ARTISTE:

OMEGA LITHIUM

(CROATIE)
TITRE:

DREAMS IN FORMALINE

(2009)
LABEL:

DRAKKAR

GENRE:

METAL GOTHIQUE

TAGS:
Chant féminin, Electro
""
NOISE (04.09.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Omega Lithium, formé courant 2007, a la particularité d’être un très jeune groupe croate (La chanteuse Mya Mortenssen n’a que 19 ans). Malgré leur jeune âge, la formation n’a pas perdu de temps puisqu’elle a déjà été signée par le label Drakkar Entertainement (Lordi, Nightwish) et qu’elle nous propose son premier disque.

Sans surprise, le groupe se place dans une mouvance metal gothique assez classique dans la lignée d’un Nightwish ou d’un Lacuna Coil des débuts. Mais heureusement, Omega Lithium a eu la bonne idée d’ajouter à sa musique un aspect assez martial avec l’ajout de boucles électroniques et un bon nombre de passages indus.

Si les premiers titres du disque sont trop influencés par la scène métal gothique et/ou trop classiques avec des réminiscences à Lacuna Coil voire Evanescence, les choses s’améliorent au fur et à mesure de l’écoute.

En effet, dès « Dreams », le groupe trouve son rythme de croisière en mettant plus en avant sa face électronique. La voix de Mya y est pas mal trafiquée et le refrain est parfaitement trouvé avec un petit aspect dansant du meilleur effet. Il est d’ailleurs très important de souligner l’excellent travail de Mya Mortenssen qui fait preuve d’une maturité étonnante pour son âge, montrant parfois une voix claire et cristalline de toute beauté, parfois une voix plus dure collant bien aux différentes ambiances.

S’ensuit « Andromeda », titre dont le chant tantôt soft tantôt brutal et l’alternance entre passages puissants et passages plus entrainants à la limite du pop donne un résultat particulièrement efficace. On pensera ensuite au très bon « Hollow March » présentant une voix plus martiale sur un rythme complètement électronique et dans la même veine, « Factor Misery » dont le rythme est juste un peu plus posé même si le chant, plus dur, se veut omniprésent. Enfin avec « Angel’s Holocaust » qui reprend d’abord la même formule musicale, on retrouve une voix masculine amenant au titre une touche assez gothique qui pourra rappeler Peter Steele de Type O’Negative.

Ce très court opus d’à peine 39 minutes pour 11 titres est donc plutôt convaincant pour un premier essai avec son mariage entre musique électronique et passages gothiques. En gommant les petits défauts (quelques répétitions de temps à autre et des influences encore mal digérées), le groupe pourrait très bien apparaitre prochainement comme un outsider de la scène métal gothique...


Plus d'information sur http://www.omegalithium.com/





LISTE DES PISTES:
01. Infest (02:53)
02. Stigmata (03:48)
03. My Haunted Self (03:32)
04. Dreams In Formaline (03:20)
05. Andromeda (03:29)
06. Nebula (03:58)
07. Snow Red (03:38)
08. Hollow March (03:22)
09. Factor Misery (03:31)
10. Angel's Holocaust (03:20)
11. Point Blanck (03:57)

FORMATION:
Malice Rime: Guitares / Claviers
Mya Mortenssen: Chant
Torsten Nihill: Batterie
Zoltan Harpax: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DIFFÉRENTS ARTISTES: Voices Of Rock – MMIX - High & Mighty (2009)
A.O.R. -
SYLVAN: Force Of Gravity (2009)
ROCK PROGRESSIF - "Force of Gravity" est un album dont beaucoup de groupes peuvent envier la qualité et fera le bonheur de tout auditeur adepte d'un néo-progressif de qualité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022