.
.
GROUPE/AUTEUR:

RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST

(NORVÈGE)

TITRE:
THE FRAGILE STATE OF INBETWEEN (2008)
LABEL:
TERMO
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
EL_BIA - 13.11.2009 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Rhys Marsh est un homme à tout faire. Ce britannique parti vivre dans les climats polaires de Norvège est en effet chanteur, compositeur, multi-instrumentiste, et producteur… De plus, notre homme se trouve être entouré de son propre orchestre, ayant pour nom The Autumn Ghost, d’où précisément le nom du groupe qu’il a créé : Rhys Marsh And The Autumn Ghost.

« The Fragile State Of Inbetween » se trouve être le premier album du groupe paru en novembre 2008, et dont les compositions sont essentiellement l’œuvre de Mister Marsh, également le chanteur principal. Pour entrer dans le fond, Rhys Marsh And The Autumn Ghost nous propulse dans une œuvre de Rock symphonique où la mélancolique se fait reine, et où la richesse musicale ne manque pas du fait d’un grand nombre d’instruments présents. En effet, l’orchestre ne comporte pas moins de dix instruments incluant, hormis les traditionnels guitares, piano, basse et batterie, un mellotron, un hammond, une harpe, une flute, une trompette, un violon ainsi qu’un cello… Et inutile de s’inquiéter, puisqu’heureusement pour nous autres auditeurs, la quantité ne privilégie pas sur la qualité, bien au contraire...

L'orchestre met chacun de ses instruments au service d’une musique poignante où pléthore d’accords mineurs se juxtaposent les uns aux autres, produisant une ambiance mélancolique pour un album mélodramatique. Le groupe arrive à créer des ambiances tristes et émotives grâce à une parfaite alliance de guitare clean et de basse, doucement rythmée par une batterie au tempo toujours assez lent. L'ensemble s'enrichit parfois d’une flute et quelques violons comme sur « Can’t Stop The Dreaming » ou d'orchestrations au violon et cello (l’ultramélancolique « Undone ») voire de trompette (« As I See You There »).

Les parties vocales finement interprétée par Rhys Marsh renforcent l’ambiance et se voient agrémentées ça et là de la magnifique voie féminine de Trude Eidtang dont on regrette la très faible participation. A cette image, on peut citer « Lit By Night » avec certainement le refrain le plus accrocheur de l’album dont la puissance et l’émotion se voient démultipliées par une partie orchestrale poignante. La flute lance d’ailleurs de manière majestueuse un interlude reprenant le thème du refrain.

Heureusement, ces titres assez noirs sont contrebalancés par d’autre plus gais, aux rythmes plus entrainants, permettant d'équilibrer un peu le propos. Un refrain à la basse dynamique embelli d’une trompette et un joyeux solo alternant entre trompette et flute sur « When All’s Done » en sont la preuve. Il en va de même de « All Light Fades » dont la flute virevoltante et l’arpège de guitare constituent une note d’espoir dans l’obscurité, ou encore avec « Liquorice Kiss » et sa rythmique au duo arpège de guitare/batterie.

« The Fragile State Of Inbetween » est à l'évidence un album original, musicalement remarquable et ingénieux, poignant et très mélancolique. Si cet album ne vous fera pas sans doute pas sauter de joie à son écoute, il vous saisira au plus profond de votre âme… Une bien belle découverte...

Plus d'information sur http://rhysmarsh.com/



GROUPES PROCHES:
PAATOS, TALK TALK

LISTE DES PISTES:
01. Can't Stop The Dreaming (4:34)
02. Don't Break Your Heart (4:55)
03. When All's Done (3:12)
04. All Light Fades (3:04)
05. Lit By Night (7:37)
06. I Watched, As You Disappeared (2:55)
07. Liquorice Kiss (3:32)
08. As I See You There (4:48)
09. Undone (4:38)
10. Spoken (8:27)


FORMATION:
Akira Rabelais: electronics
Anna Giddey: violin
Gaute Storsve: Guitares
Jo Fougner Skaansar : Basse / double & electric bass
Ketil Vestrum Einarsen: flute
Lars Fredrik Frøislie: hammond, moog, autoharp, celeste
Mattias Olsson: Batterie / drums, celeste, mellotron, orchestron
Natalie Rozario: cello
Nicklas Barker: mellotron
Rhys Marsh: Chant / Guitares / piano, mellotron, organ, zither, rebab, orchestrations
Takashi Mori: Batterie
Tetsuroh Konishi: trumpet
Timbre Cierpke: harp
Trude Eidtang: Chant


TAGS:
Chant féminin, Acoustique, Mélancolique, Planant, Symphonique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST
DERNIERE ACTUALITE
Rhys Marsh And The Autumn Ghost: Trio
Toutes les actualités sur RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TARDIVE DYSKINESIA: The Sea Of See Through Skins (2009)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PANTERA: Projects In The Jungle (1984)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST
RHYS-MARSH-AND-THE-AUTUMN-GHOST_Trio
Trio (2013)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
RHYS-MARSH-AND-THE-AUTUMN-GHOST_The-Blue-Hour
The Blue Hour (2012)
4/5
-/5
TERMO / ROCK ATMOSPHERIQUE
RHYS-MARSH-AND-THE-AUTUMN-GHOST_Dulcima
Dulcima (2009)
3/5
3/5
TERMO / ROCK PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020