GROUPE/AUTEUR:

BRUCE DICKINSON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ACCIDENT OF BIRTH (1997)
LABEL:
SANCTUARY
GENRE:
HEAVY METAL

""
ZOSO - 14.09.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Cela fait maintenant un certain temps que Bruce 'Air Raid Siren' Dickinson a quitté le navire Iron Maiden afin de se concentrer sur sa carrière solo. Après trois albums et des changements de line-up constants, Dickinson retrouve pour ce quatrième opus l'équipe de Roy Z, Tribes of Gypsy, qui avait déjà travaillée sur "Balls to Picasso". Au cours de la préparation de l'album, ce n'est rien de moins qu'Adrian Smith qui viendra étoffer le groupe. C'est donc un line-up rodé qui s'attaque à cet "Accident of Birth".

Pour la petite histoire, Bruce aurait appris de sa mère peu avant l'album qu'il est le fruit d'un avortement raté. Si l'ensemble de la communauté metal ne peut que se réjouir d'une telle erreur médicale, le choc fut rude pour Bruce qui nomma son album en conséquence et lui donna une tonalité très sombre qui frappe la plupart des morceaux, paradoxalement très colorés et variés malgré un durcissement de ton évident.

L'apport d'Adrian Smith n'y est pas pour rien. En effet, les trois précédents opus ne voyaient qu'un seul guitariste officier et le ton était plus léger. Ici, Dickinson retrouve un environnement plus métallique pour la première fois depuis pas mal d'années. 'Freak' annonce directement la couleur avec un riff lancinant et rapeux, et la tendance sera régulièrement confirmée au fil de l'album ('Starchildren', 'Darkside of Aquarius', 'Accident of Birth', 'The Magician'...). Les soli déboulent à toute allure et les riffs sont moins typés rock/hard rock que sur Tattoed Millionnaire ou Balls to Picasso, ce qui ne les empêchent pas d'être efficaces. À noter que 'Road to Hell' recycle très efficacement un riff sous-employé par Helloween sur leur 'I Want Out'.

Mais Dickinson saura aussi aérer son album à l'aide de morceaux plus soft et surtout plus subtils, apportant ainsi la dualité que représente si bien la pochette entre un penchant coloré et mélodique et un penchant sombre et dépressif. Le léger 'Taking The Queen' nous charme avec son introduction acoustique avant d'exploser et de déboucher sur le sublime 'Darkside of Aquarius' qui nous parle d'apocalypse dans un fresque métallique variée et prenante du début à la fin. Le mélancolique 'Man of Sorrow' et son piano sobre amène de la mélancolie au milieu de la furie du milieu d'album. Enfin, le ton se ralenti sur 'Omega' et surtout sur le très beau 'Arc of Space' qui termine l'album sur une note plus chaleureuse.

Vocalement, Bruce est très en forme et cet album prouve qu'il tente de se renouveler et de progresser (comme il l'avait déjà fait après un "Somewhere in Time" qui révélait ses limites de l'époque). En effet, le chant plus maitrisé à la tessiture plus chaude que l'on connait sur les derniers Iron Maiden est mis au point ici, prouvant l'assiduité d'un travailleur appliqué et bien loin des clichés de la rock star débile.

Au final, pas grand chose à reprocher à un album qui parvient parfaitement à nous transmettre une palette d'émotion très variée. Seules quelques longueurs parviennent à noircir le tableau avec des morceaux plutôt dispensables ('Starchildren', 'Welcome to The Pit'...). A contrario, les autres titres deviendront pour la plupart des hits rendant cet album tout simplement incontournable.

Plus d'information sur http://www.screamforme.com/



GROUPES PROCHES:
ETERNAL FLIGHT, IRON MAIDEN, DRIVER, AC/DC, DEF LEPPARD

LISTE DES PISTES:
01. Freak - 04:15
02. Toltec 7 Arrival - 00:37
03. Starchildren - 04:17
04. Taking The Queen - 04:49
05. Darkside Of Aquarius - 06:42
06. Road To Hell - 03:57
07. Man Of Sorrows - 05:20
08. Accident Of Birth - 04:23
09. The Magician - 03:54
10. Welcome To The Pit - 04:43
11. Omega - 06:23
12. Arc Of Space - 04:18


FORMATION:
Adrian Smith: Guitares
Bruce Dickinson: Chant
Dave Ingraham: Batterie
Eddie Casillas: Basse
Roy Z: Guitares


TAGS:
-
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
SHAKA - 04/03/2018 -
0 0
4/5
Au milieu des années 90, on ne donnait pas cher de Bruce Dickinson, l'ex-chanteur d'IRON MAIDEN ! En effet, après son départ du groupe, il avait sorti "Balls to Picasso" qui n'avait guère plu au Metalheads (qui comporte pourtant nombre de très très bons titres), puis "Skunkworks" avec lequel Bruce voulait relancer sa carrière en créant le groupe du même nom. Mais bon, le problème c'était que le public potentiel de Bruce, c'était les fans de MAIDEN et ceux-ci ne suivaient pas. Alors que faire ? Simple : rappeler un ex-membre de MAIDEN, Adrian Smith en l'occurrence ! Pour forcer le trait, Bruce, fait également appel à Derek Riggs (qui a fait nombre de covers célèbres pour IRON MAIDEN) pour la pochette (pas sa plus réussie). Et la musique dans tout ça ? Bruce Dickinson choisit de revenir à une musique un peu plus Heavy, sans pour autant trop lorgner sur la Vierge de Fer, la basse ne sonnant pas du tout Steve Harris. Ce n'est donc plus un groupe maintenant, il suffit de voir l'intérieur du livret : il n'y a que Dickinson et Smith en photo. Même le deuxième guitariste, Roy Z n'y est pas, mais c'est lui qui produit l'album. "Accident of Birth" est un très bon album de Heavy Metal qui démarre sur les chapeaux de roue avec "Freak" (non, ce n'est pas une reprise de SILVERCHAIR !), se poursuit sur des tempos plus medium mais efficaces ("Starchildren", "Darkside of Aquarius"...), mais surtout, Bruce chante comme jamais sur les ballades ! Oui, il y a bien des ballades et en plus elles sont très réussies ! "Arc of Space" est un modèle du genre, Bruce Dickinson est vraiment un très grand chanteur et non pas seulement le hurleur de service, la Air Raid Siren. Et que dire du chef d'œuvre "Omega" ? Juste que c'est un titre désarmant de sensibilité mais ce n'est que pour mieux nous coller à notre siège quand il se met à péter le feu ! Un titre incontournable ! Bref, à l'époque, entre ce CD et "Virtual XI" d'IRON MAIDEN, il n'y avait pas photo. Ces derniers tournaient bien en rond avec cet album plat et mal produit qui succédait pourtant au trop sous-estimé "The X Factor". Steve Harris l'a bien senti ça et moins de deux ans plus tard, Bruce Dickinson accompagné d'Adrian Smith rentraient au bercail, pour le plus grand bonheur des fans.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BRUCE DICKINSON
DERNIERE ACTUALITE
BRUCE DICKINSON : Les albums solo du chanteur d'IRON MAIDEN bientôt disponibles en vinyle
Toutes les actualités sur BRUCE DICKINSON
NOTES
- /5 (0 avis) 3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FANTÔMAS: Delirium Cordia (2004)
AUTRES
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NIGHTMARE: Power Of The Universe (1985)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BRUCE DICKINSON
BRUCE-DICKINSON_Tyranny-Of-Souls
Tyranny Of Souls (2005)
4/5
-/5
SANCTUARY / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_The-Chemical-Wedding
The Chemical Wedding (1998)
4/5
-/5
SANCTUARY / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_Skunkworks
Skunkworks (1996)
4/5
-/5
EMI / METAL ALTERNATIF
BRUCE-DICKINSON_Balls-To-Picasso
Balls To Picasso (1994)
4/5
-/5
EMI / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_Tattooed-Millionaire
Tattooed Millionaire (1990)
3/5
-/5
EMI / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020