.
.
ARTISTE:

TARDIVE DYSKINESIA

(GRÈCE)
TITRE:

THE SEA OF SEE THROUGH SKINS

(2009)
LABEL:

CORONER

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant screamo, Technique
""
STRUCK (13.11.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Erigé sur les cendres de feue Override (1997-2002), Tardive Dyskinesia nous livre son deuxième effort. Comme son nom l’indique - la dyskinésie tardive est l'un des effets indésirables induit par les traitements neuroleptiques découlant sur des stigmates impossibles à cacher (mouvements involontaires, tremblements…) - les grecques évoluent dans un death/thrash moderne fait de polyrythmies incessantes chères à Meshuggah.

Faut-il y voir la présence derrière les manettes du guitariste de Textures, toujours est-il que « The Sea of See Through Skins » sonne terriblement… Textures notamment sur les breaks rappelant étrangement ceux du combo hollandais… Le paroxysme de ce parallèle se trouve sur l’instrumental « Ask E Sea » à la structure proche d’un « Surreal State of Enlightement ». Globalement moins oppressante que l’atmosphère globale dans lequel nous plonge un Meshuggah, la production signée Jochem Jacob restitue à merveille la violence que souhaite transmettre le combo grec.

Cependant, la seule influence musicale n’est pas en cause dans ce rapprochement. En effet, loin de la douceur du bonbon acidulé que son prénom pourrait évoquer, Manthos Stergiou nous crache sa haine exacerbée au visage à la façon du venin craché par Stef Broks, à la différence notable que le grec n’évolue que dans un registre hardcore sans jamais oser d’incursion du côté mélodique de la force (sauf peut-être sur « Dog »). De la même manière, le côté atmosphérique cher aux hollandais est totalement absent sur « The Sea Of See Through Skins » remplacé par un zeste d’influences heavy thrash comme sur le final « Tinge of Irony ». Et c’est la seule réelle différence entre ce modèle et le modèle hollandais ; Tardive Dyskinesia évolue dans un registre uniquement death/thrash moderne occultant en partie le côté progressif des compos qui est pourtant manifeste…

En bref, si Tardive Dyskinesia nous propose un chaos que les adeptes de Textures voire Messhuggah sauront apprécier à sa juste valeur, « The Sea Of See Through Skins » dégage un fort sentiment de redite qu’il lui faudra gommer par la suite pour pouvoir postuler à un titre de combo de talent à suivre.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/tardivedyskinesia



GROUPES PROCHES:
TEXTURES, MESHUGGAH


LISTE DES PISTES:
01. Triggering The Fear Reactor
02. Complicity
03. Downfall
04. Dog
05. The Sea Of See Through Skins
06. Brains Trust
07. Ask E Sea
08. Reverse Arms
09. Tinge of Irony

FORMATION:
Fotis Tsakos: Guitares
Kornilios Kiriakidis: Basse
Manthos Stergiou: Chant
Petros Nikiforakis: Guitares
Stavros Rigos: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Tardive Dyskinesia: Static Apathy In Fast Forward
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
MASTERS OF REALITY: Pine/Cross Dover (2009)
ROCK -
RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST: The Fragile State Of Inbetween (2008)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TARDIVE DYSKINESIA
TARDIVE-DYSKINESIA_Static-Apathy-In-Fast-Forw
Static Apathy In Fast Forward (2012)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DJENT
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022