ARTISTE:

PARZIVALS EYE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

FRAGMENTS

(2009)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
ABADDON (02.09.2009)  
4/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Perceval est parmi nous ! Mais non, bande de béotiens que vous êtes, il ne s’agit pas de l’acolyte gaffeur, inapte et inepte de la série Kaamelott ; il n’est pas plus question du “festival scénique sacré” de Richard Wagner. Nous parlons ici du groupe de rock progressif allemand récemment formé ... Inconnu ? Pas tout à fait : Music Waves, dans son incommensurable mansuétude, se fait un plaisir de vous renseigner... Si le nom du groupe, Parzivals Eye, vous est inconnu, sa composition, en accumulant les noms célèbres, va vous faire saliver par avance, petits gourmands que vous êtes...

A la base du projet, on retrouve le bassiste de RPWL, Chris Postl, qui conserve avec lui son acolyte Yogi Lang aux claviers. En grand amateur d’Alan Parsons Project, il s’est adjoint les services de Ian Bairnson à la guitare (et son son n’a pas changé d’un iota : cf le titre d’ouverture !). On retrouve également la chanteuse de Magenta, Christina Booth, et le vocaliste de Pallas, j’ai nommé Alan Reed (décidément très courtisé ces derniers temps, voyez le She de Clive Nolan). Les autres membres sont moins connus, mais nous pouvons gager qu’au sein d’un tel environnement, leur travail sera de qualité ...

Pas de surprise concernant le style : Chris Postl co-compose avec RPWL depuis World Through My Eyes, et a bien retenu les enseigements du groupe. La mélodie est constamment placée en avant, ce qui fait de Fragments un opus très aisément écoutable, et rapidement addictif. L’utilisation de plusieurs chanteurs (Christina, Chris et Alan), à la façon d’Alan Parsons’ Project, permet de varier les ambiances... Bon point également pour l’excellente utilisation des chœurs (Where Have Your Flowers Gone, entre autres).

Cà et là, des réminiscences d’influences célèbres se font sentir. Outre APP déja cité (particulièrement proche dans Disguise), nous noterons des touches de Steve Hackett (Longings End, Skylights), voire de Mike Rutherford (la fin de Face My Fear), et même d’Arena... La section centrale de Fragments, avec sa rythmique appuyée, rappelle sensiblement Skin Game dans Contagion !

Côté technique il n'y a pas grand chose à dire, le placement des musiciens est excellent, et les vocalistes rivalisent chacun dans leur registre : sans fioritures pour Chris, joliment sensible pour Christina (Chicago, jolie ballade), et habité pour Alan même si les détracteurs trouveront ses aigüs un peu tendus. Un petit coup de cœur pour le solo de guitare d’Ossi Schaller dans Fragments, et un léger bémol pour la batterie que j’ai trouvée peut-être un peu sage.

Alors, bien sûr, Chris Postl ne révolutionne pas le rock progressif tendance “néo” avec ce Fragments. Mais avec des morceaux aussi excellemment conçus que Longings End, Fragments et Another Day (ce dernier titre interprété par RPWL), et le reste des pistes certes moins progressives mais très attachantes (à part peut être le naïf Through Your Mind), l’auditeur tient ici un disque plus que recommandable. A l’image d’un Mike Rutherford s’émancipant de Genesis dans Smallcreep’s Day, Chris Postl nous livre un opus certes sous influence, mais très maîtrisé, où les mélodies ont la place d’honneur. Bien joué !


Plus d'information sur http://parzivals-eye.com





LISTE DES PISTES:
01. Longings End - 13:26
02. Signs - 04:36
03. Fragments - 06:07
04. Face My Fear - 04:50
05. Meanings - 03:42
06. Skylights - 07:34
07. Disguise - 06:25
08. Chicago - 06:01
09. Where Have Your Flowers Gone - 04:41
10. Through Your Mind - 04:24
11. Wide World - 06:34
12. Another Day (rpwl) - 10:00

FORMATION:
Alan Reed: Chant
Chris Postl: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Christina Booth: Chant
Hannes Weigend: Batterie
Ian Bairnson: Guitares
Ossi Schaller: Guitares
Yogi Lang: Claviers
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
PROFBURP37
03/12/2009
220
  0 0  
5/5
J'aime beaucoup ce mélange d'ambiances Floydiennes, RPWL et d'Alan Parsons's Project. Ça repose bien la tête et ça s'écoute tout seul ! Une très bonne surprise.
LOLO_THE_BEST
19/09/2009
565
  0 0  
5/5
Une musique intelligente, mélodique à souhait, dans la droite ligne de RPWL, Pink Floyd ou Magenta. Une mention spéciale à la reprise Chicago et à Wide World, qui apportent, s'il en était besoin, un supplément d'âme à l'ensemble. Un must de cette année 2009, indubitablement.
PETE_T
04/09/2009
  0 0  
4/5
Moi, j'ai vraiment bien aimé. Cela donne une alternative écoutable de plus dans ce style RPWL que nous aimons tant. Vraiment, vraiment une bonne surprise (en même temps vu le bonhomme....)
Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SOILWORK: Natural Born Chaos (2002)
DEATH METAL -
TRACEDAWN: Ego Anthem (2009)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PARZIVALS EYE
PARZIVALS-EYE_DEFRAGMENTS
Defragments (2015)
3/5
-/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023