ARTISTE:

TRANSATLANTIC

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE WHIRLWIND

(2009)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Old School
"Sans révolutionner le genre, Transatlantic parvient avec "The Whirlwind" et son rock progressif 70's à rester dans le peloton de tête des groupes qui perpétuent la tradition."
TONYB (24.11.2009)  
4/5
(5) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Super groupe formé au tout début de ce millénaire par 4 pointures échappées de leurs groupes non moins fabuleux (Spock's Beard, Dream Theater, Marillion et The Flower Kings), Transatlantic n'en finit pas de nous régaler avec des albums rendant hommage au rock progressif des années 70. 

Cette année, le groupe nous propose une seule piste epique découpé en 12 plages enchaînées, judicieusement intitulé The Whirlwind (le Tourbillon). Le style ? Sans surprise, le groupe reprend le flambeau là où il l'avait abandonné il y a 8 ans : bienvenue dans les 70's et le rock progressif à l'ancienne. Sonorités analogiques des claviers, basse virevoltante, format des compositions, tout y est … et c'est diablement bien fait, et encore mieux interprété.

La première plage, sobrement nommée Overture / Whirlwind (au moins, on rentre tout de suite dans le vif du sujet), débute l'album par une baffe instrumentale de toute beauté. Parfois à la limite de la démonstration, nos quatre compères s'en donnent à cœur joie (et celle-ci semble transpirer de leurs instruments respectifs), démontrant si besoin en était encore qu'ils appartiennent à la fine fleur du progressif : thèmes enchaînés, chorus, breaks à la limite de l'improvisation, les 7 premières minutes de l'album remettent immédiatement l'auditeur dans le bain et l'entraînent dans un tourbillon musical.

Impossible de détailler les 77 minutes de cet album, leur densité nécessitant sans aucun doute bien plus que les écoutes pourtant répétées nécessaires à cette chronique : si l'on peut trouver quelques longueurs de temps en temps, notamment au niveau des parties chantées, l'attention n'est jamais distraite car Transatlantic parvient à garder l'auditeur sous contrôle, lui proposant un pont instrumental par-ci, un solo de guitare ou de Hammond par-là, ou encore une cavalcade furieuse de sa section rythmique. Et quand tous les éléments sont assemblés, nous aboutissons par exemple à un titre comme On The Prowl, au sujet duquel on salive déjà quant à une éventuelle interprétation live.

Peu de surprises avons-nous dit, et pourtant Lay Down Your Life vient poser son métal, certes un peu balourd mais tellement efficace, en plein dans le plat déjà copieusement garni. Nous citerons également la présence particulièrement remarquée d'instruments à cordes (alto, violoncelle), ou encore d'un cor anglais qui vont venir casser quelque peu la sonorité 70's un peu trop linéaire tout au long de l'album. Alors certes, les nombreux chorus sont parfois pompeux, et leur format frise également la répétition, mais ce ne sont que bisbilles au sein d'un ensemble de haut niveau, somptueusement conclu par Dancing With Eternal Glory.

Sans révolutionner le genre (mais comment serait-ce possible quand on ancre son propos 40 ans en arrière ?), Transatlantic parvient à rester dans le peloton de tête des groupes qui perpétuent la tradition progressive, et ce malgré la concurrence qui s'est fortement développée sur ce créneau ces dernières années. Un album à mettre dans n'importe quelle playlist qui se respecte.


Plus d'information sur http://www.transatlanticweb.com





LISTE DES PISTES:
01. Overture / Whirlwind (9:54)
02. The Wind Blew Them All Away (6:10)
03. On The Prowl (6:03)
04. A Man Can Feel (6:35)
05. Out Of The Night (4:22)
06. Rose Colored Glasses (7:54)
07. Evermore (4:10)
08. Set Us Free (5:03)
09. Lay Down Your Life (5:11)
10. Pieces Of Heaven (2:17)
11. Is It Really Happening? (8:11)
12. Dancing With Eternal Glory / Whirlwind (reprise) (12:04)

FORMATION:
Mike Portnoy: Chant / Batterie
Neal Morse: Chant / Guitares / Claviers
Pete Trewavas: Chant / Basse
Roine Stolt: Chant / Guitares
   
(5) AVIS DES LECTEURS    
DARIALYS
04/12/2020
  0 0  
5/5
La sortie prochaine du cinquième opus de Transatlantic m'a donné envie de me replonger dans leurs précédentes réalisations. En revoyant le live de "The Whirlwind" au Shepherd's Bush Empire de Londres, la classe de ces musiciens et l'excellence de cet album me laissent sans voix. Alors certes, les gimmicks de compositions de Neal Morse, les (trop ?) nombreux retours aux thèmes et à ses dérivés tout au long de l'album, le côté parfois "too much" ou trop épique... sont ce qu'ils sont. Mais Transatlantic réussit à travers cet album à garder une cohérence impeccable en mêlant des ambiances parfois très différentes voire contraires. Et surtout, on ne compte plus le nombre de trouvailles, que ce soit les lignes de chant souvent bourrées de feeling, le nombre de riffs et de mélodies cultes... Vraiment un magnifique album à la fois accrocheur et technique. Un travail remarquable.
TOPPROG
23/04/2011
360
  0 0  
4/5
Du prog comme on l'aime, et que ceux à qui ce mot donne des boutons passent leur chemin et ne critiquent pas!!!
77 minutes de prog épique qui dit mieux??? Des musiciens bien sûr hors classe (quel guitariste ne rêverait ps de faire un solo comme Stolt dans "The wind blew...."? Mike Portnoy bien plus intéressant que dans Dream Theater et une distinction particulière pour Pete Trewavas dont la basse percute à souhait tout au long du disque.
des bons vieux sons de moog et de mellotron, de phasings et autres flangers commes les amateurs les aiment : indémodables!!!
Pas d'ennui dans ce disque, tout juste un final peut-être un peu long, rien de grave. Une grande cohérence dans les enchainements, des mélodies riches, des rythmes époustouflants.... Les vieux sont encore là et si c'est pour nous faire ça on espère pour longtemps!! A déguster sans modération!!!

CORTO1809
09/01/2010
  0 0  
4/5
Le nouvel opus de TRANSATLANTIC se présente donc sous la forme d'un unique morceau de 77 minutes et quelques. Pas de panique ! Ce morceau est en fait découpé en 12 pièces qui ne s'enchainent pas toutes, permettant à l'auditeur de faire des pauses si l'envie lui en prend. L'ensemble garde cependant une assez belle cohérence, sauf exceptions mineures. L'impression que l'on retient après écoute est celle d'un morceau enlevé, très souvent symphonique, mélodieux en diable, contenant souvent de belles harmonies vocales, faisant la part belle aux passages instrumentaux.
Si les parties chantées par Roine STOLT sont assez médiocres, que des titres comme ON THE PROWL ou EVERMORE sont un peu plus faibles ou encore que LAY DOWN YOUR LIFE et PIECES OF HEAVEN cassent un peu la cohérence dont je parlais, tout le reste est d'une grande tenue et on prend un plaisir indéniable à se laisser bercer par cette musique.
Les vocaux de Neal MORSE sont toujours aussi enthousiasmants. Mention spéciale à Pete TREWAVAS et Mike PORTNOY pour leur jeu impeccable et complémentaire, notamment sur WHIRLWIND, A MAN CAN FEEL et SET US FREE.
Les meilleurs titres : OUVERTURE / WHIRLWIND, grandiose, style BO de film à grand spectacle, THE WIND BLEW THEM ALL AWAY, ballade dans le plus pur style Neal MORSE, ROSE COLORED GLASSES, le meilleur titre pour moi, très beau morceau, mélodieux et symphonique, porté par la voix de Neal MORSE, IS IT REALLY HAPPENING ?, doux, avec un rythme répétitif et envoutant, monte tranquillement en puissance pour s'accélérer follement à la fin, et DANCING WITH ETERNAL GLORY / WHIRLWIND, qui débute en douceur sur un piano solo, puis monte en puissance jusqu'à un final sans surprise, mais tellement mélodieux et agréable.
Un très beau moment de musique.

Le second Cd de l’édition spéciale reprend 4 titres originaux et 4 reprises.
Côté flop, SPINNING et LENNY JOHNSON ressemblent trop à ce que font les FLOWER KINGS pour me plaire. La voix de Roine STOLTE est plate et assez ennuyeuse, et la musique n’accroche pas.
LENDING A HAND est un morceau nonchalant et un peu énervant, notamment le chant, et doté d’un final franchement irritant. Seuls les passages d'orgue, rappelant PROCOL HARUM, sont intéressants.
Enfin, SOUL SACRIFICE est un titre peu mélodique et assez inintéressant. Cela ressemble à un « bœuf » entre potes, les musiciens se sont peut-être amusés, mais les auditeurs pas.
Côté réussite, I NEED YOU est un medley de deux titres homonymes d’AMERICA et des BEATLES, un peu mou, mais les originaux ne sont pas très énergiques non plus.
THE RETURN OF THE GIANT HOGWEED est une reprise fidèle du titre de GENESIS, qui n’apporte rien à la version originale, mais est très bien exécutée.
Avec In Held’Twas in I, Transatlantic avait déjà montré son incroyable mimétisme avec PROCOL HARUM. Il enfonce le clou avec cette très belle reprise de A SALTY DOG.
Enfin, seul titre original à tirer son épingle du jeu, FOR SUCH A TIME est un très beau slow dans lequel on reconnaît aisément la patte de Neal Morse, et qui justifie à lui seul l’acquisition de la version bonus.

Voir les 5 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (11 avis)
STAFF:
3.7/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TRANSATLANTIC: Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
Loreley 18 Juillet 2014 - NIGHT OF THE PROG Edition IX - DAY 1
Retour sur la première journée de cette grande messe annuelle du rock progressif.
DERNIERE INTERVIEW
TRANSATLANTIC (10 DECEMBRE 2020)
L'infatigable Neal Morse est de retour au micro de Music Waves, cette fois-ci pour évoquer le retour de Transatlantic avec la sortie de leur nouvel album, "The Absolute Universe".
 
AUTRES CHRONIQUES
RHINO BUCKET: And Then It Got Ugly (2006)
HARD ROCK -
THIRD EYE [FR]: Land Of Compromise (2009)
METAL FUSION -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TRANSATLANTIC
TRANSATLANTIC_The-Absolute-Universe--Forevermore
The Absolute Universe - Forevermore (2021)
4/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_KaLIVEoscope
Kaliveoscope (2014)
4/5
5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Kaleidoscope
Kaleidoscope (2014)
4/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Live-In-Europe
Live In Europe (2003)
2/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Live-In-Europe--Dvd
Live In Europe - Dvd (2003)
5/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021