GROUPE/AUTEUR:

MASS HYSTERIA

(FRANCE)

TITRE:
FAILLES (2009)
LABEL:
AT(H)OME
GENRE:
NEO/NU METAL

""
REDDUST - 26.10.2009 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Ce qu’il y a de bien chez Mass Hysteria, c’est que depuis "Contraddiction", les albums se suivent mais ne se ressemblent pas. Bien sûr, ils ont tous quelque chose de plus ou moins familier, même l’album éponyme controversé, puisqu’ils sont, naturellement, issus du même moule. Avec Mass Hysteria on ne sait jamais vraiment à quelle sauce on va être mangé.
Le groupe francilien ne joue pas la carte de la continuité facile se contentant de survivre sur de confortables acquis. Il n’hésite pas à expérimenter de façon plus ou moins parcimonieuse et à faire, au final, ce qu’il lui plaît. Et autant dire que cela demande à la masse hystérique une faculté d’adaptation et une certaine largesse d’esprit pour suivre le groupe. Olivier a quitté le groupe pour rejoindre Aaron, et c’est donc affûté d’une nouvelle lame à la six-corde, prénommé Nicolas, que Mass Hysteria débarque avec son sixième album "Failles".

Même si cela n’est pas très bien, je l’avoue, Mass Hysteria est le seul groupe français toute catégorie musicale confondue que je suis assidûment depuis la révélation "Contraddiction". Cela fait déjà quelques semaines que l’on m’a chargé de faire la chronique de ce "Failles". Sauf que voilà, et je le clame haut et fort, comme "De Cercle En Cercle", et à la différence d’"Une Somme de Détails", "Failles" est un album qui ne se dompte pas aussi aisément qu’il ne le paraît. Il m’a donc fallu conjuguer mes sensations par des écoutes plurielles pour me laisser totalement engouffrer dans cette "Failles" musicale. Cet album est plus sombre que ses prédécesseurs mais aussi, et sans doute quelque part, plus intime. Et l’intimité d’un disque ne s'appréhende pas en quelques sommaires écoutes.

L’artwork d’un album chez Mass Hysteria reflète la teneur et l’état d’esprit de son contenu musical. C’est dire qu’avec un tel visage marqué par les burins d’une vie, il ne faut pas s’attendre à un album des plus festifs. Cependant, pas folle la guêpe, l’album s’ouvre par deux titres tranchants, aux riffs anabolisants et taillés indubitablement pour la scène : "Plus qu’Aucune Mer" et surtout "World On Fire", avec son gros refrain fédérateur. Ils sont les deux titres avec "Comme On Danse", les plus immédiatement accessibles. Le reste de l’album, au demeurant excellent, nécessite un peu de temps avant d’atteindre la pleine maturité de l’entier accaparement auditif.

Le groupe, à coup de samples enveloppants et de riffs acérés, nous distille des titres à l’éloquence musicale plutôt virile. D’ailleurs, le groupe a privilégié cette fois-ci la mise en avant des guitares et la mise en retrait du chant de Mouss, histoire de donner une belle et mâle musculature à l’ensemble de "Failles". Surprenant au départ, cela contribue à donner, en partie, à ce disque son côté sombre, plus brut, plus incisif que chez ses prédécesseurs. En tous cas, cela ne nuit en rien, au fond, aux qualités de l’écriture toujours aussi palpable de Mouss, avec des textes particulièrement percutants à l’instar de "World On Fire", "Failles" ou "Dysphoria". Le groupe s’essaye même avec plus ou moins de bonheur au chant en anglais sur le titre "Get High".

L’album se conclut par le titre "Comme On Danse", petit clin d’œil sur un mode festif, qui fera son petit malheur en concert. Car on nous le dit, le réitère et le serine, la musique cela se vit aussi et surtout en live. Et Mass Hysteria fait partie de ces groupes, qui à posteriori ne sont pas légions, prennent vraiment toute leur ampleur et se vivent véritablement en concert.

Au final "Failles" s’avère un excellent album, tout aussi bon qu'une "Somme de Détails" ou que "De Cercle En Cercle", et il satisfera à coup sûr tout amateur du groupe. Et histoire de conclure sur un encouragement, il reste à espérer qu’avec "Failles", Mass Hysteria n’ait pas "atteint son Everest, le plus grand dépassement de soi".

Plus d'information sur https://www.facebook.com/masshysteriaofficiel



GROUPES PROCHES:
SLIPKNOT, S.U.P., RAMMSTEIN, PLEBE, KILLING JOKE, FEAR FACTORY

LISTE DES PISTES:
01. World On Fire - 4:08
02. Plus Qu'aucune Mer - 4:07
03. Failles - 3:34
04. L'archipel Des Pensées - 3:29
05. Clean - 3:13
06. Dysphoria - 2:56
07. Le Magnétisme Des Sentiments - 4:10
08. Aller Plus Loin - 2:56
09. Respirer - 4:04
10. Get Hight (yallah) - 3:46
11. Rien N'être Plus - 3:18
12. Commeon Danse - 3:10


FORMATION:
Moustapha "Mouss" Kelai: Chant
Nicolas Sarrouy: Guitares
Raphael Mercier: Batterie
Stéphane Jaquet: Basse
Yann Heurtaux: Guitares


TAGS:
Electro
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 26/10/2009 -
0 0
4/5
J'ai découvert ce groupe très tardivement au concert de Metallica dans les Arènes de Nîmes cet été.
Reddy a raison, MH s'écoute prioritairement en live où il déchire tout sur son passage et met une ambiance musicale festive comme j'ai rarement vu (et j'en ai vu!).

Cet album ne m'a pas accroché sur tous les titres, mon univers musical de prédilection est moins teinté Heavy et de ce fait certaines portes sont restées (certainement) malheureusement closes, mais beaucoup de titres m'ont vraiment attrapé par le col et m'ont entraîné avec eux dans leur sarabande puissante. Ce disque est donc pour moi le meilleur que MH ait produit.
Parmi ces morceaux, il y a "Aller plus Loin" qui mériterait les honneurs des radios où il ferait sans aucun doute un carton si les esgourdes des programmeurs voulaient bien de temps à autres se diriger vers des sphères musicales plus musclées.

Un vraiment bon opus de chez nous. Ces mecs méritent le respect, ce d'autant qu'ils sont d'une modestie à toute épreuve.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MASS HYSTERIA
DERNIERE ACTUALITE
Festival 666 : L'affiche dévoilée
Toutes les actualités sur MASS HYSTERIA
DERNIER ARTICLE
BetizFest 2019 - Cambrai - 2ème Journée - 13 Avril 2019
Après un vendredi très réussi, le Betiz Fest propose une journée de samedi encore plus brûlante avec en point d'orgue deux nouvelles têtes d'affiches exceptionnelles. Tous les articles sur MASS HYSTERIA
DERNIERE INTERVIEW
Avec "Matière Noire", Mass Hysteria sort vraisemblablement son chef-d'œuvre. Malgré tout, cette œuvre cache un lourd secret que Music Waves vous livre tout le long de cette interview fleuve...

NOTES
3/5 (1 avis) 3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ILLUMION: Hunting For Significance (2009)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE BRILLIANT MISTAKES: Distant Drumming (2009)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MASS HYSTERIA
MASS-HYSTERIA_Maniac
Maniac (2018)
4/5
4/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
MASS-HYSTERIA_Matiere-Noire
Matière Noire (2015)
5/5
4.5/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
MASS-HYSTERIA_L-Armee-Des-Ombres
L'Armée Des Ombres (2012)
4/5
3.8/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020