
A.O.R.

""
LOLOCELTIC - 28.07.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après la réussite du premier album éponyme, il aurait été surprenant que Gene Simmons ne continue pas à tirer profit du talent de la brochette réunie au sein de House Of Lords. Toujours accompagné d'Andy Johns à la production, il dote le quintet d'un son encore plus énorme que sur le premier opus, alors que House Of Lords nous pond 10 nouveaux brûlots sur le modèle qui fit son succès 2 ans auparavant.

Si Michael Guy a remplacé Lanny Cordola au poste de guitariste, ce dernier est tout de même crédité pour l'écriture de 2 titres, et bien qu'un peu shredder sur les bords, la présence du nouveau six-cordiste ne révolutionne pas l'identité du super groupe US. Giuffria & Co; ont, cette fois, insisté sur le côté puissant de leur Hard FM mélodique. Appuyé par le mur sonore concocté par la production, et renforcé par l'omniprésence des claviers, House Of Lords nous offre une recette qui fait mouche sur la moitié des titres, sans jamais tomber dans la redite. Si "Shoot" nous assomme d'entrée avec son refrain catchy, "American Babylon" relance la machine après un passage plus calme composé de 2 ballades sur lesquelles nous reviendront. Entre-temps, la déferlante "Heart On The Line", composé par Rick Nielsen (Cheap Trick) a tout balayé sur son passage, soutenue par un "Laydown Staydown" doté d'un break à la Autograph. Enfin, "Sahara" et son intro hypnotisante aux accents arabisants ont fini de faire céder les dernières poches de résistance éventuelle. Tout ces titres voient leur efficacité renforcée par la puissance des chœurs auxquels participe une impressionnante série d'invités représentant le gratin du Hard mélodique US, parmi lesquelles nous citerons Mike Tramp (White Lion), Robin Zander (Cheap Trick), Ron Keel (Stealer) ou Steve Plunkett (Autograph).

Au rayon des participants émanant du même milieu, nous ne pouvons pas passer sous silence les interventions de quelques guitaristes de renom, surtout lorsqu'il s'agit de Doug Aldrich (Bad Moon Rising), Rick Nielsen, Chris Impellitteri ou Mandy Meyer (Asia, Krokus). A la lecture de tout ces noms, le côté hautement commercial de l'ensemble peut ne pas faire de doute, et le goût immodéré de Gene Simmons pour le billet vert ne pourra que confirmer cette idée. Malgré tout, l'ensemble reste irrésistible, et au même titre que les morceaux cités auparavant, le reste de l'album est d'un niveau largement au dessus de la moyenne, que cela soit dans le domaine de la power-ballade ("It Ain't Love"), du Rock FM enjoué ("Chains Of Love"), ou du final en forme feu d'artifice déjanté qu'est "Kiss Of Fire", aucune faiblesse n'est à déplorer. House Of Lords s'approprie superbement le "Can't Find My Way Home" de S. Winwood avec son intro acoustique, et seul un "Remember Your Name" un peu trop guimauve pourra être à l'origine de quelques réserves.

"Sahara" vient donc confirmer les espoirs que "House Of Lords" avait fait naître. House Of Lords, le groupe, est donc plus qu'un projet et s'impose déjà comme un leader du genre, et même si le côté super production américaine pourra en agacer quelques-uns, la qualité du résultat est indéniable et la dream-team nous propose un nouvel album incontournable pour tous les amateurs de mélodies à la fois puissantes et bien léchées.

Plus d'information sur http://www.jameschristianmusic.com/



GROUPES PROCHES:
ROBIN BECK, DARE, BAD ENGLISH, JAMES CHRISTIAN, COOPER INC.

LISTE DES PISTES:
01. Shoot - 5:05
02. Chains Of Love - 3:26
03. Can't Find My Way Home - 4:56
04. Heart On The Line - 4:10
05. Laydown Staydown - 4:01
06. Sahara - 5:40
07. It Ain't Love - 4:11
08. Remember My Name - 5:03
09. American Babylon - 4:29
10. Kiss Of Fire - 3:24


FORMATION:
Chuck Wright: Basse
Gregg Giuffria: Claviers
James Christian: Chant
Ken Mary: Batterie
Michael Guy: Guitares


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HOUSE OF LORDS
DERNIERE ACTUALITE
HOUSE OF LORDS : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur HOUSE OF LORDS
NOTES
4/5 (3 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NIRVANA: Nevermind (1991)
GRUNGE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DESTRAGE: Urban Being (2007)
NEO/NU METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HOUSE OF LORDS
HOUSE-OF-LORDS_New-World--New-Eyes
New World - New Eyes (2020)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Saint-Of-The-Lost-Souls
Saint Of The Lost Souls (2017)
3/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Indestructible
Indestructible (2015)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Precious-Metal
Precious Metal (2014)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Big-Money
Big Money (2011)
3/5
2.5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020