MW / Accueil / Chroniques / BRUCE DICKINSON: The Chemical Wedding
GROUPE/AUTEUR:

BRUCE DICKINSON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE CHEMICAL WEDDING
ANNEE PARUTION:
1998
LABEL:
SANCTUARY
GENRE:
HEAVY METAL
""
ZOSO - 18.09.2009 -
Ce n'est pas plus tard que l'année suivant la sortie d' "Accident of Birth" que Bruce Dickinson donnera un successeur à ce dernier qui avait déjà ramené le chanteur dans la lumière après trois premiers opus sympathiques mais anecdotiques. Pour conserver l'énergie de son effort précédent, il s'entoure également de la même équipe, avec notamment Adrian Smith (qu'on ne présente plus) mais surtout Roy Z avec qui il composera la plupart des titres de ce "Chemical Wedding".

L'album est souvent qualifié de conceptuel. Pour ma part je préfère parler d'unité et de cohérence. En effet, les paroles sont largement inspirées par William Blake (dont les peintures figurent également dans l'artwork) mais également par la bible ou d'autre écrits anciens. Les paroles ont donc un intérêt à part entière, comme l'a précisé Bruce Dickinson, en maintenant une ambiance étrange et chimique qui semble sortie d'un autre âge.

Un tel fil directeur, s'il est un motif de réjouissance en lui même, se devait de s'inscrire dans une musique de qualité qui relève les challenges du concept. Et c'est ici une réussite totale. Le ton est sombre, heavy et ces termes prennent ici une dimension sans commune mesure avec l'utilisation excessive qui en est faite dans le monde du metal à chaque sortie. L'album parvient à être ainsi suffisamment passionnant sans jamais avoir à faire de compromis. Même la ballade 'Gates of Urizen' est pesante et dense. Quant aux autres morceaux, ils envoient constamment du lourd à l'exception de l'intro acoustique de 'Jerusalem', seul morceau peut-être un peu lourdingue.

La tension est maintenue notamment grâce à une force de composition au poil qui donne à la plupart des morceaux des structures surprenantes et mouvantes ('King in Crimson', 'Killing Floor', 'Book of Thel'...) tout en nuançant le propos. Ainsi, si 'King in Crimson' part sur un riff très heavy, il parvient quand même à faire ressortir un refrain qui semble gagner encore en puissance. De même, le refrain de 'Killing Floor', presque hurlé par Dickinson, donne une dimension supplémentaire à la chanson. À coté de ces titres relativement alambiqués, de gros coups d'accélérateur (c'est une image, les tempi restent plutôt sages) sont mis sur des titres plus compacts et lancinants ('Chemical Wedding', 'Machine Men').

Les arrangements sont également très soignés, avec des mélodies de guitares qui se superposent et se complètent efficacement. Le son, en restant puissant et sombre, permet d'ailleurs à chaque instrument d'exprimer clairement sa ligne mélodique, notamment la basse qui anime pas mal de morceaux, 'The Tower' en tête. Le chant de Bruce est également parfaitement rendu, et celui ci nous gratifie d'une de ses meilleures performances, scandant les paroles avec force et conviction, et insufflant une mélodie omniprésente dans ses lignes.

Vous l'aurez compris, cet album monolithique mais aéré et passionnant n'est pas loin d'être un chef d'œuvre. Dickinson et son groupe - l'énergie dégagée ici étant celle d'un vrai groupe au service du délire d'un artiste solo - se surpassent en délivrant un opus puissant et authentique, qui n'attend que la reconnaissance qu'il mérite.

Plus d'information sur http://www.screamforme.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, AC/DC, DEF LEPPARD, DRIVER, ETERNAL FLIGHT

LISTE DES PISTES:
01. King In Crimson - 04:43
02. Chemical Wedding - 04:06
03. The Tower - 04:45
04. Killing Floor - 04:29
05. Book Of Thel - 08:13
06. Gates Of Urizen - 04:25
07. Jerusalem - 06:42
08. Trumpets Of Jericho - 05:59
09. Machine Men - 05:41
10. The Alchemist - 08:27


FORMATION:
Adrian Smith: Guitares
Bruce Dickinson: Chant
Dave Ingraham: Batterie
Eddie Casillas: Basse
Roy Z: Guitares


TAGS:
Concept-album, Chaotique, Epique, Planant
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

MR.BLUE - 17/11/2009 15:52:26
"The Chemical Wedding" est sans aucun doute le meilleur album solo de Dickinson. Ce mariage chimique entre ses racines NWOBHM et un métal moderne, cette rencontre entre Adrian Smith et Roy Z est d'une efficacité et d'un feeling à toute épreuve. Inspiré et en place, Bruce Dickinson frappe très fort. A écouter absolument.
"And So We Lay, we lay in the same bed ! On a chemical wedding Daaaay... !"
Ca file le frisson!
2040 7043
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC BRUCE DICKINSON
DERNIERE ACTUALITE
BRUCE DICKINSON : Les albums solo du chanteur d'IRON MAIDEN bientôt disponibles en vinyle
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BRUCE DICKINSON
 
NOTES
 
4.5/5 (6 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BRUCE DICKINSON
 
BRUCE-DICKINSON_Tyranny-Of-Souls Tyranny Of Souls (2005)
SANCTUARY / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_The-Chemical-Wedding The Chemical Wedding (1998)
SANCTUARY / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_Accident-Of-Birth Accident Of Birth (1997)
SANCTUARY / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_Skunkworks Skunkworks (1996)
EMI / METAL ALTERNATIF
BRUCE-DICKINSON_Balls-To-Picasso Balls To Picasso (1994)
EMI / HEAVY METAL
BRUCE-DICKINSON_Tattooed-Millionaire Tattooed Millionaire (1990)
EMI / HARD ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020