.
.
GROUPE/AUTEUR:

AQME

(FRANCE)

TITRE:
EN L'HONNEUR DE JUPITER (2009)
LABEL:
AT(H)OME
GENRE:
HEAVY METAL

""
NOISE - 06.11.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avec En l’Honneur de Jupiter, les français de Aqme présentent leur cinquième album en un peu plus de dix ans de carrière. Depuis sa création, le groupe a connu un certain succès, notamment au temps de la Team Nowhere (Pleymo, Watcha, Enhancer) dans les années 2000 qui correspondait à la grande vague néo métal en France. Depuis son départ de la Team en 2004, Aqme a pas mal évolué. Trouvant un ton plus pop avec le disque La Fin des Temps, album assez décrié par les fans, le groupe a finalement retrouvé un son plus rageur, clairement plus typé métal avec Hérésie sorti en 2008.

Pour ce nouvel album, Aqme a changé un de ses membres pour la première fois depuis pratiquement 10 ans en accueillant Julien Hekking en lieu et place de Benjamin Rubin. Si ce remplacement n’a pas modifié la tendance musicale de ce nouvel album, encore une fois enregistré avec Daniel Bergstrand en Suède, il a même plutôt contribué à donner une couleur encore plus heavy à la musique du groupe. En effet, En l’Honneur de Jupiter est sans nul doute l’album le plus heavy que le groupe ait jamais composé depuis le début de sa carrière et cela loin des clichés néo métal qui pouvaient l’entourer à l’époque. On sent ainsi une certaine maturité à l’écoute de ce disque en plus d’une technique musicale impeccable.

Le nouveau guitariste apporte d’ailleurs un plus indéniable de par la qualité de son jeu et de ses riffs, très heavy et précis. Coté voix, Thomas Thirrion, qui alterne passages chantés doucement et passages hurlés, vit complètement des textes encore très noirs et mélancoliques. Même s’il garde encore un peu trop certains tics de chant, rendant le tout parfois un peu trop naïf, il ne gâche pas la bonne impression générale donnée par ses vocaux, largement en progrès.

Dans les titres purement metal, on s’attardera sur « Le Culte du Rien », courte et rageuse, avec une batterie bien mise en avant et un chant rapide et fluide. Il comporte aussi et surtout des passages à la guitare de grande qualité, tantôt atmosphériques tantôt très puissants avec un solo ravageur et très heavy classique. On retiendra aussi Blasphème et son ton ravageur avec un chant tour à tour hurlé puis posé et son beau passage calme où la basse se fait très bien entendre. On gardera enfin Guillotine qui alterne efficacement brutalité et passages calmes ou le très virulent Les Matamores qui met tout particulièrement à l’honneur la batterie d’Etienne Sarthou pour un résultat particulièrement heavy.

Le groupe calme un peu le jeu avec Noël Noir et son joli ton intimiste ou Stadium Complex, un bon mi- tempo qui s’accélère doucement avec un chant largement plus posé, presque pop, avec juste quelques passages criés ici et là. Sans oublier l’excellent Macabre Moderne, un des grands titres du disque, très sombre avec une alternance de passages calmes sur le refrain et violents sur les couplets dans une ambiance musicale presque atmosphérique.

Aqme signe donc un très bon cinquième album qui le détache complètement de la mode qu’il avait lui-même en partie engendrée. Le groupe et son disque mériteraient largement de remporter un succès auprès d’un public métal qui aurait intérêt à faire abstraction de ses aprioris sous peine de passer à côté d’un bel album.

Plus d'information sur http://www.aqme.com



GROUPES PROCHES:
DEFTONES, KORN, LOFOFORA, MASS HYSTERIA, ETHS

LISTE DES PISTES:
01. Tout Le Monde Est Malheureux (03:46)
02. Guillotine (04:40)
03. Les Matamores (03:29)
04. Noël Noir (04:40)
05. Macabre Moderne (06:01)
06. Le Cult Du Rien (03:27)
07. Blasphème (04:34)
08. Stadium Complex (03:27)
09. Question De Violence (03:33)
10. Vivre A Nouveau (04:09)
11. Le Chaos (06:31)
12. Uppe Pa Berget (03:30)


FORMATION:
Charlotte Poiget:
Etienne Sarthou: Batterie
Julien Hekking: Guitares
Thomas Thirrion: Chant


TAGS:
Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AQME
DERNIERE ACTUALITE
AQME: les détails sur "Requiem"
Toutes les actualités sur AQME
DERNIER ARTICLE
AQME -PENICHE SPITS ASSO DOUAI- 15 MAI 2015
En ce beau vendredi de Mai, Aqme et Noise Emission Control embarquent dans la Péniche de Douai avec la ferme intention de la faire vaciller sur ses bases. Tous les articles sur AQME
DERNIERE INTERVIEW
Deux ans et demi après une interview qui avait aussi bien marqué nos esprits que ceux des membres du groupe, Music Waves et AqME font le point sur cette période transitoire pour constater si la roue avait bien tourné...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STEVE HACKETT: Out Of The Tunnel's Mouth (2009)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALQUIN: Sailors And Sinners (2009)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AQME
AQME_Requiem
Requiem (2019)
4/5
-/5
AT(H)OME / METAL ALTERNATIF
AQME_Aqme
Aqme (2017)
4/5
4/5
AT(H)OME / METAL ALTERNATIF
AQME_Devisager-Dieu
Dévisager Dieu (2014)
4/5
-/5
AT(H)OME / HEAVY METAL
AQME_Epithete-Dominion-Epitaphe
Epithète, Dominion, Epitaphe (2012)
4/5
-/5
AT(H)OME / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020