GROUPE/AUTEUR:

REWIRING GENESIS

(ETATS UNIS)

TITRE:
A TRIBUTE TO THE LAMB LIES DOWN ON BROADWAY (2008)
LABEL:
PROGROCK
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
PROGGI - 19.08.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Quelques mots sur cet OVNI qui a forcément sa place dans les chroniques de Music Waves. Rappelons à ceux qui ont passé les 35 dernières années dans l'espace que l'original, "The Lamb Lies Down On Broadway", est ce que l'on peut appeler une légende du Rock Progressif, un pilier, une référence. Pour de nombreuses raisons, en plus. C'est un concept-album, un des premiers du genre. C'est le dernier album de Genesis avec Peter Gabriel. Brian Eno a apporté sa pierre à l'édifice (enocification de la voix dit-on). Et surtout c'est un monument de musique.

C'est une telle légende que le surdoué Nick D'Virgilio, batteur et chanteur titulaire de Spock's Beard, avec des potes de Nashville (dont le producteur Mark Hornsby), a tout simplement décidé de le revisiter. Et revisiter ne veut pas dire rejouer. Certes, chaque titre sera reconnaissable facilement, mais une petite touche personnelle y sera ajoutée. C'est surtout dans le choix des instruments que la première différence va se faire. Beaucoup de parties de claviers seront ainsi jouées par des vents ou des cordes. Mais la différence ne s'arrête pas là. S'appuyant sur la force de composition de Genesis, Nick D'Virgilio et ses comparses ont fait groover un peu certains titres. Loin des expériences du style "Dark Side Of The Moon" en Dub, ce Tribute est avant tout respectueux de l'œuvre originale. Il est évident que le batteur, qui a joué avec Genesis, ne se serait pas amusé à défigurer cette icône du Rock Progressif, dont il est aujourd'hui un des éminents représentants.

Inutile de passer en revue un par un les nombreux titres de ce double CD, mais il faut savoir que tous sont présents, même les passages composés pour permettre à Peter Gabriel de se changer (et qui, quand même, étaient des plages d'ambiance collant parfaitement au concept…). J'attendais avec impatience le solo de clavier de "Riding The Scree…" ici fortement dominé par les instruments à vent. Passé l'étonnement, c'est tout simplement scotchant ! Plus généralement, Nick D'Virgilio s'en donne à cœur joie à la batterie (qui d'autre que lui pour jouer tout cet album sans une seule faute de goût derrière les fûts). Il est à mon humble avis le digne successeur de Phil Collins à cet instrument.

Pour ce qui est du chant, c'est une merveilleuse surprise. ND'V assure avec talent l'appropriation du rôle de Peter Gabriel. Pas d'imitation (tous ceux qui ont essayé se sont plantés, à l'exception de The Musical Box), mais une interprétation sans faille. Prenons par exemple (pas choisi au hasard), "The Grand Parade Of Lifeless Packaging", réellement réinventé avec succès par ND'V qui s'en donne à cœur joie. Toutes les parties de chant ne sont pas de cet acabit, mais jamais elles ne dérapent.

Cet hommage à un album de légende réussit le tour de force d'interpréter sans défigurer une œuvre sacrée, et seuls les plus obtus diront sans écouter qu'ils n'aiment pas parce que ce n'est pas l'original. C'est un très bon disque, que j'aurais aimé même sans connaître l'original. J'ajouterais que ce disque m'a conforté dans l'idée que l'original était vraiment un chef d'œuvre. Bravo !

Plus d'information sur http://www.myspace.com/rewiredmusicinc



GROUPES PROCHES:
GENESIS

LISTE DES PISTES:
01. The Lamb Lies Down On Broadway - 05:24
02. Fly On A Windshield - 02:49
03. Broadway Melody Of 1974 - 02:21
04. Cuckoo Cocoon - 02:18
05. In The Cage - 08:35
06. The Grand Parade Of Lifeless Packaging - 02:42
07. Back In New York City - 05:51
08. Hairless Heart - 02:11
09. Counting Out Time - 03:50
10. The Carpet Crawlers - 06:22
11. The Chamber Of 32 Doors - 05:45
12. Lilywhite Lilith - 02:37
13. The Waiting Room - 05:36
14. Anyway - 03:08
15. The Supernatural Anaesthetist - 02:31
16. The Lamia - 07:13
17. Silent Sorrow In Empty Boats - 02:55
18. The Colony Of Slippermen - 08:40
19. Ravine - 01:55
20. The Light Dies Down On Broadway - 04:11
21. Riding The Scree - 03:58
22. In The Rapids - 02:33
23. It - 04:29


FORMATION:
Dave Martin: Basse
Don Carr: Guitares / Sitar, Banjo
Jeff Taylor: Claviers / Accordéon, Flûte
John Hinchey : Arrangements Cordes-Cuivres
Nick D'Virgilio: Chant / Batterie


TAGS:
Concept-album
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC REWIRING GENESIS
NOTES
4/5 (3 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE CULT: Beyond Good And Evil (2001)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VAN HALEN: Van Halen II (1979)
HARD ROCK MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT REWIRING GENESIS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020