GROUPE/AUTEUR:

STEVE THORNE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
INTO THE ETHER (2009)
LABEL:
F2
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"'Into The Ether' nous emmène dans un voyage où chaque composition possède une intensité et une richesse qui doivent beaucoup au professionnalisme des interprètes."
PETER HACKETT - 30.11.2009 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Tous les deux ans, Steve Thorne revient nous offrir ses nouvelles créations et, après les deux parties de ses Emotionnal Creatures, c'est avec impatience que je me suis précipité pour faire avec lui, et tous ses prestigieux invités, un troisième voyage qui nous emmene Into The Ether ...

Les intervenants ne sont jamais, ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres (comme dirait le poète), puisqu'on trouve dans le line-up de ce troisième opus les habitués de la première heure : Gary Chandler, Nick D´Virgilio et Tony Levin, plus certains qui sont apparus dans la deuxième formation : Gavin Harrison et Pete Trewavas et, enfin, les petits nouveaux : Ashley Cutler au chant, John Beck aux claviers, John Giblin à la basse, John Mitchell à la guitare et Nick Williams aux percussions. Un John Beck peut-il remplacer un Martin Orford ou un John Giblin égaler un John Jowitt ? c'est ce que nous allons découvrir au cours de notre plongée dans l'Ether ...

"Kings Of Sin", le premier titre, nous entraîne sur les traces d'un groupe de 'hard music' lors d'une tournée de concerts (située en 1986), déferlante de débauche (sex, drug and rock'n roll !!) ne se répercutant pas trop sur le style musical qui, bien que tonique et musclé, reste loin du métal. C'est l'occasion d'entendre le premier solo de John Mitchell dont le feeling fait toujours mouche. Le solo de Gary Chandler dans le titre suivant ("Feathers"), bien que trop bref, n'a rien à envier à celui de Mitchell et confirme que chaque instrumentiste apporte en plus de ses qualités une coloration propre à chaque composition.

Parmi les onze titres de l'album, il n'y a guère que les deux centraux ("Black Dalhia" et "Sons Of Tomorrow") qui soient un peu légers. Pour le reste, que le tempo soit enlevé comme sur les premiers morceaux ou sur "The End", qu'il soit plus modéré comme sur une grande moitié de l'album, ou carrément lent comme pour la douce chanson d'amour dédiée à une "Valerie" partie, chaque composition possède une intensité et une richesse qui doivent beaucoup au professionnalisme des interprètes. Ainsi la guitare plaintive de John Mitchell marque "Victims" de son empreinte à l'instar de l'accordéon de John Beck qui 'exotise' la charmante "Valerie".

Je n'ai qu'un seul regret, c'est que Steve Thorne ne se laisse pas aller à des développements plus longs et plus aventureux qui, servis par ses invités prestigieux, pourraient hisser ses compositions du rang de pop-progressive très agréable à celui de rock progressif de haute volée.

Plus d'information sur http://www.steve-thorne.co.uk/



GROUPES PROCHES:
IQ, MANFRED MANN'S EARTH BAND, FISH, MARILLION, PETER GABRIEL, GENESIS

LISTE DES PISTES:
01. Kings Of Sin - 04:54
02. Feathers - 04:17
03. Paper Tiger - 04:15
04. Into The Ether - 04:14
05. Granite Man - 06:13
06. Black Dahlia - 04:45
07. Sons Of Tomorrow - 06:45
08. Valerie - 03:21
09. Victims - 05:53
10. The End - 05:00
11. Curtain - 05:14


FORMATION:
Ashley Cutler: Chant
Gary Chandler: Chant / Guitares
Gavin Harrison: Batterie
John Beck: Claviers / Acordéon
John Giblin: Basse
John Mitchell: Guitares
Nick D´virgilio: Batterie
Nick Williams: Percussions
Pete Trewavas: Basse
Steve Thorne: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Tony Levin: Basse


TAGS:
Neo
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 19/12/2009 -
0 0
4/5
Un concentré de mélodies à la Marillion de la grande époque et à la IQ sous leur meilleur jour, hé bien moi je dis, le Prog comme ça, j'adhère, foi de mélo-Hard Rocker !
NUNO777 - 30/11/2009 -
0 0
4/5
Steve Thorne m'a régalé avec cet album très mélodieux et très attachant. Dans un style assez proche de Fish, Thorne arrive à tirer son épingle du jeu dans un style assez peu représenté. Pour moi le meilleur Steve Thorne et un des albums les plus réussis de cette riche année musicale.
BENOÎT - 30/11/2009 -
0 0
4/5
Que dire de plus, Peter a tout dit, si ce n'est que l'on veut aussi y mettre son petit grain de sel.

Part Two m'avait laisser sur ma faim, ce n'est pas le cas ici.

Petite précaution d'usage à l'attention de tous ceux qui hurlent lorsqu'un artiste ne se renouvelle pas : Steve Thorne ne se renouvelle pas (il n'a pas fait un album de hard prog ou de rock matheux, tant pis pour vous). Il creuse un fort beau sillon, toujours dans la lignée qu'il s'est choisie, celle des IQ, des Orford solo ou des Marillon de la grande époque et c'est bien.

Comme un autre qui constata donc, un samedi, que c'était bien, maintenant, il se repose.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STEVE THORNE
DERNIERE ACTUALITE
Steve Thorne: Crimes And Reasons
Toutes les actualités sur STEVE THORNE
NOTES
4/5 (4 avis) 4/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LOS ANGELES: Neverland (2009)
A.O.R. Los Angeles propose un AOR qui répond parfaitement aux critères du genre
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SUBAUDITION: Light On The Path (2009)
ROCK ATMOSPHERIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE THORNE
STEVE-THORNE_Levelled-emotional-Creatures-Part-3
Levelled (emotional Creatures : Part 3) (2020)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
STEVE-THORNE_Island-Of-The-Imbeciles
Island Of The Imbeciles (2016)
4/5
3/5
WHITE KNIGHT / ROCK PROGRESSIF
STEVE-THORNE_Crimes-And-Reasons
Crimes And Reasons (2012)
4/5
3/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-THORNE_Emotional-Creatures-Part-Two
Emotional Creatures Part Two (2007)
4/5
4/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-THORNE_Emotional-Creatures-Part-One
Emotional Creatures: Part One (2005)
4/5
3.8/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020